Avis lecture: La Formule de Dieu

Salut à toi l’Homo Sapiens ! Alors ça bouquine ? Moi pas vraiment de façon générale. Je ne lis pour ainsi dire jamais. Je vais même pousser le bouchon un peu plus loin Maurice, je n’ai jamais vraiment lu de livre. Même les lectures obligatoires du BAC ! Je pense ne pas être le seul dans ce cas et j’ai donc décidé de tester pour toi, néophyte du livre de lire un livre !

La_formule_de_Dieu_par_Jose_Dos_Santos

Le livre en question est La formule de Dieu de José Rodrigues dos Santos, ou A Fórmula de Deus en Portugais car oui c’est un bouquin portugais, ou encore The Einstein Enigma en anglais qui en dit plus sur le coeur de l’intrigue. Mais nous y reviendrons tout à l’heure.

L’auteur est un journaliste Portugais donc, présentateur phare du 20h et écrivain à ses heures perdues. La formule de Dieu est sorti en 2006 pour sa première édition et en 2012 pour sa version Française. Véritable best seller, le roman qui s’inscrit dans une série centrée autour de son personnage principale Tomas Noronha s’est écoulée à plus de 2 millions d’exemplaires.

Mais pourquoi avoir choisi ce roman me diras-tu ? Bien décidé à, pour la première fois de ma vie, lire un livre, j’ai simplement suivi les conseils d’une lectrice avisée et qui a l’avantage de bien me connaitre ! Elle m’a donc mis ce roman entre les mains et m’a conseillé de lire le résumé. Tomas Noronha est un cryptologue Portugais approché au Caire par une mystérieuse jeune femme qui lui demande de déchiffrer un document très particulier écrit de la main… d’Einstein lui même. Ce document cache sans doute la preuve de l’existence de Dieu… ou le secret de l’arme la plus puissante jamais conçue par l’homme. Avec la tête du bon vieux Albert en couverture, ça m’a donné envie d’en savoir plus !

En guise d’introduction l’auteur précise que l’ensemble des théories mathématiques abordées dans ce livre sont reconnues par la communauté scientifique. Vu mon intérêt pour les sciences, la physique et la place de Dieu dans la science, je n’ai plus hésité et me suis lancé dans la lecture.

Mais finalement de quoi ça parle ? Excellente question Sapiens ! Le livre s’ouvre en 1951 sur une discussion entre Einstein et Ben Gourion (le « premier » 1er ministre de l’Etat d’Israel fraîchement créé), pendant que 2 agents de la CIA enregistre la conversation. On y parle de tout et de rien, de sciences, du monde, d’armes atomiques, bref rien de capital !

On rencontre ensuite Tomas Noronha, un professeur en cryologie à l’université de Lisbonne. Il rencontre la belle Ariana lors d’un voyage au Caire qui lui demande d’aider son gouvernement à déchiffrer un document mystèrieux écrit par Einstein. J’oubliais, son gouvernement c’est l’Iran. On se doute donc tout de suite qu’il y a une histoire de nucléaire derrière tout ça et que la fameuse formule de Dieu doit avoir un rapport avec la fabrication d’une espèce de grosse bombe atomique. En parallèle, Tomas se fait approcher par la CIA qui lui demande de devenir un agent double et de voler le maximum d’informations aux iraniens. Evidemment, rien ne se passe pas comme il le veut et il lui arrive les pires histoires dans son aventure, mais ça je te laisse le découvrir par toi même mon cher Sapiens. De l’Iran au Portugal en passant par le Tibet (Hein?!) il ne s’ennuie pas l’ami Tomas.

Il s’agit donc d’un roman d’aventure, mixé avec de la géopolitique, le tout teinté de mystères scientifiques et religieux. Il ne faut pas y voir un deuxième Da Vinci Code, car c’est belle est bien la science qui est au cœur de ce roman. D’ailleurs, heureusement que j’avais quelques connaissances en Physique et Mathématiques car certains passages sont assez velus. Il est notamment question de l’univers tout au long du livre, des théories sur sa création, son évolution et… sa fin. Et pour tous ceux qui s’endormaient en cours de physique ou en écoutant parler Hubert Reeves, ce livre risque d’être assez fastidieux à lire !

Maintenant mes commentaires sur la lecture ! Mes impressions reflètent sans doute mon manque d’expérience de lecteur, donc je m’excuse d’avance pour ce qui paraîtra pour des évidences aux yeux de certains aficionados !

A mon sens l’histoire avance assez lentement, soit c’est le rythme du livre qui n’est pas bon, mais je n’ai pas vraiment d’éléments de comparaison, soit c’est lié à ma vitesse de lecture. Disons que c’est un peu les deux. Certains passages se dévorent assez vite, certains autres ne présentent pas le moindre intérêt. Mais à la différence d’un mauvais film qui nous fait perdre 1h30 de notre vie, 700 pages ça prend quand même un certain temps à lire.

Comme je le disais plus haut, on rencontre beaucoup de passages explicatifs sur des théories physiques et mathématiques, on sent que l’auteur a fait un gros travail de recherche ! Personnellement ces sujets m’intéressent beaucoup et constituent à mon sens les meilleurs passages du livre ! Attention à prendre du recul quand même sur toutes ces théories car si la base scientifiques et vrai, il s’agit d’un roman et les conclusions peuvent paraître fantaisistes.

José Rodrigues est connu pour être un maître du suspens mais j’avoue ne pas vraiment avoir senti monter quelque pression que ce soit. Je ne peux pas dire qu’on s’ennuie en lisant ce livre mais de là à parler de thriller…

La fin du roman est peut être un peu tirée par les cheveux mais a au moins le mérite de faire réfléchir et de nous faire dire « et pourquoi pas après tout ! »

On a donc tester pour toi de lire La Formule de Dieu. Un roman scientifique qui se dévore assez vite, sans être haletant, il donne envie de continuer à lire et fait à coup sûr réfléchir un peu sur les origines du monde, notre place dans l’univers, la place des religions dans tout ça.

Sapiens cool

Val

C'est en testant qu'on devient un Sapiens ! Salut toi Homo Sapiens, ici Val un autre Sapiens dont le seul but, bon ok, dont l'un des buts dans la vie est d'essayer, de tester, d'expérimenter tout un tas de trucs. Pas toujours intelligent, j'espère souvent intéressant, je t'invite à profiter de mes tests de films, séries, voyages ou autres activités farfelues.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *