Avis cinema: « Sin City 2 : A dame to kill for »

SIN CITY 2_onatestepourtoi

Salut à toi Homo Sapiens, alors ça tourne ? On sait que tu aimes le cinéma, ça tombe bien nous aussi ! Je te propose donc de partager avec toi mon avis sur Sin City, numéro 2, J’ai tué pour elle, le retour !

Comme d’hab on commence par le pitch : Dans une ville où la justice est impuissante, les plus désespérés réclament vengeance, et les criminels les plus impitoyables sont poursuivis par des milices. OK on est pas plus avancé.

Adapté du Comic graphique de Frank Miller, le premier opus de Sin City était sorti en 2005, et nous avait mis une belle claque à l’époque ! Tout comme le premier 300 (adapté de Miller aussi) sorti l’année suivante qui était venu réchauffé l’autre joue !

Dans J’ai tué pour elle, on reprend les mêmes (ou presque) et on recommence ! Marv distribue des bour-pifs à tout bout de champs (mais il était pas mort dans le 1 lui ?), Nancy se trémousse sur sa scène, John Hartigan traine dans les parages (non mais lui c’est sûr il est mort !), Dwight a encore changer de face, et les petits nouveaux Johnny et Ava n’apportent pas grand-chose…

Je ne vais pas y aller par quatre chemins, le 1er Sin City avait surpris par son visuel, son rythme, son originalité, les personnages avaient un minimum de profondeur. Dans cet opus, ils ont essayé de tout reprendre et d’en mettre encore plus, mais trop c’est trop.

Sin-City-2_onatestepourtoi

Le scénario n’a pas le moindre intérêt, les personnages sont vides (seul Marv reste égal à lui-même et heureusement que Mickey Rourke est en forme), les effets visuels noir et blanc donnent plus mal à la tête qu’autre chose et Eva Green ne fait rien d’autre que se balader à poil ! (elle ne fait que ça d’ailleurs de tout le film).

Pourtant la distribution était intéressante (Rourke, Brolin, Gordon-Levis, Willis, Alba, Green) mais ça ne prend pas. Sur le même principe que dans le 1er les histoires des personnes s’enchainent, s’entrecroisent mais  sans aucune logique. La violence et le sexe sont utilisés trop gratuitement.

Désolé pour les fans de Franck Miller ou de Sin City mais j’ai eu du mal à terminer le film, j’étais pourtant très enthousiaste au départ… Une suite qui ne sert pas à grand-chose donc et qui sans surprise n’a pas eu un grand succès (à peine 380 000 entrées en France). Le pire c’est que dans la même semaine j’ai regardé la suite, Rise of an Empire, du très réussi 300, et l’analyse est exactement la même, jusqu’à la performance d’Eva Green ! Coïncidence ? Je ne pense pas…

Sapiens Nul

Val

C’est en testant qu’on devient un Sapiens ! Salut toi Homo Sapiens, ici Val un autre Sapiens dont le seul but, bon ok, dont l’un des buts dans la vie est d’essayer, de tester, d’expérimenter tout un tas de trucs. Pas toujours intelligent, j’espère souvent intéressant, je t’invite à profiter de mes tests de films, séries, voyages ou autres activités farfelues.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *