Test vie pratique: Les courses au Drive

Salut à toi l’Homo Sapiens, alors on fait ses courses ? Tu parles d’une corvée ! Entre la liste à faire, les caddies qui ne roulent pas ou de travers (je le prends toujours celui-là), les parkings complets, les rayures sur les portières qui vont avec, les heures de queue à la caisse (et celle d’à côté qui avance toujours plus vite) et les dizaines de bonbons, chocolats, tout nouveau produit dont on n’a pas besoin mais qu’on achète quand même parce qu’il est en tête de gondole ! Bref on oublie tout ça car on a testé pour toi les courses en ligne et le drive.

Pour ce test je me suis concentré sur 3 enseignes dont j’ai testé le système de drive : Leclerc, Chronodrive (groupe Auchan) et Super U. Je me baserai sur 2 thèmes, à savoir : le site de courses en ligne, la description du service au drive et je te donnerai mon avis sur la qualité globale du service.

Petite précision les tests ont été réalisés dans 2 régions différentes (Nantes et Toulouse).

Commençons par Chronodrive

2015-08-25_13h11_19

Pour commencer tu es invité à choisir le magasin le plus proche de chez toi et à y « entrer ».

Il faut créer un compte et remplir quelques informations sur votre foyer et vos habitudes alimentaires, rien de terrible et surtout pas de harcèlement sur les offres ensuite.

Le site de Chronodrive est bien fait, il est clair, il présente les promotions du moment en page d’accueil, bonne façon de commencer ses courses !

La recherche des produits est facile et intuitive, on ne perd pas de temps, pas besoin de taper l’exacte référence pour trouver votre bonheur. Par exemple tu cherches des biscuits au chocolat, tu tapes « chocolat » et la recherche automatique te propose les possibilités par mots clé et par rayon. Si tu valides seulement chocolat, tu pourras retrouver un classement par rayon des produits contenant ce mot clé.

2015-08-25_13h13_10

Tu peux bien sûr enregistrer des listes avec des produits récurrents et retrouver de toute façon toutes tes commandes avec le détail des produits déjà achetés.

Un programme de fidélité existe comme dans un vrai supermarché, avec des euros cumulés sur les produits « olé » à chaque commande utilisable sur les commandes suivantes.

Le plus de Chronodrive pour tous ceux en manque d’inspiration c’est la section « Anti-routine » qui propose des idées de recette simple, de saison, classées par thème (entrée, dessert, pour les enfants, au barbecue). Ensuite rien de plus simple, chaque ingrédient de la recette s’ajoute au panier en 1 clic.

Une fois le panier terminé, tu valides, tu choisis l’heure à partir de laquelle tu veux récupérer tes courses (minimum 2h après la commande), tu choisis si tu veux régler tout de suite ou à la récupération. Et voilà !

Le drive en lui-même maintenant. Il faut passer par des bornes à l’entrée. A la 1ère commande, il faut entrer son numéro client reçu lors de la création du compte et on te remet lors de la livraison des courses des cartes avec code barre à scanner pour les prochains passages. On t’envoie ensuite à une place numérotée.

Moins de 5 minutes plus tard en moyenne, un employé arrive avec les courses, demande si tout s’est bien passé scanne le ticket de caisse imprimé en borne et charge les courses dans ton coffre. Il t’informe si un ou plusieurs articles viennent à manquer, mais jusque là ne proposait pas d’alternative, face à ses concurrents Chronodrive remplace les produits manquants par un équivalent de la gamme supérieure. Il t’invite à vérifier les fruits, légumes et œuf et à demander un échange en cas de problème. Un petit cadeau de bienvenu en poche, tu repars content d’avoir mis si peu de temps à faire les courses !

E-Leclerc Drive

2015-08-26_11h39_02

Le principe de base reste le même, on choisit son magasin, on crée un compte.

La page d’accueil présente également les promotions du moment ainsi que l’ensemble des rayons du magasin en ligne. Je trouve la navigation un peu moins intuitive que Chronodrive pour se balader dans les rayons. La recherche est similaire et propose les résultats classés par rayon ou marque. On reprend le même exemple du chocolat.

2015-08-26_11h44_27

Le plus : on trouve beaucoup de référence sur Leclerc Drive dont des produits non alimentaire. Pas vraiment d’aspect différenciant sur le site, un drive somme toute assez classique, avec les commandes précédentes enregistrées, les produits favoris, les nouvelles références.

Une fois le panier validé, il faut payer en ligne et choisir son heure de retrait. Facile !

Au moment de récupérer les courses, pas de bornes à l’entrée, tu vas te placer tout seul comme un grand à un emplacement disponible et là tu trouves une borne. Tu entres ton numéro client ou scan ta carte comme d’hab. Quelques minutes plus tard un employé vient t’amener tes courses. Petite nuance, les sacs, plastique et papier sont consignés et doivent donc être rapporté à chaque commande. Je ne sais pas ce qu’il se passe si on ne les rapporte jamais. J’imagine que quelques centimes seront facturés au bout d’un moment !

Si un produit n’est pas disponible, ils proposent un remplacement par un autre équivalent, bien pratique si on avait à tout prix besoin de farine et qu’ils n’ont plus de Francine, la MDD fera l’affaire ! Le service est rapide et efficace.

Super U Drive

2015-08-27_12h49_42

On prend les mêmes et on recommence, on s’inscrit, on choisit son magasin et on trouve ses produits classés par rayon. Pas de promo mise en avant, l’interface est simple. La recherche de produit est assez basique et les résultats présentés simplement.

Pas vraiment d’effort sur le côté user friendly du site, des listes déroulantes pour les recherches.

2015-08-27_12h52_24

Mais si ce n’était que ça. Une fois le panier réalisé on tente de le valider, et là rien ne se passe. On essaie encore, rien. Il faut aller en bas de page et trouver un petit encart qui précise que la commande doit être de 70€ minimum pour accéder au service. Ah ok. On oublie donc le raccord de courses parce qu’on a oublié les œufs pour les crêpes.

Bref on ajoute 3 produits inutiles et on valide. Arrivé sur place pour la réception, on se gare sur un emplacement mais pas de borne à l’horizon. Je me dirige au bout de 5 bonnes minutes vers l’accueil comprenant que personne ne viendrait ! Je donne mon numéro de commande et la dame revient avec un chariot et me le donne. Et ?… et rien, on se débrouille tout seul, on charge son coffre tout seul, on garde les sacs consignés à ramener à la prochaine commande et on dit merci.

Il ne s’agit donc pas d’un drive mais d’un service de préparation de commande, ça fait gagner du temps sur les courses certes, mais on est loin du concept quand même !

En conclusion cher Homo Sapiens, on a testé pour toi les courses au Drive et selon mes critères c’est Chronodrive qui arrive en tête, tant sur la qualité du site que sur la qualité du service. Il était l’un des premiers sur le marché et on sent l’expérience.

Sapiens cool

Val

C’est en testant qu’on devient un Sapiens ! Salut toi Homo Sapiens, ici Val un autre Sapiens dont le seul but, bon ok, dont l’un des buts dans la vie est d’essayer, de tester, d’expérimenter tout un tas de trucs. Pas toujours intelligent, j’espère souvent intéressant, je t’invite à profiter de mes tests de films, séries, voyages ou autres activités farfelues.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *