Chiropracteur ou Ostéopathe, lequel choisir ?

Salut à toi l’homo Sapiens! Alors, toi aussi tu es bloqué de partout ? Personnellement depuis mes 15 ans j’ai toujours des problèmes de dos, des raideurs, des douleurs par ci par là, et bien évidemment je me bloque régulièrement complètement à ne plus pouvoir sortir de mon lit sans hurler comme une marmotte apeurée (si si je te jure ça fait un bruit monstrueux ces petites bêtes)

Les premiers temps, j’ai consulté un Kiné, il m’a fait faire quelques exercices et au bout d’un moment ça allait mieux j’ai repris mes activités normales. Mais très vite ça n’a plus suffit, il a fallut alors que je me tourne vers des médecines alternatives et à l’époque c’est l’ostéopathe qui est considéré comme le magicien des temps modernes.

Mais depuis peu je consulte également un chiropracteur et je dois t’avouer que ça me fait beaucoup de bien (et pas que pour le dos d’ailleurs) c’est ce qui m’a donné envie de t’écrire cet article pour essayer toi aussi de t’aider à soigner tes maux.

Comprendre leurs métiers, et notamment leurs différences

Toute ma vie, j’ai eu cette impression que mon corps était faible, que quelque chose n’allait pas chez moi. Bien évidemment je suis souple comme une planche à couper faite d’un bois particulièrement rigide, mais est-ce une raison suffisante pour ressentir des douleurs toute sa vie à chaque fois qu’on se baisse ?

Tu le sais surement, si tu me suis sur ce blog, en ce moment j’essaie vraiment de prendre soin de moi, je contrôle ce que je mange, j’ai perdu 8 kilos en pratiquant le jeûne intermittent et j’essaie au maximum de me tenir à mes exercices de crossfit à la maison.

Alors quand j’ai ressenti une nouvelle douleur dans le bas du dos, j’ai décidé de tenter une nouvelle fois de trouver un médecin capable de véritablement m’aider. Je connais les ostéopathes, j’en ai un très bon que j’apprécie beaucoup, j’ai tenté d’aller voir plusieurs praticiens avec des méthodes différentes et j’ai trouvé celui qui me convient. Mais depuis 2 mois, je me suis tourné vers le chiropracteur, praticien que je ne connaissais pas du tout et que je t’invite à découvrir.

Ce que je vais te dire ci dessous, n’est pas issue de mon imagination mais bien de ce qui ma été dit par les praticiens et ce que j’ai ressenti en travaillant avec eux.

Pour l’Ostéopathe, le corps est une machine

L’Ostéopathe a souvent une approche très mécanique du corps humain, ce qui en soit est complètement logique étant donné qu’une douleur au pied peut être provoquée par un mauvais équilibrage de la mâchoire.

Les ostéopathes ont une vision d’ensemble et sont capables de te remettre sur pied en quelques manipulations. On a souvent l’habitude de l’ostéo qui te fait craquer de partout mais c’est une erreur, certaines manipulations nécessitent en effet de te faire craquer mais la plupart du temps on est plus proche du massage qu’autre chose.

L’ostéopathie a véritablement pour but qu’à la fin de la séance, ton état de santé global soit meilleur qu’avant ton arrivée. C’est pour cela que pendant la séance, même si tu viens pour le dos, le praticien travaillera au niveau de la colonne vertébrale bien évidemment mais s’attardera aussi sur tes genoux, tes chevilles, ton crane, ta nuque et tes épaules. Il en profitera également pour voir ta posture, l’équilibrage de ton bassin ou encore ta mâchoire.

Pour le Chiropracteur, on rééquilibre le système nerveux

C’est la différence la plus flagrante selon moi entre les deux pratiques, le chiropracteur cherche à solutionner les troubles nerveux et les troubles de la santé associés à la présence de subluxations vertébrales.

Qu’est-ce que c’est que ce langage technique, je suis pas médecin moi !

C’est en fait le terme technique pour dire qu’il y a une déformation, une malformation ou une déficience dans la colonne vertébrales. Alors bien évidemment cela ne signifie pas qu’il faut absolument avoir mal au dos pour aller consulter un chiropracteur. Lis la suite tu vas comprendre.

D’abord ne sois pas surpris si tu te rends chez ton chiropracteur et qu’il commence lui aussi à te manipuler, te faire craquer ou autre. En effet, le chiropracteur cherche à rééquilibrer les troubles du système nerveux qui intervient sur trois aspects différents du fonctionnement du corps humain.

Le système physique ou musculaire, c’est le stress physique ou la douleur si tu préfères, j’ai mal au dos, c’est physique, il y a certainement des causes particulières mais le fait est que j’ai mal, mon corps me l’indique assez bien.

Le système chimique, qui est essentiellement lié à notre système digestif, les glandes surrénales mais aussi le sommeil. Notre corps est ainsi fait, la digestion est un acte de pure chimie, on injecte des aliments que l’on transforme par la suite. C’est Lavoisier qui le dit hein ! Bien évidemment ces actes chimiques peuvent entraîner des conséquences sur notre corps, c’est pour cela que le chiropracteur s’y attarde.

Enfin, le système Mental, les émotions. Le stress par exemple est la maladie de notre ère, on est stressé H-24 par tout ce qui nous entoure. Même le divertissement devient un stress parce que “vite, vite, je suis en retard pour aller me détendre”. Forcément toutes ces émotions vont voir un impact sur ton état de santé général, alors bien évidemment le chiropracteur s’y attarde. Ne t’attends pas pour autant à une séance chez le psychologue mon bon Sapiens car ce n’est pas ce que tu vas trouver.

Processus chez le chiropracteur

Autant que tu le saches tout de suite mon bon Sapiens, le chiropracteur n’est pas une séance one shot, il s’agit d’une thérapie plus longue car ça ne prend pas 5 minutes de réajuster un système nerveux.

La phase initiale ou phase symptomatique

Forcément tu vas arriver avec des douleurs plus ou moins forte, ou au moins une gène, c’est assez rare que l’on cherche à consulter si tout va bien non ? Le but de cette première phase est donc de découvrir la cause du déséquilibre, comprendre ce qui cloche pour mettre en place une thérapie adaptée afin de te redonner une amplitude de mouvement correcte.

Cette phase va donc être axée sur la diminution de l’inflammation articulaire, le relâchement des tensions de la colonne vertébrale pour gagner en mobilité. C’est aussi la phase de préparation de la transmission de l’influx nerveux, de rééquilibrage de la posture et également de la détente musculaire.

Les visites sont rapprochées dans le but de faire diminuer les symptômes en intensité et en fréquence. Cela dit le corps reste fragilisé car en état de choc pendant cette phase, et s’arrêter au moment où on commence à aller mieux est le plus simple pour faire une rechute 3 mois plus tard.

De mon coté, j’ai vu au bout de 3 séances les bienfaits sur mon corps, je me sentais détendu, moins stressé, j’avais un meilleur sommeil, une plus grande souplesse, et crois moi ce n’est pas rien chez moi.

La phase de stabilisation

Je te l’ai dit, elle est essentielle, car elle permet d’ancrer le traitement réalisé préalablement afin d’optimiser le potentiel de fonctionnement de ton corps. Chaque jour notre corps subit du stress qu’il soit physique (faux mouvement, sport, port de charge, mauvaise posture) chimique (environnement, pollution, poussière, attaque de bactéries, alimentation) ou émotionnel (les contraintes, les engueulades, les tensions, les mauvaises pensées, les inquiétudes, stress familial etc…)

Alors forcément la phase de stabilisation est importante, car elle permet de valider le traitement initial, d’éviter les rechutes, de rééquilibrer en profondeur le système nerveux mais aussi de cicatriser les tissues, et donc de contribuer à l’amélioration continue de ta santé

Les séances sont plus espacées, environ une tous les 2 mois, de manière à ne pas perdre le contact avec le rééquilibrage du corps. Et puis il y a toujours le coté agréable de sensation de détente d’après séance.

Enfin, la phase de prévention

A ce stade, normalement tu dois aller beaucoup mieux, et c’est l’idée fondamentale de la chiropractie, prendre en charge une personne plutôt que des symptômes. La prévention c’est aussi accompagner le patient à adopter les comportements qui lui permettront de ne plus revenir. C’est ce que j’ai pu reprocher à certains ostéopathe par exemple, qui m’ont fait craquer toute la séance et qui presque me disent “A dans 3 mois” sans me conseiller sur des bonnes postures à adopter.

Agir avant les symptômes, c’est fondamentale finalement, et ça devrait être un point d’honneur de tous les médecins je pense. La phase de prévention intervient dans toutes les séances par des conseils dédiés sur de la posture, de la literie pour la nuit, des conseilles de vitamines à prendre, d’alimentation à éviter par exemple.

C’est une phase qui peut paraître négligeable parce qu’au fond on paye pas 55 euros pour nous entendre dire qu’on se positionne pas bien, on le sait, c’est pour ça qu’on vient. Mais quand le travail s’accompagne de conseils prodigués moi je trouve toujours que c’est un plus.

J’ai par exemple découvert l’existante des coussins lombaires pour les chaises de bureau qui te permettent d’avoir une très bonne posture lorsque tu travailles. Tu peux les trouver parmi une belle sélection sur Amazon et crois moi ça change la vie !

Le chiropracteur est-il remboursé ?

Comme toutes les médecines douces, le chiropracteur n’est pas remboursé par la sécurité sociale, mais je te conseille de regarder auprès de ta mutuelle car si elle prend en charge l’ostéopathe, elle devrait également te rembourser les frais du chiropracteur sous présentation de la facture.

Niveau tarification, c’est variable mais tu devrais être entre 50 et 60 euros la séance normalement, n’hésite pas à regarder sur Doctolib (et si tu ne connais pas ce site n’hésites pas à lire mon article à ce sujet) les tarifs y sont indiqués ainsi que quelques avis clients, ça t’évitera de tomber sur un praticien trop cher ou mal noté.

Conclusion

J’ai découvert la chiropractie et j’en suis vraiment très content, même si j’étais un peu réticent au début, j’y ai trouvé tous les bienfaits et un professionnalisme à toute épreuve.

Pour répondre à la question : Ostéopathe ou Chiropracteur, lequel choisir ? Je dirai que les deux sont assez complémentaire, que pour du traitement d’une douleur ponctuelle, l’ostéopathe sera parfaitement adapté mais si tu as des douleurs récurrentes, je te conseille le chiropracteur !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *