Avis Stranger Things : Un doux retour dans les années 80

Salut à toi l’homo Sapiens! Alors, ça s’détend ? A part si tu vis dans une grotte, tu n’as pas pu échapper au phénomène de la saison 2 de la série événement Stranger things. La campagne de communication de Netflix a été plutôt conséquente, il faut le reconnaître. Et comme je suis le roi des pigeons (mais je l’assume), j’ai plongé dans la pub comme un ours dans un pot de miel et j’ai décidé de me regarder les deux saisons disponibles sur Netflix histoire de me faire une opinion du bouzin.



Et ben écoute mon bon Sapiens, j’ai dévoré les deux saisons, et encore j’ai volontairement chercher à faire durer le plaisir. Pourtant, je dois t’avouer que j’y allais à reculons parce que tout ce qui est série angoisse ou horreur c’est pas vraiment mon dada… Après c’est pas forcément malin de ma part de m’arrêter à une affiche et un titre de série pour la catégoriser. Quel mauvais Sapiens ce Amo! En plus il parle de lui même à la 3ème personne.

Allez on commence par le synopsis, s’agirait de pas trop changer nos habitudes. L’histoire se déroule dans les années 80 à Hawkins dans l’Indiana. Un soir de Septembre, après une partie de Donjons et Dragons, Will Byers disparaît alors qu’il rentrait chez lui. Alors que la plupart des gens le croient mort, différents groupes vont chercher à le retrouver. Bien entendu sa mère (interprétée par Winona Ryder) cherche à le retrouver à tout prix, à tel point qu’on pourrait penser qu’elle est en train de sombrer dans la folie. Mais on sent qu’il se passe des choses étranges dans Hawkins et notamment quand une gamine au crâne rasé et qui dit s’appeler Eleven (elle a un 11 tatouée sur le bras) débarque avec des pouvoirs magiques. Les copains de Will, eux aussi cherchent à le retrouver, guidés par Mike Wheeler, Dustin Henderson et Lucas Sinclair se lancent dans une nouvelle énigme à la D&D pour retrouver leur copain. Enfin Jim Hopper, le shérif de la ville lance la police à la recherche du jeune Will. Quel que soit le groupe de recherche, tout semble rapprocher le laboratoire de recherche de la CIA du cœur de l’énigme.

Bien que le sujet soit assez angoissant, la série est plutôt légère. Déjà le groupe d’adolescent est particulièrement courageux, et semble prendre la disparition de leur ami non pas comme un signal d’alarme mais comme une vrai quête de jeu de rôle. Ils découvrent rapidement qu’Eleven a des pouvoirs et lui attribut le rôle de mage dans leur Squad, ce qui donne le ton à la série. Cette légèreté fait un peu paradoxe avec l’atmosphère très sombre de la série, le tout dans un délicieux décors des 80’s qui nous donnerait presque l’envie de ressortir le Walkman des familles.

Quoi qu’il en soit mon bon Sapiens, ne te laisse pas avoir par la pochette, la série ne t’angoisse pas pour un sous et ne t’empêchera pas de dormir, au contraire, les acteurs sont plutôt attachants et notamment le groupe des 4  fantastiques. Tu as Mike, le leader amouraché de la jeune Eleven, Dustin et sa bouille à croquer et Lucas, intrépide petit bonhomme. Même Will, que tu verras plus dans la saison 2 a une bonne tête de timide que tu as envie d’aider.

Mais ce qui me tue dans cette série, ce sont les styles, les coupes de cheveux, tout est vraiment génial et le décor est extrêmement bien travaillé. ne cherche pas du réalisme dans les comportements, tu n’en trouveras pas, on est sur du véritable divertissement qui d’ailleurs s’apparenterait plus pour moi à un long film qu’à une véritable série. Pour le moment uniquement 2 saisons sont disponibles mais les producteurs de Stranger Things ont déjà programmé la 3ème pour Octobre 2018. Il faudra patienter encore un peu pour retrouver nos héros.

Voilà mon bon Sapiens, en conclusion un seul mot pour Stranger Things : Fonce.

Amo

Sapiens qui roule n'amasse pas mousse... Mais je suis pas contre une petite mousse par contre ! Bienvenue sur OATPT l'ami, moi c'est Amo, bientôt 10 piges que j'ai plus 20 ans, mais encore toutes mes dents. Testeur sans vergogne mon but c'est de te donner un avis objectif sur les choses que je teste.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer