Avis série : Russian Doll

Salut à toi mon cher Sapiens, aujourd’hui je viens te parler d’une série que j’ai hésité à regarder pendant un moment, une série au concept qui me plaisait beaucoup mais qui fut une déception : Russian Doll.



Avant toute chose je te propose de regarder la bande annonce :

Russian Doll – Saison 1

Le synopsis est le suivant : Nadia se retrouve coincé dans une boucle temporelle le jour de son anniversaire et revit le même jour indéfiniment qui se termine toujours de la même manière : sa mort.

Nadia en mauvaise posture

Ce concept de “jour sans fin” n’est pas nouveau. On connait le culte “un jour sans fin” justement avec Bill Murray et sa fête de la marmotte, et de très nombreuses reprises dans tout un tas de films (Happy Birthdead récemment) et séries (Supernatural S03E11 pour ne citer que ça, un des meilleurs épisode de la série selon moi !)

Tu l’auras compris j’aime beaucoup cet arc narratif, voir le personnage tenter par tous les moyens de sortir de ce cycle infernal ! Tout ce qui touche au temps me fascine beaucoup de manière générale !

Mais qu’en est-il de Russian Doll ? La série est co-produite et portée par Natasha Lyonne, que l’on a vu principalement dans Orange is the new black. Elle joue donc le rôle de Nadia, une développeuse de logiciels qui revit sans fin son anniversaire (râté) et tente de comprendre ce qui se passe.

D’où vient cette malédiction ?

Elle tient bien la baraque ce n’est pas tant le problème (car oui on a un problème!). Mais pour commencer le reste du casting est, à mon sens, inexistant. Les personnages sont assez creux et sans intérêt. L’écriture est “paresseuse” et tombe très (trop) souvent dans une vulgarité gratuite et inutile. La série ne nous accroche pas, la sauce ne prend pas.

Des personnages fades

Le scénario est confus et l’histoire progresse de façon trop erratique et décousue pour que cela soit agréable à suivre et que cela tienne le spectateur. On n’a pas envie de voir la suite… Dommage.

Peut être que le concept est déjà trop vu (et bien vu) mais tous les efforts de Natasha sont vains, je n’ai pas réussi à passer un bon moment. Je vais même t’avouer que je n’ai pas pu terminer cette saison (pourtant courte, les épisodes sont au format 20 min).

Tu es bien évidemment libre de te faire ton propre avis, mais dans le flot de bonnes séries qui traînent sur la plateforme, tu peux trouver mieux que Russian Doll qui est pour moi une déception.

Val

Val

C'est en testant qu'on devient un Sapiens ! Salut toi Homo Sapiens, ici Val un autre Sapiens dont le seul but, bon ok, dont l'un des buts dans la vie est d'essayer, de tester, d'expérimenter tout un tas de trucs. Pas toujours intelligent, j'espère souvent intéressant, je t'invite à profiter de mes tests de films, séries, voyages ou autres activités farfelues.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer