Avis Les étoiles vagabondes: le film sur Nekfeu par Netflix

Salut à toi l’homo Sapiens! Alors, fan de rap? Que tu aimes ce genre de musique ou non, il y a quand même de fortes chances pour que le nom de Nekfeu te dise quelque chose. C’est que le natif de La Trinité a été très actif ces dix dernières années et que son nom est revenu plusieurs fois sur le devant de la scène. L’entourage, 1995, S-Crew, puis dans des albums solos, un film dans lequel il tient la réplique à Catherine Deneuve, rien que ça…

Et puis, alors que je viens de terminer la 7ème saison d’Orange is the new black, une miniature attire mon œil sur mon tableau de bord Netflix. Cette image, la voici.

Netflix Nekfeu les étoiles vagabondes
L’image sur Netflix annonçant le film de Nekfeu : Les étoiles vagabondes

Mais tu écoutes du rap toi Amo ?

Tu t’en fous sûrement, mais j’aime le rap français depuis gamin, mes grands frères en écoutait, et moi j’écoutais mes grands frères. J’ai donc grandi sur les classiques MC Solaar, NTM, FF, Oxmo, IAM, Sages poètes de la rue et puis des moins connus du grand public comme ATK, Dontcha, ou encore la Scred Connexion. Bref, tout ça pour dire que je me suis toujours intéressé au Rap français, et c’est comme ça que j’ai découvert Nekfeu.

On est en 2011, quand je découvre qu’une ligue de battle de rap à capela se lance en France et nous sort des vidéos sur Youtube des clashs. Intrigué, je clique sur le lien et je regarde le nom des rappeurs. Je me sens dépasser, j’en connais pas UN. Nekfeu, Deen Burbigo, Logik, Blackapar, Lunik… vache, mais qui sont ces gens ? Mais ça m’intrigue trop, je décide de regarder les vidéos des battles.

Comme beaucoup, c’est là que je remarque le gamin aux cheveux en batailles qui nous sort des punchlines à faire vriller un public. Le “gamin”, c’est Nekfeu, et le battle en question, c’est celui ci.

Forcément, je décide d’en savoir plus sur ce jeune rappeur et je trouve 2-3 sons qui me font à la fois bouger la tête et qui m’épatent par la qualité des rimes et/ou la profondeur des textes. De là tout s’enchaîne, 2 albums avec 1995, avec le S-Crew, et puis vient le moment de FEU, son album solo, le premier.

Ce premier album est assez loin de ce que je connaissais de lui, et pour être honnête, j’ai beaucoup moins aimé. Il sortira son 2ème album, Cyborg qui me plaira déjà plus. Et puis… J’entends plus trop parler de Nefkeu pour être honnête, je me dis qu’il doit profiter un peu de l’argent amassé pour se prendre un peu de repos. Tu comprendras pourquoi j’ai pas hésité à cliquer sur le film en me connectant sur Netflix.

OK elle est bien belle ma vie, mais on veut mon AVIS

Ca y est, c’est toi qui me clash mon bon Sapiens? Allez, c’est parti pour mon avis sur les étoiles vagabondes, le film de Nekfeu disponible sur Netflix.

Nekfeu se livre dans ce film: Les étoiles vagabondes
Nekfeu se livre dans ce film: Les étoiles vagabondes

Tout d’abord, tu dois savoir que le titre “Les étoiles vagabondes” est aussi le titre du 3ème album du Fenek, et c’est tout naturellement que le film porte le même nom puisqu’il relate l’histoire de l’écriture de cette album. On y retrouve un Nekfeu qui expose ses soucis, sans jamais rentrer dans le détail, on comprend simplement que Paris l’étouffe, qu’il ne s’y sent pas bien et qu’il a besoin de prendre le large pour écrire.

Suivre Nekfeu dans cette aventure nous donne l’impression de mieux le connaitre, comme si on rentrait avec lui dans son intimité, enfin ce qu’il veut bien nous en laisser savoir, car le rappeur est assez secret. Mais il casse un code fort de la Street Cred’ en se montrant dans un moment de “faiblesse”.

Nekfeu dans un temple au Japon,
Nekfeu cherche l’inspiration au Japon dans un temple en montagne

J’ai beaucoup aimé le voir dans une autre posture que celle du rappeur vénère ou engagé, cette fois ci c’est un être humain plein de doute, mais terriblement philosophe. Car oui, dans les étoiles vagabondes, Nekfeu nous partage ses théories, sur la vie, la souffrance notamment. Une théorie réfléchie qui va à l’encontre du “spleen n’est plus à la mode” d’Angel et qui rassure les humains que nous sommes.

Bref, en plus d’en apprendre d’avantages sur les coulisses de l’album, le rappeur nous emmène dans des paysages magnifiques, au Japon, aux USA, en Grèce et nous fait prendre conscience de ses propres constats sur les véritables problèmes de notre monde. Le film se passe très vite, Nekfeu nous emmène dans son univers, et conclut sur un concert magnifique.

Conclusion :

Ce film est à voir pour tous les fans du rappeurs, il est conseillé pour ceux qui ont déjà écouté certains des sons, et il est suggéré pour les personnes qui ne le connaissent pas. Moi, j’ai beaucoup aimé !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

nv-author-image

Sapiens qui roule n'amasse pas mousse... Mais je suis pas contre une petite mousse par contre ! Bienvenue sur OATPT l'ami, moi c'est Amo, bientôt 10 piges que j'ai plus 20 ans, mais encore toutes mes dents. Testeur sans vergogne mon but c'est de te donner un avis objectif sur les choses que je teste.