Avis sortie: Escape Room Kairos ZOMBIE MOTEL, 2035

Salut à toi l’homo Sapiens. Alors, ça mousse ? Ca fait longtemps qu’on t’a pas proposé un petit escape game, la dernière fois c’était pour te parler de notre première expérience et non je ne parle pas de sexe petit coquinou que tu es. Et bien nous revoici pour une nouvelle expérience d’escape room avec cette fois à l’honneur Kairos qui propose 3 salles pour 3 ambiances. Les Sapiens de nouveau réuni, nous avons décidé de nous confronter à la salle Zombie Motel, 2035 et bien sûr de t’en faire un petit compte rendu parce qu’on est sympa !

Bon avant toute chose si tu ne connais pas le principe de l’escape room, laisse moi t’en toucher deux mots. Super Cool. Ok mais ça ne t’explique pas le principe du jeu non plus. L’idée c’est que tu te retrouve en équipe, enfermé dans une pièce avec une énigme à résoudre pour pouvoir en sortir. Tu en as en général pour 1 h avant de rester enfermé à jamais. Enfin, tu m’as compris, si tu dépasse le temps impartis tu as perdu. Pour résoudre l’intrigue principal, il va falloir exploiter au mieux tes capacités d’analyse, de curiosité, de recherche et de logique. Il va te falloir trouver des combinaisons de codes, assembler des informations, découvrir des clés etc… Tu es surveillé pendant toute la partie par les maîtres du jeu qui vont pouvoir t’aider en cas de gros blocage soit via un écran qui te donne des indices, soit par téléphone.

Mais revenons en à nos moutons, on commence par l’ambiance, histoire de te mettre directement dans le bain. En 2035, l’humanité a été décimée par un virus à 95%, pour le reste les zombies font le travail pour venir à bout des derniers survivants. Un agent d’une société secrète a été envoyé dans le futur pour trouver le moyen d’empêcher la propagation du virus, mais le contact a été perdu dans une chambre d’hôtel, devenu un squat. C’est à nous, les agents Amo, Ben et Val de partir à la recherche d’indices pouvant ramener l’agent et pourquoi pas mener à bien la mission qui lui a été confiée. C’est donc sans pression qu’on est envoyé en 2035 dans cette chambre d’hôtel délabrée.

Pour le reste, je te laisse bien évidemment découvrir les différentes énigmes à résoudre, on est pas là pour te spoiler sinon ça n’a aucun intérêt. Non on va rester sur l’ambiance et le décor qui sont quand même 50% du plaisir de l’escape game. Et la dessus, chapeau bas les artistes. A peine arrivé, un homme en costume blanc t’accueil et te demande si tu n’as pas été suivi… Comme un idiot tu regardes derrière toi et tu réponds « Non » comme si ça suffisait à assurer que tu n’avais pas dévoilé l’endroit de l’escape room à un commando de mercenaires sur-entraîné qui ne chercherait qu’à détruire les Etats-Unis ! Euh désolé je crois que je regarde trop Homeland en ce moment.

Bref, tu es donc directement plongé dans l’intrigue, il se trame quelque chose et tu es l’homme de la situation. Une fois débarrassé des affaires inutiles, un jeune homme vient te chercher et t’amène dans un hall pour le brief final. Tu vas être envoyé en 2035 sur la trace d’un agent qui comme toi à utiliser le portail espace-temps mais qui ne donne plus signe de vie depuis quelques temps. A peine le temps de poser tes dernières questions, que tu entres dans la pièce, et le chronomètre se lance… Vous avez une heure.

Le maître du jeu tient vraiment bien son rôle tout au long de la partie, il garde le même ton dans la voix, le calme absolu et franchement ça joue beaucoup dans la mise en situation. Au niveau des décors, globalement c’est assez simpliste mais terriblement efficace. Ne t’attends pas à voir des mécanismes ingénieux, ici ce n’est pas le cas, le mode récup’ est le mot clé de l’ambiance de la salle. Mais franchement, ça renforce le sentiment d’angoisse de l’univers post apocalyptique… Au passage prends le temps de jeter un œil à la fenêtre, le monde dehors en 2035 ne fait vraiment pas rêver.

Tu sors donc de la salle avec le sentiment du travail accompli et la jouissance de retrouver ton bon vieux 2017. Tout a été mis en oeuvre par les équipes de Kairos pour que tu te sentes bien immergé dans le contexte, donc bravo à eux.

Pour réserver tu as bien sûr le site officiel  ou alors tu peux passer par le site de Wescape qui recense un grand nombre d’escape room  par nombre de joueurs et par ville.

Tu l’auras compris mon bon Sapiens, on t’encourage grandement à tester cet escape room Kairos ! Regarde si on est pas ravi de l’avoir faite !

Amo

Sapiens qui roule n’amasse pas mousse… Mais je suis pas contre une petite mousse par contre !
Bienvenue sur OATPT l’ami, moi c’est Amo, 26 ans et toutes mes dents. Je teste un peu de tout, tant que ça me fait marrer, inutile de te dire que je ne testerai pas de bouffer les épinards aux oeufs dur de la cantine à nouveau…

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. L'ours bleu dit :

    Yo,

    Moi je joue à Escape Room pendant les repas de ma belle famille !
    c’est gratos et plus flippant !!!!!

    PS: Le gars à droite de la photo, c’est le seul à planquer un truc derrière son blouson… c’est louche ! (-18)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *