Avis Théâtre : Baptiste Lecaplain Origines

Salut à toi l’homo Sapiens, alors ça blague ? Ca y est, l’engouement des fêtes est passé, les bonnes résolutions retombent et le temps se mêle à la monotonie générale. On a donc bien besoin d’une bonne tranche de rire pour se remettre d’aplomb qu’en penses tu ? Et bien ça tombe bien parce que j’ai été testé samedi dernier le nouveau spectacle de Baptiste Lecaplain intitulé Origines.

Baptiste Lecaplain, peut être que tu le connais déjà étant donné qu’il s’est déjà produit sur scène avec un premier spectacle Baptiste se tape l’affiche et qu’il a fait quelques apparitions à la TV et notamment avec le Palmashow. Quoi qu’il en soit, c’est un amoureux de la scène et ça se voit. C’est donc à l’Olympia que j’ai eu la chance d’aller le voir se produire et je te le dis d’avance mon cher Sapiens, n’en déplaise au suspense, je me suis régalé.

Comme son nom l’indique, le spectacle est une rétrospective de l’enfance du comédien, le tout romancé et truffé d’humour. On y découvre un Baptiste remonté comme une pendule sur ses amourettes d’adolescent, amusé par l’éducation qu’il a reçu et imprégné de son univers complètement loufoque dans lequel il fait parlé des animaux.

Tout commence, comme pour tous les grands artistes, par une première partie qui met en scène une vielle connaissance puisque ce soir là c’est Sébastien Giray  qui nous a présenté une partie de son spectacle Un homme heureux que nous avions découvert il y a peu de temps. Une bonne soirée en perspective qui s’annonçait.

Après un petit entracte de 20 minutes, Baptiste Lecaplain rentre sur scène en nous annonçant que ce soir en plus, les caméras sont là pour filmer son DVD à sortir prochainement. Je me suis dis qu’en plus on aurait certainement des petites surprises inédites.

Et là, ça commence fort, à peine arrivé sur scène qu’on se marre déjà. Le comédien est une vrai bête de scène, et ce n’est pas rien de le dire. Comme tu le sais, des one man show, on a été en voir pas mal chez la bande à Sapiens, et bien celui là se classe directement numéro 1 tant Baptiste Lecaplain est bon. Outre les vannes qui sont à se tordre de rire, mais nous y reviendrons, la qualité de prestation scénique est au delà de tous ce que j’ai vu jusqu’à présent. Car le comédien enchaine, sans pause ni ménagement, les imitations, les discussions rythmées, et les jeux avec le public tout en occupant l’espace à 100%. C’est à se demander s’il n’a pas un troisième poumon pour garantir la reprise du souffle.

Crois moi mon bon Sapiens, quand il se lance dans ses dialogues farfelus, tu as intérêt à ne pas décrocher, car c’est un échange de ping-pong entre deux Chinois. Ca va vite, et c’est magnifique à voir. On a un comédien rempli de talent capable de tenir une discussion entre lui, sa mère, un serpent à l’accent Marseillais et le public sans qu’à aucun moment tu ne te demande s’il ne s’est pas perdu. C’est une véritable claque pour toi qui te retrouve scotché à ton siège, spectateur de joutes verbales à essayer de reprendre ton souffle entre deux éclats de rire.

Le texte est travaillé, ça il n’y a aucun doute. Les transitions sont parfaites, bien amenées et toujours surprenantes. Baptiste Lecaplain sait comment séduire son public et surtout comment le tenir en haleine. Il n’hésite pas à donner de la voix et à te transporter dans son univers. Et son univers, je l’adore ! C’est simple il est complètement fou (son univers hein, pas le comédien… Quoi que.) et cette folie, elle est hilarante. Tu retrouves une bonne dizaine de personnages qui reviennent se mêler à des scènes où ils n’ont rien à y faire et c’est toujours avec plaisir que tu les accueille.

Et puis, son histoire, évidemment elle est romancée, amplifiée, certainement déformée, mais mon dieu elle est surtout criante de vérité. Et c’est là que le talent du comédien se manifeste, il arrive à te sortir des anecdotes que tu pourrais toi même raconter, avec beaucoup de détail, et même parfois des souvenirs douloureux mais qui dans la bouche de Baptiste Lecaplain, deviennent des histoires drôles.

Franchement c’est agréable de se dire qu’en France, on a quand même des artistes talentueux, qui te sorte de la monotonie pour te faire passer 2 h de pur et franche rigolade. Gad Elmaleh a dit de lui qu’il est « le meilleur de sa génération ». Inutile de préciser que je suis entièrement d’accord avec lui, même si je le précise quand même et que mon avis, tout le monde s’en cogne comme de sa première paire de chaussette. C’était des tennis de chez Decathlon pour info. Bim le placement de produit ! Decathlon si vous voulez me rémunérer mon numéro de compte est le FR99 154784575451 clé rib RAB.

Voilà que je me sens pousser des ailes d’humoriste ! Hein quoi ? Je suis nul ? Ok ben va plutôt voir Origines, le nouveau spectacle de Baptiste Lecaplain dans ce cas. C’est un show unique qui mérite qu’on en parle. Quand le comédien donne autant de sa personne, c’est la passion de la scène qui transpire et ça vaut vraiment le coup d’en parler.

Pour aller le voir, tu trouveras les dates de sa tournée ici, il y a des dates un peu partout en France jusqu’en Octobre alors reserve vite mon bon Sapiens !

[table id=120 /]

Amo

Sapiens qui roule n'amasse pas mousse... Mais je suis pas contre une petite mousse par contre ! Bienvenue sur OATPT l'ami, moi c'est Amo, 26 ans et toutes mes dents. Je teste un peu de tout, tant que ça me fait marrer, inutile de te dire que je ne testerai pas de bouffer les épinards aux oeufs dur de la cantine à nouveau...

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *