Avis la SF sur Netflix : Les films

Salut à toi mon cher Sapiens, alors comme ça on aime les robots, l’IA, la fin du monde, les spectres et autres créatures fantastiques ? ça tombe bien nous aussi ! Tu l’auras peut-être remarqué mais nos amis chez Netflix ont investi dernièrement dans la production de films de sciences fiction, et chez OATPT on en a vu quelques uns et c’est l’heure du bilan !



Cet article sera un peu particulier dans sa forme car il regroupe en fait 5 tests. L’analyse sera plus brève qu’à l’accoutumée, mais comme à chaque fois Sapiens sera là pour résumer notre avis sur chacun des films de SF made in Netflix qui seront passés devant notre viseur ! Allez c’est parti !

Bright

 

Sorti en Décembre 2017, Bright est une des premières grosse production Netflix. On retrouve au casting Will Smith, Joel Edgerton et Noomi Rapace. Le pitch en résumé : dans un Los Angeles contemporain alternatif, où les humains cohabitent avec d’autres créatures fantastiques telles que des orcs, des elfes, et autres fées, un officier de police (humain) va faire équipe avec un orc lorsqu’un artefact mystérieux apparait, qui semblerait être une baquette magique…

Le monde est riche, et semble très dense, profond et intéressant. Bright n’en effleure, malheureusement, que la surface, un peu comme le 1er tome d’une série de 6 romans. Mais les personnages sont travaillés, le jeu est bon, l’histoire originale. On ne voit pas ça tous les jours.

How it ends

 

Sortie en Juillet, How it ends est un film post apocalyptique somme toute assez classique. Un événement mystérieux (climatique, géologique, chimique, nucléaire, on ne sait pas) sur la côte Ouest des USA crée un black-out complet et un jeune homme se lance dans un road trip à travers le pays avec son beau-père pour retrouver sa future femme enceinte. Malgré la présence d’un excellent acteur au casting à savoir Forest Witaker, ça ne prend pas. Les personnages sont creux, le semblant de relation entre les 2 héros qu’un scénario inexistant tente de créer, ne fonctionne pas, il n’y a aucune surprise ni rebondissement, jusqu’à la fausse fin ratée. Next.

 

TAU

 

Autre film du début de l’été, TAU (à prononcer tao en Anglais) propose une histoire intéressante sans être ni captivante ni surprenante. Dans un futur proche, une jeune femme se fait enlever et se réveille dans l’immense maison d’un homme qu’elle découvre être un scientifique de génie, millionnaire et très étrange. La dite maison est gardée par une intelligence artificielle ultra développée appelée TAU. La jeune femme comprend vite qu’elle va devoir faire de TAU son allié pour pouvoir s’échapper de cette maison et d’une fin à coup sûr regrettable pour elle ! Le film est agréable à regarder mais le scénario est un peu léger. Le huis clos entre les 2 acteurs fonctionne assez bien et les performances sont correctes. A voir un dimanche après-midi pluvieux !

Annihilation

 

Petite précision sur ce film qui était destiné à sortir en sale comme un film normal mais dont les droits de distribution exclusifs ont été rachetés au dernier moment par la plateforme de streaming. Il ne s’agit donc pas d’une production Netflix au sens propre comme les autres films de notre sélection du jour ! Alors pour celui-là, je dois t’avouer mon cher sapiens que je suis très partagé entre avoir adoré et pas du tout ! Ce qui est sûr c’est que c’est de la SF qui change un peu, l’histoire est intéressante, la construction du film aussi, l’environnement est déroutant, quasi onirique jusqu’à sa fin qui est surprenante à plus d’un titre. Le jeu d’acteur de Nathalie Portman est juste et la réalisation d’Alex Garland très bien maitrisée. Je vais donc pencher du bon côté de la balance mais je ne saurais que trop te conseiller de te faire ton avis sur celui-là !

 

Extinction

 

Remarque identique que pour Annihilation, Extinction ne devait pas être distribué par Netflix au départ, qui en a racheté les droit à Universal. Dans un futur qui semble proche, sans avoir plus d’indication, on suit au départ un homme qui semble des plus banal, une femme, 2 enfants, un travail, des problèmes comme tout le monde. Il fait des cauchemars, des rêves d’invasion extra terrestre, des rêves de destruction. Jusqu’au jour où ses rêves deviennent réalité…

Alors les avis sont assez partagés sur la toile pour ce film (comme d’habitude me diras-tu). Mais pour ma part je trouve qu’il s’agit d’un des meilleurs films de cette sélection. Le scénario, même si un peu prévisible, a le mérite d’être un minimum travaillé, le rythme est bon, et on ne s’ennuie pas. Le début du film volontairement un peu lent met très bien en place l’intrigue. On peut tout de même noter des petites “facilités” dans le script et quelques $ de plus auraient sans doute été les bienvenus pour parfaire quelques effets visuel un peu “cheap”. Mais l’ensemble tient tout à fait debout, parole de Sapiens !

Val

Val

C'est en testant qu'on devient un Sapiens ! Salut toi Homo Sapiens, ici Val un autre Sapiens dont le seul but, bon ok, dont l'un des buts dans la vie est d'essayer, de tester, d'expérimenter tout un tas de trucs. Pas toujours intelligent, j'espère souvent intéressant, je t'invite à profiter de mes tests de films, séries, voyages ou autres activités farfelues.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer