Avis Jurassic World, Fallen Kingdom: Le film de trop ?

Salut à toi l’homo Sapiens ! Alors, ça va ? Ça fait un moment que je n’avais pas été au cinéma, je crois que le dernier film que j’avais été voir sur grand écran était Deadpool, c’est pour te dire. Mais avec des collègues on a décidé de se motiver pour aller voir le dernier Jurassic World : Fallen Kingdom, et je ne pouvais pas laisser passer l’occasion étant donné que j’ai toujours adoré les Jurassic Park.



Avant toute chose, il faut que tu saches que je vais parler du contenu du film, donc si tu continues de lire cet article c’est que tu as bien conscience que tu risques d’être un peu spoilé. Comme à mon habitude et parce qu’une image vaut souvent 1000 mots.

Voilà à partir de là, je considère que tu es d’accord pour parler du film dans son intégralité. Mais pour que tu comprennes bien mon ressenti, il faut remonter un peu le temps. Comme beaucoup d’enfant, j’ai voulu devenir “chercheur d’os” dans ma jeunesse, avant de vouloir devenir “archéologue” un peu plus tard. Et ceci est en partie dû au visionnage du premier Jurassic Park, que j’avais adoré et que j’ai regardé une bonne douzaine de fois depuis. Tu comprendras donc que je peux avoir un regard extrêmement critique sur Jurassic World : Fallen Kingdom.

On y retrouve Chris Pratt dans son rôle de Nick Van Owen accompagné par la charmante Bryce Dallas Howard dans son rôle de Claire Dearing. Le synopsis est simple et efficace: Les dinosaures encore vivants sur l’Isla Nublar sont en danger de mort, menacés par un Volcan qui risque de rentrer en irruption. Claire Dearing se coupe en 4 pour les sauver et pour cela elle a besoin du beau et ténébreux Owen. Cependant une mystérieuse organisation puissante cherche aussi à sauver les dinosaures mais pour une raison bien plus sombre…

Ouuuuuuuuh je t’ai donné envie là, je le sens bien. Mais laisse moi t’en dire plus avant d’acheter ta place de ciné quand même. Parce que dans le synopsis il te manque quelques éléments à prendre en compte. Allez, on part sur un petit +/- pour rester dans le thème de ce blog.

  1. Les points positifs
    a) Les graphismes : On va pas se mentir, c’est le gros point positif du film, la qualité des effets spéciaux est quand même assez incroyable. Les dinosaures dans Jurassic World : Fallen Kingdom sont plus vrais que nature. A aucun moment tu te dis qu’ils ont été rajoutés par ordinateur et il faut reconnaître que c’est assez plaisant à regarder. Si tu vas voir ce film pour les dinosaures, tu peux foncer tête baissée.

    b) L’action : Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’on ne s’ennuie pas, aucune lenteur sur le film, ça explose de partout, la situation s’envenime avec les dinosaures régulièrement, ça court, ça saute, bref y a de l’action. Et ça commence dès les premières minutes et ce jusqu’à la toute fin du film.

    c) Les easter egg : Pour ceux qui ne savent pas ce que c’est, un Easter Egg (que l’on pourrait traduire par “Oeuf de Pâques” en Français) est une référence cachée dans un film. Bon, dans Jurassic World : Fallen Kingdom je ne sais même pas si on peut parler d’Easter Egg tellement les références sont évidentes. Si tu as vu le premier Jurassic Park il n’y a pas longtemps, tu vas vite comprendre de quoi je parle. Je te propose d’ailleurs un petit jeu en fin d’article à ce sujet.

  2. Les points négatifs
    a) La note américaine : Mon dieu, je sais bien que dans les films américains on va trouver le style américain mais là je trouve que c’est trop. Entre les gros plans, la sur-exposition des sentiments et les compétences de sur-hommes des acteurs principaux, à un moment donné il faut garder un peu de logique sinon ça veut plus rien dire. Et vas-y que je t’envoie des Punchlines dans tous les sens, et vas-y que les héros peuvent sauter de plus de 20 m de haut et respirer sous l’eau pendant 10 minutes…

    b) Les jeux d’acteurs : Ca va un peu avec le premier point, mais ça devient tellement grossier à ce niveau qu’il faut le souligner. “Allo, oui? Ce serait pour commander une série de stéréotypes pour mon prochain film. Il me faut un héros, jamais peur, toujours fort et beau gosse, une femme courageuse et passionnée, un geek maladroit et froussard et une jeune femme forte et déterminée. Avec ça je prendrais un méchant double jeu, la brute de service et mettez nous avec ça une petite guest star qui fera une apparation de 10 minutes tiens. Merci”. Et voilà le casting de Jurassic World mon bon Sapiens.

    c) Le scénario : Si on y réfléchie bien l’histoire de Jurassic Park est quand même un grand coup de pied dans la volonté de l’homme de se prendre pour Dieu. Croyant ou pas croyant, ce n’est pas la question, tu comprends le fond du sujet. La nature a une loi qui va bien au delà de l’Homme. Ce nouveau Jurassic World se base toujours sur cette morale, mais le scénario derrière n’apporte vraiment rien de plus. Si ce n’est bien entendu que l’homme cherchera toujours à s’enrichir plus d’une manière ou d’une autre. C’est un peu décevant à mon sens et pas vraiment rechercher.

Tu l’auras compris mon bon Sapiens, je suis déçu par ce film, non pas pour la qualité graphique de la réalisation mais parce qu’il donne l’impression de tirer un peu trop sur la corde sensible pour faire encore plus d’argent… Pour me remettre de ça je te propose comme promis un petit jeu des Easter Egg trouvé dans jurassic World Fallen Kingdom, n’hésites pas à me donner ceux que tu as trouver en commentaires.

  • L’Andoraptor claque sa griffe sur le sol comme le Vélociraptor
  • L’ouverture de la poignée de la fenêtre par l’andoraptor comme celle de la porte de la cuisine dans le 1 par le vélociraptor
  • Ken Wheatley se fait découper le bras dans la cage, et c’est également le seul morceau que l’on retrouve de Ray Arnold dans le 1.
  • Claire est blessée à la jambe par l’Andoraptor, la même que le professeur Ellie Sattler dans le 1
  • Tout comme Lex dans la cuisine, Maisie a du mal à fermer le monte-charge, et regarde déferler sur elle un dinosaure en colère.
  • Le moustique dans la résine de la canne de Lockwood rappelle fortement celle de John Hammond
  • Une reconstitution du Dilophosaurus qui avait tué notre ami Dennis Nedry est visible dans le musée de Lockwood.
  • Le brachiosaure est le premier dinosaure que Zia Rodriguez voit, exactement comme dans le 1
  • La chèvre dévorée par le T-Rex, un grand classique

Et toi, tu en as vu d’autres ?

Amo

Sapiens qui roule n'amasse pas mousse... Mais je suis pas contre une petite mousse par contre ! Bienvenue sur OATPT l'ami, moi c'est Amo, bientôt 10 piges que j'ai plus 20 ans, mais encore toutes mes dents. Testeur sans vergogne mon but c'est de te donner un avis objectif sur les choses que je teste.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer