Avis Bird Box : La claque de fin d’année

Salut à toi mon cher Sapiens ! Pour ce 1er avis ciné de 2019 on remonte juste un peu le temps et on vient te parler d’un film qui est sorti le 21 décembre dernier sur Netflix, je veux parler de Bird Box. On l’a vu et on ne pouvait pas ne pas t’en parler !



Si tu es un fidèle lecteur d’OATPT tu sais que les productions de la plateforme de streaming, en matière de film en tout cas, ne valent pas toujours le coup ! Et bien là, on a pris une claque !

Le film a vite fait parler de lui et selon les dirigeants de Netflix, il a été vu par 45 millions d’abonnés en 1 semaine, soit le plus fort démarrage après une mise en ligne. Pas forcément un gage de qualité me diras tu, mais de quoi attirer notre curiosité.

La même qui avait déjà été titillée quelques semaines plus tôt quand la bande annonce promo avait été mise en ligne :

 

Le pitch : des vagues de décès inexpliqués se répandent partout sur la planète et on apprend vite que ce sont des créatures mystérieuses qui, lorsqu’on les regarde, se matérialisent en nos plus sombres peurs ou tristesses et nous poussent immédiatement au suicide. Seule solution : avancer les yeux bandés…

Le tout, porté par Sandra Bullock, Oscar de la meilleure actrice.

Messieurs et dames de chez Netflix, vous aviez notre curiosité, vous avez maintenant notre attention !

Le concept de base m’a particulièrement attiré. Il n’est pas sans rappeler le très bon « Sans un bruit », grosse surprise de l’année 2018 (mon personal best) où les protagonistes ne devaient pas faire le moindre bruit au risque d’attirer des créatures monstrueuses ayant décimées l’humanité.

Adapté du roman éponyme de Josh Malerman, Bird Box suit notamment l’aventure de Malorie qui tente de survivre avec 2 jeunes enfants et trouver une communauté refuge, protégée des monstrueuses bêtes, le tout les yeux bandés bien sûr !

Le film nous met dans l’ambiance immédiatement, avec 10 premières minutes d’une intensité énorme, prépare toi à retenir ton souffle. S’en suit une alternance de flash back, fash forward (4 ans avant, 4 ans après, 4 ans avant, etc…) dans une réalisation rythmée et parfaitement maîtrisée entre huit clos et scènes en extérieur, plans larges et nombreux gros plans.

Un savant mélange de moments calmes et prenants avec des scènes intenses et à la tension remarquable. Le film passe à toute vitesse et on sort de là avec de grands yeux. La réalisatrice voulait « 2h de suspense et d’inquiétude » ? Pari réussi madame !

On passera sur quelques « facilités » de scénario, notamment sur la compréhension des créatures, qui arrive à mon sens un peu vite et facilement.

Côté acteurs, Sandra Bullock est impeccable et parvient à transmettre une quantité d’émotions impressionnantes même avec les yeux bandés, pourtant un atout majeur chez les acteurs. Ce rôle n’a pas été de tout repos pour Sandra, physique et déroutant de devoir jouer sans rien y voir !

Mais je voulais faire une mention spéciale aux 2 jeunes enfants qui m’ont personnellement retournés par leur candeur et leur justesse. En fait, ils ne jouent pas la peur, ils ont peur ! Ce n’est pas la 1ère fois qu’on voit des enfants jouer la comédie mais là je t’assure que c’est très surprenant !

Petit warning tout de même sur le réalisme et le graphisme de certaines scènes très violentes qui, ajoutées à l’ambiance générale du film, en font un spectacle à réserver à un public averti.

Et évidemment, même si cela semble inutile de la rappeler, ne tenter pas ce stupide “Bird Box Challenge” qui consiste à rejouer le film et réaliser tout un tas de choses les yeux fermer comme conduire sur l’autoroute…

Je ne vais pas te dévoiler plus d’information sur l’intrigue ou la construction de l’histoire mais je te dirai simplement que les choix artistiques et scénaristiques sont pour moi les bons et ceux qu’il fallait faire.

Le film est bien construit, bien monté, bien réalisé, bien joué. L’ambiance y est très pesante et pour une fois, une très bonne idée, un très bon concept de base est bien exploité !

Val

Val

C'est en testant qu'on devient un Sapiens ! Salut toi Homo Sapiens, ici Val un autre Sapiens dont le seul but, bon ok, dont l'un des buts dans la vie est d'essayer, de tester, d'expérimenter tout un tas de trucs. Pas toujours intelligent, j'espère souvent intéressant, je t'invite à profiter de mes tests de films, séries, voyages ou autres activités farfelues.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer