Test vie pratique: Créer son propre parfum

Salut à toi l’homo Sapiens ! Alors ça sent la rose ? Euh moi pas tellement… Oui je suis un homme et du coup c’est bien connu j’ai une hygiène douteuse.
Bref tout ça pour dire qu’un peu de parfum de ne fais jamais de mal et ça ravie bien souvent mon entourage. Mais bon on va pas se mentir, acheter du parfum quand on en met tous les jours ça revient vite à vivre sans bras, sans rein voir sans les yeux. C’est pas vraiment donné quoi. Du coup je me suis dis « Comment ne pas sentir le fauve sans m’handicaper? ».

Ingénieux comme je suis, et en tant que bon Sapiens, j’ai décidé de jouer les apprentis chimistes et de créer mon propre parfum. Après tout si on y réfléchie bien, un parfum c’est quoi ? Un peu d’alcool, des huiles essentielles et une qualité de nez pour doser harmonieusement le mélange non ? Et bien je suis parti de ce postulat pour me lancer dans cette expérience que je vais te décrire étape par étape.

Comme je suis pas non plus autodidacte, je me suis renseigné sur Internet pour ne pas me retrouver non plus comme ce chat!

53754f8f527677530

Ah ah j’adore cette image. Bref je vais te faire un retour d’expérience sur ce que j’ai appris sur l’art nébuleux de la création d’un parfum.

Un parfum à base d’huiles essentielles se compose de la façon suivante: 25% d’huiles essentielles, 70% d’alcool et 5% d’eau. Si tu veux réussir ton parfum, il te faut absolument utiliser des huiles essentielles 100% pures, de l’eau distillée que tu peux trouver en pharmacie et de l’alcool pur. Alors oui, sauf sur ordonnance en général tu ne peux pas te procuré ce type d’alcool mais tu peux aller chercher ta plus mauvaise bouteille de Vodka dans ton bar, car c’est l’alcool qui aura le moins de gout et donc d’odeur.

Pour les ustensiles, il te faudra être minutieux, donc équipes toi d’un compte goutte, d’une pompe spray et d’une pipette de mesure en ml. Ouai moi non plus je savais pas où trouver tout ce bordel, mais amazon est ton ami mon bon Sapiens, ne l’oublie jamais. N’oublies pas également de prévoir un flacon pour pouvoir transporter ton parfum hein, c’est toujours mieux avec que sans, parole de Sapiens.

creer son parfum 4_onatestepourtoi

Bon maintenant passons au choix des huiles essentielles. Tu trouveras ton bonheur sur Internet encore une fois mais si tu veux faire comme moi je te conseille ce site où j’ai passé commande et j’ai été entièrement satisfait. Ce qu’il faut savoir c’est que tu vas trouver 3 types d’huiles essentielles que tu vas devoir mélanger pour obtenir ton parfum.
– Ce que l’on appelle les « notes de fond » qui permettent au parfum de rester plus longtemps sur la peau en sublimant les autres notes que tu vas découvrir juste après. Lors de mon test, j’ai opté pour une huile végétale de germe de blé.
– Viens ensuite les « notes de coeur » qui comme leurs noms l’indiquent, vont être les senteurs profondes de ton parfum. Tu vas y retrouver notamment les parfums de fleurs, d’épices, ou les senteurs boisées. Dans mon exemple, j’ai tenté les senteurs de pin Sylvestre. (Avoue ça fait mec qui s’y connait non ? En vrai j’ai pris au pif ! Mais je me suis dis c’est la base pour un bon nez ;-))
– Enfin viennent les « notes de tête », qui sont les plus fraîches et les plus volatiles. Ce sont les notes qu’on va identifier tout de suite dans le parfum, c’est pour cela qu’il faut privilégier les senteurs fruitées. J’ai pour ma part opté pour des notes d’agrumes et de menthe poivrée.

Bon si je récapitule, j’ai tenté de mélanger du blé, de la menthe poivrée, du pin et des agrumes… Pas sûr que j’ai vraiment bien fait de tenter ça à l’aveugle. Sache quand même que tu peux trouver des recettes à suivre dans le cas où tu voudrais t’assurer un parfum convenable au final.

creer son parfum 2_onatestepourtoi

Mais passons plutôt à la réalisation, une fois tout mon matériel en ma possession je me suis mis au turbin. J’ai commencé par remplir mon récipient au 3/4 avec de la bonne vielle Vodka en ma possession. Quitte à tester, je tente avec les moyens du bord. N’ayant pas trouvé la recette exacte de la composition d’un parfum, c’est donc au feeling que j’ai répartie les gouttes de chaque huile essentielle.

Ce que je me suis dis ? Les notes de fond doivent être en plus petites quantités, étant donné qu’elles s’évaporent plus lentement. Les notes de coeur doivent être au moins 2 fois supérieures aux notes de fond et enfin les notes de tête doivent être 2 fois supérieures aux notes de coeurs. Voici donc ma recette exacte :

– 42 ml de Vodka
– 3 ml d’eau
– 2 ml d’huile essentielle de germe de blé
– 4 ml d’huile essentielle de pin Sylvestre
– 4 ml d’huile essentielle d’Orange douce
– 4 ml d’huile essentielle de Menthe poivrée

Le dosage est assez simple grâce à la pipette, tu as donc peu de chance de te rater. Une fois le mélange terminé, j’ai fermé le bouchon de mon flacon j’ai secoué pour que le tout se mélange bien et j’ai laissé reposer 4 semaines entre mes caleçons dans le noir de ma commode. Parait que la lumière peut altérer la pénétration des senteurs dans l’alcool. Bref j’ai préféré ne pas prendre de risque.

creer son parfum 3_onatestepourtoi

Lorsque j’ai ressorti mon flacon, j’ai vu la distinction entre l’alcool et les huiles essentielles… J’ai re-mélangé un coup et j’ai laissé reposé dans mon frigo. Parait que le frais peut faciliter l’absorption des arômes par l’alcool.

Tu vois la suite venir, j’imagine, lorsque j’ai récupéré mon parfum et que je m’en suis aspergé le cou, j’ai d’abord toussé, puis j’ai pleuré, je me suis fait plaqué par ma copine, griffé par mon chat, mordre par une souris qui passait par là… Bref j’ai passé un sale quart d’heure.

creer son parfum 1_onatestepourtoi

Qu’est-ce qui n’a pas marché ? Bonne question, je pense qu’il faudrait se contenter de suivre une recette pour éviter les mélanges incompatibles d’arômes. Là clairement, l’orange douce et la menthe poivrée ne font pas bon ménage, surtout avec une petite odeur de vodka associée.

Bon et le budget dans tout ça ? Et bien les huiles m’ont coûté 22 euros, le matériel m’en a coûté 15 en tout. On est quand même bien loin des prix d’un parfum dans le commerce. Maintenant y a toujours un risque de se tromper :-).

Tu l’auras compris cher Sapiens, on a testé pour toi de créer notre parfum et ça n’a pas marché, j’ai manqué de discipline dans la réalisation et ça n’a pas pardonné. On t’encourage cependant à tenter l’expérience car c’est assez marrant et si c’est réussi ça peut faire un beau cadeau, sachant que Noël approche, je dis ça, je dis rien.

300 px

Amo

Sapiens qui roule n’amasse pas mousse… Mais je suis pas contre une petite mousse par contre !
Bienvenue sur OATPT l’ami, moi c’est Amo, 26 ans et toutes mes dents. Je teste un peu de tout, tant que ça me fait marrer, inutile de te dire que je ne testerai pas de bouffer les épinards aux oeufs dur de la cantine à nouveau…

Vous aimerez aussi...

3 réponses

  1. L'ours bleu dit :

    Yo,

    En fait, cet article est un remake des recettes pompettes de Monsieur Poulpe :

    -1 verre de vodka , une goutte d’huile essentielle…
    -1 verre de vodka, une goutte d’huile d’essence….
    -1 verre de bodka, une pouille d’huile à l’essence…
    -1 verre de polka..hips!, une goutte de…. je sais plus…

    l’abus d’alcool est dangereux pour la santé.

  2. Kokoye dit :

    Bonsoir,
    Je suis curieuse de savoir à combien était le degré d’alcool de la vodka utilisée? Vous avez créer un parfum à boire en fait ahah! Je vois ce qui n’a pas été dans votre formule et je comprends que vous ayez tousser en vous aspergeant de ce parfum. ça devait être particulier comme odeur mais toute fois intéressante surtout avec la présence de la vodka. En tout cas que ça rate ou non,c’est toujours sympa d’expérimenter des choses !!

    • Amo dit :

      Bonjour Kokoye,

      Oui l’ère du « Do it Yourself » est bien là.
      Pour la Vodka, je pense que c’est en effet ce qui a posé problème 🙂 c’était pourtant sur les conseils avisés d’un site internet spécialisé dans le domaine ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *