Test vie pratique: L’épilation à la lumière pulsée

epilation lumière pulsée 1_onatestepourtoi

Salut à toi l’homo Sapiens ! Meilleurs vœux pour la nouvelle année, qu’elle soit pleine de bonheur, de réussite et de nouveaux tests sapiensesques ! Bon comme nous tous tu as du prendre de bonnes résolutions pour 2016 j’imagine. Peut être même que tu as pris celle de faire un peu plus attention à toi ? J’ai tapé dans le mille ? Oh pas de quoi en faire tout un plat hein, c’est celle que j’avais pris l’an dernier déjà, et l’année d’avant également. Bref ce maudit engagement revient quasiment tous les ans.
Du coup si tu veux faire naître un nouveau toi, tu as plusieurs possibilités, tu peux faire du sport, te laisser pousser la barbe et te la faire tailler par le barbier ou encore te séparer de ta fourrure hivernale en allant te faire épiler. Si tu as peur de la cire chaude, tu as d’autres moyens et c’est l’objet de notre test du jour. On a donc testé de se faire épiler par la méthode de la lumière pulsée.

epilation lumière pulsée 3_onatestepourtoi

La lumière pulsée, qu’est-ce que c’est ? Son principe est assez proche de celui de l’épilation au laser, il s’agit donc de brûler le poil à la racine pour limiter sa repousse et à terme l’annihiler complètement. (« annihiler » mot compte triple) Mais quelle est la différence avec le laser alors ? Et bien déjà le prix, l’épilation au laser coûte en général un bras et demi alors que l’épilation à la lumière pulsée ne coûte qu’un demi bras. Subtile différence cela dit. Mais techniquement il y a quand même une petite différence car le laser est une lumière pure et unique quand la lumière pulsée émet des ondes lumineuses différentes. Et alors ? Et alors l’action du laser va être plus précise et plus efficace bien entendu, c’est ce qui justifie la différence de prix notamment.

L’épilation à la lumière pulsée ne se fait pas en une fois, il te faudra revenir à plusieurs séances espacées d’un mois et demi environ pour garantir l’effet. Il te faut savoir également que cette technique fonctionne mieux sur une peau claire dont les poils sont suffisamment noirs et épais. Coup de bol pour moi je réponds à tous ces critères étant pâle comme un linge avec des poils très bruns je me suis dis que ça ne pouvait que marcher. Quelle erreur… Oups j’ai tué le suspense.

Car oui mon bon Sapiens, mon expérience est bien loin d’être concluante, j’avais prévu 8 séances de lumière pulsée en institut, comprend chez une esthéticienne, sur l’année entière. L’idée était de me faire épiler le dos. Loin d’être un gorille, je voulais juste enlever les quelques zones poilues dans un souci purement esthétique.

epilation lumière pulsée 2_onatestepourtoi

 

Je me suis donc rendu au premier rendez-vous à l’institut. Je expliqué à l’esthéticienne, charmante au demeurant, ce que je voulais et me suis débarrassé de mon T-Shirt. La première chose à faire, a été de me raser le dos, au rasoir bien entendu, c’est sur poil rasé que la lumière opère le mieux. Je pensais qu’elle allait donc me raser uniquement les zones en question mais non elle a passé le rasoir sur toute la superficie du dos. Ensuite elle m’a enduis le dos d’une sorte de gel comme pour les échographies, la sensation est assez étrange mais assez marrante au fond. Puis elle m’a donné une paire de lunette anti UV a me mettre pendant toute la durée de l’épilation. La inutile de vous dire qu’on atteint le summon du sexy ! Bref la séance peut commencer. La lumière pulsée s’applique par zone et franchement ce n’est pas très agréable même si ça ne fait pas vraiment mal. Tu ressens une petite décharge au moment de l’application de la lumière mais rien d’insurmontable je te rassure. La séance dure donc un bon quart d’heure le temps de faire la totalité de la surface dorsale.

A la fin je me suis dis que c’était plutôt positif, j’ai repris rendez-vous pour un mois et demi plus tard comme prévu. Pendant ce mois et demi je ne m’attendais pas au miracle de ne plus voir repousser mes poils, mais j’avoue que je ne m’attendais pas à voir de nouvelles zones surgir, bénéfice du doute je me suis dis que c’était sans doute normal, les poils repoussent plus noirs et denses pour être mieux détruits. En 11 mois et 8 séances, je dois t’avouer que je n’ai vu aucune évolution. Normalement, la repousse des poils devaient être plus lentes au fur et à mesure du temps, je n’ai constaté aucune évolution de mon coté. A la fin des 8 séances, ma déception était sans nul doute visible, l’institut m’a parlé de certains cas où les poils sont plus résistants, qu’il faudrait que je reparte sur 3 séances supplémentaires, mais j’ai préféré limité les frais ici.

Au niveau des prix, l’ensemble des séances m’a coûté plus de 250 euros, notes que ça fait cher pour ressortir avec plus de poils hein ?

En conclusion on a testé pour toi l’épilation à la lumière pulsée et on en est très déçu ! Cela ne signifie pas que ça ne marche pas, mais qu’il ne faut pas forcément s’attendre à un résultat si tu veux mon avis. Tant pis je tenterai le laser 🙂

[table id=66 /]

Copie de 2

Amo

Sapiens qui roule n'amasse pas mousse... Mais je suis pas contre une petite mousse par contre ! Bienvenue sur OATPT l'ami, moi c'est Amo, 26 ans et toutes mes dents. Je teste un peu de tout, tant que ça me fait marrer, inutile de te dire que je ne testerai pas de bouffer les épinards aux oeufs dur de la cantine à nouveau...

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *