Avis Lecture : Harry Potter et l’enfant Maudit

Salut à toi l’homo Sapiens ! Alors, ça bouquine ? Ici il commence à faire un froid de canard, c’est donc le moment de se caler au chaud dans son canapé, chocolat fumant dans le mug, plaid sur les jambes et bouquin dans les mains. Ouai c’est une autre version de « Winter is coming » un peu moins chevaleresque mais on s’en tape, parce qu’on adore ça chez les Sapiens. Tu le sais je suis un grand fan d’Harry Potter, ayant comme beaucoup, grandi au rythme des aventures du jeune sorcier et rêvant moi aussi de rejoindre Poudlard un jour. Tu le comprendras, cet article est donc à destination de mes Sapiens avertis sur le sujet HP et ayant déjà lu Harry Potter et l’enfant maudit  . Je le pose donc lisible ci dessous, [Alerte SPOILER] pour tout Sapiens qui voudrait rebrousser chemin avant de connaître la fin du bouquin.

alert_spoiler_onatestepourtoi

Voila, si tu as passé cette étape, je considère que tu as lu cette pièce de théâtre. On va donc pouvoir échanger sur le sujet librement et crois moi j’ai des choses à dire. Pour commencer je vais te donner mon état d’esprit au moment de la lecture. Tout d’abord j’ai attendu que le bouquin sorte en français, car mon niveau Shakespearien n’est pas optimal et je ne voulais pas que ma traduction m’empêche une bonne compréhension du bouquin. Il m’a fallu à peu près 6-7 heures pour finir le livre. C’est pas un record vu qu’il s’agit d’une pièce de théâtre, et qu’il y a donc énormément de dialogue. Il faut également reconnaître que j’appréhendais le bouquin avec un mélange de peur de la déception et d’envie de replonger à corps perdu dans le monde magique de mon sorcier préféré. (Bon en vrai c’est Ron mon sorcier préféré mais le sujet n’est pas là… quoi que)

Je vais commencer par la forme avant d’attaquer le fond si tu me le permets. Une pièce de théâtre… Je pense qu’il était difficile de trouver plus compliqué comme format pour mettre en scène le monde fantastique d’Harry Potter. Soyons sérieux, une scène dans les profondeurs du lac jouée sur des planches ? Non je suis désolé je n’arrive pas à me projeter, les sorts ? Remonter le temps ? S’en est trop pour mon esprit qui s’est replongé comme un ours dans un pot de miel dans l’univers que j’avais quitté après les reliques de la mort. Pas de planches, pas de coulisses, pas de public, RAB. (« Rien à battre » hein, pas Regulus Arcturus Black)
Et puis les dialogues c’est sympa mais mince, on oublie un élément essentiel du roman là ! La description, le décor, l’univers d’Harry Potter. Je ne sais pas toi mais personnellement je me suis imaginé des dizaines de fois mangeant une chocogrenouille, ou encore en train de me balader dans les couloirs d’un château où les tableaux s’animent sur mon passage. C’est vraiment trop dommage d’omettre ça pour un décor de théâtre figé. Non, c’est un grand NON pour le format, je n’y arrive vraiment pas.

harry-potter-enfant-maudit_onatestepourtoi

Mais à la rigueur, la forme, on peut en faire abstraction, mon esprit a été formaté pour revenir automatiquement au monde qu’il a créé à la lecture des premiers livres. Même les films n’ont pas réussi à tout chambouler, même si c’est vrai qu’ils ont corrigé certaines erreurs de lecture.
Parlons donc maintenant du fond. Harry, Ron et Hermione ont 37 ans, et sont donc des adultes accomplis normalement. Ron et Hermione sont mariés, Harry de même avec Ginny, jusque là on est juste au dernier chapitre des reliques de la mort. Ok maintenant les vrais questions vont pouvoir commencer.

Commençons donc par nos 3 héros. Comment dire, c’est quoi cette évolution exactement ? Ils sont plus matures que les autres à 17 ans mais réagissent comme des enfants face à l’imprévu à 37 ans ? Harry qui, sur le coup de la colère dit à Albus qu’il préférerait qu’il ne soit pas son fils ? Vraiment ? Le même Harry qui a compris et accepté son sacrifice pour sauver le monde des sorciers ? Non je suis désolé, je n’y crois pas. Le même Harry si faible face à la disparition de son fils, à peine capable de trouver un plan d’action, lui qui prenait n’importe quel vision à cœur à 15 ans et se lançait à la rescousse de son parrain à Londres. Alors qu’il grandit son cœur rapetisse ? Ce même Harry qui rêvait d’être Auror et qui se retrouve au département de la Justice Magique au lieu de devenir, comme l’avait annoncé J.K.Rowling, directeur du bureau des Aurors. Mmmmmokay. Désolé mais ce personnage là, je ne prends pas.

Hermione, ministre de la magie à 37 ans, c’est quand même la classe je dois le reconnaître mais bon cela signifie que Kingsley n’a pas fait long feu non plus. Elle aussi son personnage a bien changé. Beaucoup moins sûre de ses compétences visiblement elle n’arrive pas à aligner un argumentaire convaincant à une audience pourtant à son écoute. Elle se gave de sucrerie en douce de son marie, révélant un cruel manque de confiance en soit. Elle aussi semble avoir gardé des vestiges de son adolescence, et nous donne un rôle de ministre de la magie par rassurant pour un sous. Hermione non plus, cette évolution là j’en veux pas.

Et que dire de Ron… Mon personnage préféré dans l’oeuvre originale et qui passe dans cette pièce de Jack Thorne pour un benêt à peine capable d’effectuer les sorts les plus simples. Si Ron est loin d’être un premier de la classe, l’évolution de son personnage tend néanmoins vers un homme courageux, compliqué et émotif mais loin d’être idiot. Rêvant de gloire, il avait d’abord aidé Georges au magasin c’est vrai mais les farces et attrapes, bien qu’il adore y participer ce n’est pas son dada. La mort de Fred lui aurait donner l’envie de le remplacer ? Non non encore une fois je n’y arrive pas. J.K.Rowling avait même annoncé qu’il avait fini par devenir Auror. Un statut qui lui va bien mieux.  Et alors que dire de son évolution lorsqu’Albus et Scorpius changent le passé ? Un homme soumis dans un cas, un raté dans l’autre ? A croire que Ron n’est rien sans Hermione… Je veux bien qu’elle le rende plus fort mais de là à en faire une larve. Non merci

harry-potter-epilogue_onatestepourtoi

Bon tu l’auras compris, les personnages manquent pour moi cruellement de profondeur, leur évolution n’a pas été assez travaillée et leur intervention dans la pièce est un peu bâclée. J’irai même jusqu’à dire qu’ils sont quasi transparents. Mais c’est aussi parce que le bouquin veut mettre en scène la génération future me diras-tu ? Oui tu as raison, il ne faut pas rester ancré sur les personnages « secondaires » du bouquin.

La relation entre Albus et Scorpius est intéressante, Albus me plait bien dans sa volonté de sortir de l’ombre du succès de son père, un Potter à Serpentard, je trouve ça pertinent et totalement cohérent. Finalement Albus ressemble assez à Sirius dans sa volonté de sortir de l’image de sa famille, je pense qu’Harry aurait pu le comprendre, mais bon passons. Le fait qu’Albus et Scorpius soient amis, et surtout que Drago ait plus de facilité à l’accepter qu’Harry, je trouve également que c’est une bonne chose. On entre dans une complexité affective qui est vraiment intéressante et qui aurait même méritée d’être un peu plus poussée par l’auteur. 2 personnages donc très intéressants. Albus est un peu casse pied car centré sur lui même et ses problèmes, incapable de voir les tourments de son meilleur ami, mais rappelons que c’est un adolescent, c’est presque logique qu’il soit dans cet état vu la gloire de son père. Rappelons également que Harry était quasi insupportable, toujours en colère dans l’ordre du Phoenix.

Scorpius me semble plus posé, pas très courageux mais c’est un Serpentard alors ce n’est pas complètement absurde. Néanmoins il va suivre Albus dans sa folie et c’est pour cela qu’il est attachant à mes yeux. Son sens de l’amitié redore un peu le blason des Malefoy de mon point de vue, là où Drago n’était resté qu’un jeune garçon perdu et solitaire. Un nouveau personnage dont le profil est vraiment à creuser. Certaines critiques que j’ai lu voient Albus et Scorpius comme un futur couple homosexuel, personnellement je ne suis pas vraiment d’accord car Scorpius affiche clairement sa fascination pour Rose. Quoi qu’il en soit l’auteur n’a pas souhaité afficher clairement leur relation à plus qu’une franche amitié et je ne vois pas l’intérêt de chercher à en faire un couple. Ca n’apporte rien à l’histoire selon moi.

Parlons en de l’histoire! Aie Aie Aie, j’en ai eu les yeux qui saignent. Beaucoup d’incohérences avec les romans, et notamment sur l’intrigue principale. Delphi, fille de Voldemort et de Bellatrix ? Ouuuuhla j’ai les abeilles là !
On parle bien du même « vous savez qui »? Voldemort qui n’a d’affection pour personne ? Voldemort, l’orphelin ? Voldemort obnubilé par la peur de la faiblesse et qui prendrait le risque de donner naissance à un enfant qui le mettrait au même niveau que ses adversaires ? Lui qui ne comprend pas et ne supporte pas l’amour ? Ce même Voldemort qui n’a que faire d’une descendance puisqu’il se pense immortel, protégé par ses horcruxes ? Je suis désolé mais je ne prends pas du tout. Mais bon soyons ouvert d’esprit, admettons qu’il ait simplement des besoins sexuels comme tout homme (même s’il n’est plus vraiment un homme et malgré son âge avancé, il a quand même 71 ans) et que Bellatrix, amoureuse folle de son maître ait réussi à l’emmener dans sa chambre à coucher. Admettons ensuite qu’elle soit tombée enceinte. Une seule question me taraude. Quand est-ce qu’elle a eu sa grossesse ?

harry-potter-enfant-maudit2_onatestepourtoi

Pour rappel, elle est à Azkaban jusqu’à l’ordre du Phoenix en janvier et se bat en duel au département des mystères à la fin du bouquin. Au début du Prince de sang mêlé, elle se rend chez Rogue avant le début des cours donc fin aôut. La elle n’est pas encore enceinte visiblement, Rogue l’aurait certainement remarqué. Delphi a 23 ans dans le bouquin ce qui la fait naître l’année de la bataille de Poudlard. Réfléchissons quelques minutes à ce que fait Bellatrix cette année là. Elle participe en aôut à la tentative de capture d’Harry à sa sortie du 4 privet drive, elle n’est donc pas enceinte à ce moment là ou alors c’est récent. La bataille de Poudlard a lieu dans la nuit du 1er au 2 mai qui sonnera la fin de Bellatrix et de Voldemort. Ce qui laisse exactement 9 mois à Bellatrix pour tomber enceinte et accoucher.

Admettons donc qu’elle ait eu sa grossesse durant cette période, encore une fois à l’abri de tous les regards. Quand Harry la croise au manoir des Malefoy, elle n’aura aucune marque sur elle de sa grossesse ? Pire quand Hermione prend son apparence grâce au Polynectar elle ne remarque pas le ventre d’après grossesse ? C’est vraiment tiré par les cheveux cette histoire et ça ne me semble pas réaliste mais de nouveau admettons. Bellatrix a une capacité surhumaine à récupérer d’une grossesse puisqu’un mois plus tard elle va participer à la bataille de Poudlard. Encore une fois, pourquoi pas hein mais il reste quand même une question importante. Comment, Drago Malefoy, qui vit enfermé dans son manoir avec sa famille pourrait-il avoir raté la naissance et/ou la grossesse de Bellatrix Lestrange alors que cette dernière a accouché précisément dans ce lieu ? Désolé mais là c’est la supposition de trop. Ce n’est juste pas possible. Ou alors faut partir sur une hypothèse farfelue de dénis de grossesse suivi d’une amnésie soudaine de Drago mais là vraiment ça va chercher beaucoup trop loin. Et Bellatrix, tellement ravie d’être la mère de l’enfant de son maître n’en dirait mot ?

Outre cette grosse incohérence, il y a plusieurs points que je trouve choquant ou juste étonnant. Déjà l’erreur du retourneur de temps, c’est du vu et revu je trouve. L’idée de changer le passé pour améliorer le futur globalement ça ne marche que quand Dumbledore est aux manettes et encore sur une très courte période. Rappelons quand même que dans Le prisonnier d’Azkaban Hermione et Harry ne remontent que de quelques heures. Alors deux adolescents de 14 ans qui se lancent seuls dans l’optique de changer le passé ça ne peut que forcément poser problème. En soit c’est pas incohérent je te l’accorde mais franchement c’est pas vraiment innovant dans le scénario. De plus J.K.Rowling avait précisé sur Pottermore que le retourneur de temps ne devait permettre que de revenir au max 5 heures dans le passé sous peine de gros dégâts physiques. Quand on sait qu’Albus et Scorpius reviennent près de 30 ans en arrières…sont solides les jeunes.

Et puis, l’idée d’avoir un retourneur de temps hyper-puissant qu’Hermione garde tranquillou bilou dans son bureau de ministre de la magie, c’est un peu dérangeant tout de même. Franchement, Hermione, la seule de nos protagonistes qui connait vraiment les dangers du voyage dans le temps, irait cacher un objet aussi dangereux dans sa bibliothèque perso ? Difficile à concevoir. Après, tout le monde peut faire des erreurs, ça arrive pas souvent à Hermione mais admettons. Je te propose que nous nous penchions maintenant plutôt sur les actions d’Albus et Scorpius dans le passé.

retourneur-de-temps_onatestepourtoi

Avant de détailler les 3 voyages dans le temps, je souhaite quand même rappeler que la règle que J.K.Rowling avait mis en place sur les retours dans le passé était qu’ils ne créaient pas une nouvelle réalité comme dans retour vers le futur (n’en déplaise à Doc) mais que les événements du présent prenaient en compte le retour dans le passé et les actions des protagonistes. Dans Le prisonnier d’Azkaban il n’existe pas une réalité où Buck est mort par exemple. On sait juste que Macnair fends l’air de sa hache. Rien ne dit que la tête de l’Hypogriffe est en dessous. A mon sens la pièce de théâtre change un peu cette règle pour créer son intrigue.

Lors de leur premier voyage dans le passé ils rentrent quand même en interaction avec Hermione, grossière erreur. Elle qui se rappelle chaque ligne des bouquins qu’elle dévore, en voyant le portrait craché d’Harry et la tignasse blonde significatives des Malefoy ne seraient pas capable de les reconnaître une fois revenue dans le présent ? Pire, elle ne dénoncerait pas ces 2 prétendus élèves de Durmstrang ? Elle qui n’hésite pas à dénoncer l’éclair de feu de son meilleur ami ?  Ici encore, je trouve ça étonnant de la part de l’auteur d’avoir fait commettre une erreur de jugement si grossière au personnage d’Hermione.

Lors de leur deuxième voyage dans le passé ils ridiculisent Diggory, l’élève certainement le plus droit de Poudlard et de ce simple fait il devient un Mangemort et décide de tuer… Neville Londubat. C’est quand même pas de bol avouons le ! Sur tous les personnages héroïques à Poudlard c’est le pauvre Neville qui reçoit la colère et la frustration du plus charismatique élève de Poufsouffle. Le monde est mal fait quand même. Et puis quand bien même Hermione n’a pas dénoncé les deux élèves sur la première tâche, personne ne se pose la question de tout ce qui arrive à Diggory ? A chaque tâche il semble être un parfait crétin incapable de contrôler sa baguette ou son sort ? Lui qui est réputé pour être un élève brillant, choisi par la coupe de feu. A un moment donné, on peut penser que Dumbledore au minimum se pose des questions.

dumbledore_onatestepourtoi

Enfin sur le dernier retour dans le passé, Delphi, Albus et Scorpius se retrouvent à la 3eme tâche du tournoi des 3 sorciers. A ce moment là, le retourneur de temps est détruit et nous sommes donc en 1995. Ils arrivent cependant à retourner en 1981 juste après la naissance d’Harry et juste avant le double meurtre de Voldemort sur James et Lilly. On peut imaginer qu’ils sont aller voler un retourneur de temps dans la chambre des mystères avant qu’ils ne soient tous détruits lors de la bataille du ministère. Enfin bref tout ça me semble un peu facile et demande au lecteur une capacité d’adaptation mode costaud…

Pour le reste je te laisse toi aussi partager les incohérences  que tu aurais pu rencontrer dans ce bouquin et n’hésites pas à me dire si tu n’es pas d’accord avec mon analyse. Je suis complètement preneur d’un débat sur ce sujet !

Mais mon avis est irrévocable, cette pièce me semble être une fanfiction et j’ai du mal à comprendre comment J.K.Rowling a pu mettre sa validation sur une telle oeuvre. Une volonté de gagner plus d’argent ? Je pense pas qu’elle en ait besoin aujourd’hui. Attention quand même à ne pas casser la belle image du travail fait pour créer ce monde magique. Le moldu que je suis te salue bien bas mon cher Sapiens.

[table id=115 /]

Sapiens vomit

 

Amo

Sapiens qui roule n'amasse pas mousse... Mais je suis pas contre une petite mousse par contre ! Bienvenue sur OATPT l'ami, moi c'est Amo, 26 ans et toutes mes dents. Je teste un peu de tout, tant que ça me fait marrer, inutile de te dire que je ne testerai pas de bouffer les épinards aux oeufs dur de la cantine à nouveau...

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *