Test insolite : réussir son été

Salut à toi l’homo Sapiens. Alors, ça bronze ? Et ouai l’été arrive, tout beau, tout chaud, on l’a attendu depuis 6 mois, tellement qu’on en peut plus de ce temps pourri, le froid, les rhumes, les maladies encore plus relou où tu vomis partout, la pluie, même pas de neige pour t’amuser. Bref le temps maussade de l’automne, hiver début d’printemps… Mais cette fois c’est bien fini ! L’été est là et on est bien prêt à en profiter chez les Sapiens, et pour cela on te propose de te donner notre recette d’un été bien réussi ! Mais avant pour te mettre dans la bonne mood et accueillir l’été comme il se doit écoute moi ça !

Aaaaaaah y a pas à dire ça met la patate, surtout si tu vis dans les années 90, ou les nineties comme disent les gens malins. Mais bon on est pas la pour critiquer, on est la pour kiffer OKLM. Revenons en donc à nos moutons, parce que la bonne recette de l’été, moi je l’ai, enfin j’en ai une qui marche bien pour moi. Et voici comment elle se décompose :

  1. Une bonne cure de soleil
    On commence avec le principal acteur d’un été réussi, l’astre solaire. Sans lui l’été est flingué, comment qu’on fait s’il est pas là pour revenir tout bronzé et bien montrer à tous nos collègues que les vacances étaient bonnes ? Vous avez déjà demandé « Alors ces vacances, ça avait l’air chouette! » à un mec qui revient plus blanc que quand il est parti ? Le soleil, c’est essentiel. C’est lui qui nous donne la force de rester larvé sur le sable brulant, transpirant de la tête aux pieds, rêvant d’une bonne glace venu de chez chouchou and co et tout ça dans l’espoir d’avoir la marque du maillot à la fin de la journée. Et si comme moi tu as une peau de roux, tu es même prêt à te faire rosir pour prouver que tu es parti en vacance. En général, premier soleil pour moi rime avec coup de soleil. (Punaise, je viens de faire une rime riche à la black M « étant petiiiiiiiiiiit »). Mon conseil c’est quand même de surveiller avec qui tu vas profiter du soleil. Tu as forcément un ou une pote qui passe son temps à te dire que ta crème 50+++ ne sert à rien, que si tu en mets tu vas pas bronzer et qu’elle préfère mettre du Monoï parce que ça hydrate en prime. Le pire dans cette histoire c’est qu’à la fin de la journée, tu es Vanille-fraise quand elle est caramel. Choisi bien tes amis mon bon Sapiens, pour un été réussi, c’est important.
  2. Un peu de chaleur
    On va pas se mentir, c’est aussi ça que l’on recherche, on quitte les gros manteaux, les K-way et les pulls tricotés par mamie pour mettre en évidence sa musculature dans des T-shirts moulés et des petits shorts de bains. On balance les MoonBoots à la poubelle et on sort les espadrilles et les claquettes. (Bon par contre claquette chaussette désolé mais c’est interdit par la loi du savoir vivre, n’en déplaise à Alrima). Mais avant ça pour bien commencer l’été, il faut en avoir souffert de cette chaleur, c’est un élément extrêmement important pour vraiment profiter de l’été. Si tu n’as pas commencé une journée avec des auréoles suffisamment grandes pour accueillir un terrier de renard et la longue trace dans le dos que quand ta peau va re-rentrer en collision avec la chemise tu vas sursauter parce que « oh c’est froid », tu vas rater ton été. Car pour apprécier la chaleur, il faut l’avoir détestée dans un premier temps. Désolé aux « juilletistes » et autres « aoutiens » les vraies vacances d’été c’est en septembre. Si tu n’as pas passé du temps à suffoquer dans le métro bloqué entre deux aisselles particulièrement odorantes, si tu n’as pas camouflé ta propre odeur avec ton déo petit format caché dans ton sac à dos, si tu ne t’ai pas engueulé avec ton collègue de bureau qui ne veut pas mettre la clim’ parce que « ça rend malade », tu ne peux pas réussir ton été. Car le vrai bonheur de l’été c’est de pouvoir contrer la chaleur ! « Ah ouai il fait chaud ? BIM dans ma piscine à 23 degrés, c’est qui papa ? » Et là mon bon Sapiens, tu es sûr de vivre un bon moment.
  3. Des vacances bien préparées
    Le moment est venu, ça y est, toi aussi tu vas enfin partir. Et pour t’assurer que tu vas profiter pleinement de tes vacances d’été, tu as bien évidemment tout préparé comme il faut, là tu ne laisse pas de place au doute, normal l’été on en a qu’un par an donc faut pas le rater. Tu les as tellement bien préparées ces vacances, que tu peux et tu veux les raconter à tous les gens qui partent avant ou après toi. Y a juste le stagiaire qui a pas de vacance à qui tu t’en fous de raconter, de toute façon il peut pas comprendre il a pas encore assez d’expérience le con. C’est facile, tu ne vas pas t’arrêter pendant tes 3 semaines, tu as lu tous les forums du web, acheté et dévoré tous les guides, ton plan de visite est millimétré et tu te dis quand te retenant de pisser pendant 24 h tu pourras même faire la visite guidée en Français et en langue locale pour améliorer ton niveau. Pas le temps de niaiser, le repos ce sera pour les week end, il s’agit de bien pouvoir raconter ce que tu as fait à ton retour et ne pas finir comme le pauvre Pierre qui n’a pas su raconter son périple en Grece. L’idiot n’a même pas visiter les temples et les vestiges mythologique en dehors d’Athènes et a préféré aller à la plage toute la journée. Bon par contre il a quand même du passer de bonnes vacances vu comme il est revenu bronzé. Mais toi, tu as tout prévu, avec un peu d’autobronzant, ils y verront que dalle au boulot.
  4. Un summer love à l’ancienne – Version célibataire
    Punaise, ce que c’était cool les colonies de vacances, franchement c’était le meilleur moyen de vivre le summer love de l’amour qui tue ! Franchement, personnellement je partais chaque été en colo et revenais triste comme la pluie d’avoir quitter celle que je qualifiais alors « d’amour de ma vie ». Et puis, on a grandi, les colos c’est fini, mais pourquoi oublier que les vacances sont aussi faites pour les rencontres ? Allez mon bon Sapiens, on se bouge le rond et part rencontrer des gens, car l’avantage d’avoir grandi, c’est pas payé des impôts non, c’est de pouvoir voyager plus librement et donc ne pas dire « Adieu » après les vacances mais bien un « au revoir ». Crois moi si tu es célibataire et que tu trouve le summer love, même s’il a plu à torrent pendant 3 semaines, tu auras passé les meilleurs vacances de ta vie. Mais au fait comment reconnaitre ce summer love d’un simple flirt ? C’est très simple, les papillons dans le ventre, le coeur qui bât la cham… nan j’déconne, le summer love c’est simplement un amour de vacances et donc une course contre la montre. Cela signifie que tu brules les étapes d’une relation classique. Si bien que tu serais même prêt pour un « je t’aime » de derrière les fagots au moment de partir. Tout est plus beau, plus rose, vous êtes tous les deux bronzés, vous vivez l’un sur l’autre (sans mauvais jeu de mot) pendant 3 semaines et vous serez donc capable de vous aimer, vous engueuler, vous séparer et vous retrouver en moins de 7 jours.
  5. Des retrouvailles comme au premier jour – Version couple
    Mais certains Sapiens, comme moi, ont déjà trouvé l’amour, et les vacances c’est surtout le moyen de se retrouver loin de la routine, des courses, du ménage, de la chaussette qui traine en boule depuis 3 jours et qui l’exaspère. Et ouai l’été ça change tout, on marche pieds nus tout le temps! Loin de la ville et de sa pression stressante, le repos des héros, les apéros, les balades. Les vacances finalement sont aussi les vacances du couple, le renouveau qu’il faut pour repartir sur des projets, de voir un peu plus l’avenir s’étaler devant nos yeux amoureux. Houuuuuuuuuuu que je suis mignon tout plein avec mes phrases romantiques, je vais me demander en mariage tiens! BIM j’ai refusé, je suis trop deg. Mais nous parlions du couple. Mon bon Sapiens, si comme moi tu comptes profiter de tes vacances, ne planifie pas trop de chose, laisse toi guider par vos envies y a rien de mieux. Enfin il faut quand même visiter, bronzer, prendre une bonne bouffée de chaleur hein sinon les collègues au bureau ne pourront pas faire la gueule ce serait dommage. Mais à part ça profite de tes retrouvailles avec ta douce pour te faire de belles balades sur la plage, de bons petits restaus et des nuits à la belle étoile.
  6. Bien manger et bien s’hydrater
    Tiens on en parlait justement, et bien l’été avant tout c’est le bon moment pour s’en mettre plein le cornet ! On fait attention toute l’année pour être beau sur la plage alors quand la plage arrive, faut se lâcher, de toute façon tu vas pas faire mieux en 3 semaines. Vas-y envoie les magnums, les cornettos, les planchas, les barbeucs, les saucisses, les merguez, le taboulet aaaaaaaaaaahhhhh punaise que ça fait du bien! Et pour faire passer tout ça bien sûr, on arrose de rosé, de binouze, de sodas en tout genre. L’été pour ça c’est quand même magique, et les meilleures soirées se passent bien sûr en cette période, parce qu’il fait jour tard et que du coup tu as moins l’impression d’être fatigué, comme dirait le bon vieux Obelix « Quand l’appétit va, tout va ». Donc l’été ça va bien, surtout le soir. Et le meilleur dans tout ça c’est que le midi il fait trop chaud pour que tu ais vraiment faim, du coup tu t’envoies à l’aise une petite salade avec une binouze ou deux et un petit rosé pour finir. Le sommet.
  7. Ne pas oublié son téléphone
    Mais mon bon Sapiens, le plus important pour les vacances d’été c’est de ne surtout pas oublié ton téléphone à la maison. Car il sera ton meilleur ami pour montrer au monde entier et notamment à tes saleté d’amis qui partent toujours dans des pays mega cool que toi aussi tu sais t’amuser. Facebook, Instagram, Twitter, Snapchat, Linkedin, Google +, Youtube on te veut PAR-TOUT! Je te propose donc un petit top 3 des photos à prendre et poster absolument sur les réseaux sociaux.

    1. Les jambes au soleil : C’est un principe de base, s’il fait beau tu bronze et le meilleur teaser de tous les temps pour révélé un début de ta peau caramel c’est bien entendu cette photo. Tu me rajoutes les filtres que tu veux, tu mets des knackis à la place je m’en fiche il faut absolument cette photo titrée d’un « on pense bien fort à vous » pour faire de toi la fille la plus enviée de Facebook.
    2. La mer turquoise : La plage c’est bien mais ce qui intéresse le plus la populace de non vacanciers, c’est à quel point la mer est belle à l’endroit où tu te trouve. On la veut la plus turquoise possible, si tu peux être sur la photo, c’est clairement de dos à regarder l’horizon parce que ça te donnera un petit coté mystérieuse. Ne pas la rater !!!
    3. Le pornfood : Tu es obligé de passer par la mon bon Sapiens, tu pars dans un endroit exotique ou merveilleux ? Mais punaise, ne te prive pas de faire saliver tous ces charlots qui te suivent sur les réseaux sociaux, avec une belle assiette de mets que tu ne te serais jamais autorisé dans la vraie vie. Mais là c’est les vacances, mieux ce sont TES vacances alors YOLO ! Kiffes à fond et F*** les rageux.

Voilà mon bon Sapiens, la clé de la réussite d’un bon été réside dans cet article. N’hésites pas toi aussi à nous donner tes tips pour faire rager tes collègues et amis parce que le vrai but des vacances, on le sait tous c’est surtout ça. Pas de Sapiens exceptionnellement pour cet article parce qu’il est en vacances aux Bahamas… ce batard.

Amo

Sapiens qui roule n'amasse pas mousse... Mais je suis pas contre une petite mousse par contre ! Bienvenue sur OATPT l'ami, moi c'est Amo, 26 ans et toutes mes dents. Je teste un peu de tout, tant que ça me fait marrer, inutile de te dire que je ne testerai pas de bouffer les épinards aux oeufs dur de la cantine à nouveau...

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *