Test vie pratique: Brasser sa propre bière

Salut à toi l’homo Sapiens ! Alors ça roule ? Dis moi est-ce que tu es partisan de cette nouvelle tendance « do it  yourself » (pour les Sapiens les moins anglophones traduisez « fais le toi même »). L’idée, c’est juste d’essayer de préparer les choses de tes propres mains. Rappelles toi mon bon Sapiens on avait déjà testé de créer notre propre parfum sur la base des conseils du net. Il faut reconnaître en même temps que YouTube est remplie de tutos en tout genre qui peuvent t’aider à développer cette nouvelle compétence.

Et bien aujourd’hui on a décidé de tester de brasser notre propre bière. Nous chez les Sapiens on aime beaucoup cette boisson, même si tu le sais parfaitement, elle est comme tout alcool à consommer avec modération ! Voilà le message est passé maintenant on peut te parler de bière sans souci de jugement.

brassage bière9_onatestepourtoi

C’est à Paris que nous avons tenté l’expérience chez le brasseur Brew Unique mais ne t’inquiètes pas mon bon Sapiens tu trouveras ce type de prestation un peu partout en France.
Nous voilà donc parti pour 4 heures de brassage intensif, tiens toi bien on a beaucoup de choses à te raconter.

La première chose que tu dois faire en arrivant, bien évidemment c’est de choisir la recette de ta futur bière. Le brasseur te fournira certainement une liste de recette parmi laquelle tu devras choisir. Pourquoi ? Et bien d’abord parce que les ingrédients dont tu auras besoin pour faire ta bière doivent être présents chez le brasseur, et ensuite bien évidemment parce que certains ingrédients ne se mélangent pas. Si comme nous tu es un novice, il vaut mieux pour toi suivre la recette. Ce serait trop bête de sortir un breuvage imbuvable non?

brassage bière8_onatestepourtoi

Allez, on enfile son tablier et c’est parti. Première étape il va te falloir sélectionner ton mélange de malt, orge pour la plupart mais que tu peux également couper avec du riz (c’est le cas de notre test). Il va donc te falloir peser avec justesse ton mélange. Pour sortir 18 litres de bière, il te faudra composer avec 5 à 6 kilos de malt environ. Une fois ton mélange prêt, il te faudra le moudre pour en faire une sorte de poudre. Je te rassure tu ne vas pas te farcir ça à la main, les brasseurs sont équipés de machines qui te permettront de finir ça en 5 petites minutes. Une fois ton mélange dûment moulu, les choses sérieuses commencent.

brassage bière7_onatestepourtoi

Tu te retrouves donc devant ta cuve que tu vas devoir dans un premier temps remplir avec de l’eau à 72°C. Muni de ton petit thermomètre, il te faudra être précis pour atteindre la bonne température. Car oui avant toute chose, c’est un processus chimique que l’on est en train de tester, rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme (copyright Lavoisier). Une fois ta cuve remplie, il te faut remplir un sac à égoutter avec ton mélange de malt afin d’infuser ton mélange. Ouai la bière avec plein de dépôt parait que ce n’est pas terrible. Un peu sur le principe du thé finalement, tu vas suivre l’infusion pendant environ une heure. Comme ce n’est pas très utile de rester la devant ta cuve à regarder le temps passer je te conseille de poser des questions sur la bière à tes superviseurs.

brassage bière6_onatestepourtoi

Car oui, brasser une bière est un art, et tu peux en apprendre énormément auprès de ses brasseurs. Nous avons eu la chance d’avoir comme instructeur, un vrai passionné. Il nous a raconté l’histoire de la bière et son évolution à travers les âges, mais aussi les transformations chimiques qui s’opèrent pendant toute la durée de notre expérience. C’est vraiment intéressant d’en savoir un peu plus sur la boisson la plus vielle du monde. Comment connaitre le pourcentage d’alcool de sa bière? Quand ajouter des arômes ?  Quel avis se faire sur les bières que l’on retrouve le plus souvent en grande surface ? Bref de quoi faire de toi un expert en bière.

Mais cette heure d’infusion va également te servir à préparer ton houblon. A quoi ça sert ça le houblon ? Et bien c’est le composant de la bière actuelle, celui qui permet de la distinguer de la cervoise que buvait nos ancêtres Asterix et Obelix. Le houblon est une plante qui va servir dans un premier temps à mieux conserver ta bière mais ce n’est pas tout. Le houblon est indispensable dans la composition de la bière actuelle car il la rend plus belle (oui plus de clarté égal plus d’esthétique) mais surtout meilleure, car il révèle les arômes, les saveurs et l’amertume de la boisson.
Il existe plusieurs variété de houblon qui vont agir différemment sur le mélange. Attention, il te faudra timer parfaitement le mélange de chaque variété de houblon dans ta mixture, preuve que brasser une bière est une expérience scientifique.

brassage bière5_onatestepourtoi

Comment timer parfaitement ? tu as de la chance c’est assez simple, puisque c’est au moment de l’ébullition qu’il te faudra ajouter les différents houblons. Dans notre exemple, nous devions ajouter la boite 1 à ébullition + 45 min puis la boite 2 à ébullition + 55 min puis la boite 3 à ébullition + 60 min. L’ajout se fait d’une traite en remuant continuellement le mélange. Une fois les 3 houblons ajoutés, il te faudra retirer ton sachet de malt et le presser pour en sortir les dernières gouttes. Muni un égouttoir placé au dessus de ta cuve, n’hésites pas à presser fort ton sac car c’est dans ces restes de mélange que tu trouveras sans doutes la meilleure mixture.

Et PAAAAF ça fait de la bière ? Non pas vraiment. Quand tu regardes ton mélange à ce moment là ça ressemble plus à une mauvaise soupe en vérité. Un dépot mousseux se forme à la surface et il te faudra l’enlever. Avec une louche percée tu arriveras facilement à en extraire le maximum normalement. Attention, ne tombe pas dans l’excès non plus, un peu de mousse ne fait de mal à personne.

brassage bière4_onatestepourtoi brassage bière3_onatestepourtoi

Vient ensuite la partie refroidissement. Muni d’une turbine métallique (idéalement du cuivre mais à défaut de l’étain) reliée à de l’eau froide, il te faudra l’immerger dans ta cuve pour refroidir le mélange de l’intérieur. Attention au choc thermique quand même, on te conseille, pour l’immersion, de faire passer de l’eau chaude dans la cuve pour ne pas non plus flinguer ton mélange. Une fois immergée, et la cuve reposée quelques minutes, tu pourras lancer le processus de refroidissement. Referme le couvercle et patiente un peu.

brassage bière3_onatestepourtoi

Profites à nouveau de cet instant de répit pour questionner ton instructeur, c’est toujours intéressant d’en savoir plus sur les origines de la bière. On parle souvent de la bière Belge comme la meilleure, et c’est le cas, en Europe. Les américains en revanche sont les rois de la bière artisanale, et il est assez fréquent, d’après notre instructeur, qu’ils la fabriquent dans leur garage (coucou Hank Schrader). Bref si tu veux de la bonne bière, va faire un tour au pays de l’oncle Sam (pas celui qui boit pas hein, sinon ça n’a pas de sens).

Une fois le mélange refroidi, il va te falloir transvaser ton liquide dans un pot hermétiquement fermé. Car oui le process le plus long arrive, et heureusement car c’est de loin le plus important pour faire de ta soupe de malt une bière à partager. La fermentation prend 4 à 5 semaines pour 18 litres, c’est pendant ce laps de temps que le gaz va se former, que l’alcool va apparaître.  Il te faudra cependant ne pas oublier d’ajouter de la levure pour favoriser ce processus.

brassage bière2_onatestepourtoi

C’est de la magie ? Non c’est de la science. Comme le disait Louis Pasteur (Loulou pour les intimes) « La fermentation, c’est la vie sans l’air ». Euh okay Louis mais ça veut dire quoi concrètement ? Et bien mon bon Sapiens, la fermentation c’est le procédé chimique qui va transformer les sucres contenus type glucose en masse dans le malt et le riz en alcool et ce uniquement par le manque d’air. En gros avec la fermentation tu vires du glucose et tu produis de l’éthanol et du gaz. Tout pour faire une bonne bière n’est-ce pas ? Si tu veux en savoir plus sur le principe de fermentation, hésites pas à aller faire un tour sur Wikipédia tu comprendras tout en un rien de temps.

Avant de refermer ton couvercle, n’oublies pas de prendre un gobelet de ton mélange afin d’effectuer quelques tests. N’oublie pas cependant d’être très méticuleux dans le prélèvement car à partir de ce moment là, tout corps étranger en contact avec ton mélange risque d’interférer dans le processus chimique. N’hésites pas à laver tes mains et ton gobelet à l’aide d’un antibactérien végétal pour éviter les mauvaises surprises. Ensuite il te faut un densimètre pour évaluer la densité de ton mélange. Bien sûr la densité varie en fonction des quantités et diversités du malt initial. Pour te donner un exemple nous avions une densité de 61 environ. Si tu es au alentour de 40 c’est que tu as trop d’eau et 80 c’est peut être parce que tu as réussi à faire une pâte consistante… A toi de juger.

brassage bière1_onatestepourtoi

Pour finir, il te faudra placer ton bidon dans un endroit ni trop chaud (pas au dessus de 35°C) ni trop froid (en dessous de 10° le processus de fermentation est ralenti) pendant 4 à 5 semaines.

brassage bière_onatestepourtoi

Personnellement, on attend de pouvoir récupérer notre bière mi février, on te donnera bien évidemment des nouvelles lorsqu’on l’aura goutté.

Pour les informations pratiques : Tu peux faire comme nous et choisir Brew Unique, il te faudra prendre rdv sur leur site. La séance de 4h te coûteras 150 euros.

En conclusion on a testé pour toi de brasser notre propre bière et franchement on te le recommande. C’est une expérience unique, qui t’apprend énormément et qui te donnera ce sentiment de fierté du « do it yourself »
300 px

Amo

Sapiens qui roule n'amasse pas mousse... Mais je suis pas contre une petite mousse par contre ! Bienvenue sur OATPT l'ami, moi c'est Amo, 26 ans et toutes mes dents. Je teste un peu de tout, tant que ça me fait marrer, inutile de te dire que je ne testerai pas de bouffer les épinards aux oeufs dur de la cantine à nouveau...

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. DAARSON dit :

    Test et approuvé ! D’ailleurs j’ai bientôt de plus de bouteilles snif lol

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *