J’ai arrêté Instagram et je vais mieux!

Salut à toi l’homo Sapiens! Si tu lis ces lignes c’est peut être parce que toi aussi tu as le déclic et que l’idée d’arrêter de te faire du mal sur les réseaux sociaux te trotte dans la tête. Je change du coup un peu de mes articles habituels d’avis en tout genre, pour te raconter mon histoire et t’expliquer pourquoi je me sens mieux depuis que j’ai arrêté les réseaux sociaux et notamment Instagram.

Tu t’en doutes, je ne viens pas te donner une leçon de vie ou t’expliquer pourquoi c’est mieux si toi aussi tu le fais, je laisse ça aux influenceurs, moi j’essaie surtout de parler vrai sur mes articles, j’espère que tu me le reconnaîtras 🙂

Ce que je trouvais sur Instagram

Instagram, c’était devenu le réflexe sur mon téléphone, l’application que j’ouvrais par défaut comme une pulsion quand j’avais mon téléphone en main et quelques minutes à perdre. Il faut dire qu’avec les nombreux comptes en tous genre que je suivais, j’avais sans cesse de nouvelles superbes photos, publications, stories à me mettre sous la dent, ou plutôt sous l’œil.

Instagram, Médias Sociaux, Jeune Fille, Femme

Il me suffisait de scroller mon fil d’actualités pour trouver des publications sur mes sujets de prédilections. Si tu me suis un peu sur ce blog, tu sais déjà à quoi ressemble mon fil Instagram, entre Harry Potter, des photographes, du Sport, un peu d’humour et bien évidemment des tests et avis d’autres blogueurs et blogueuses.

J’y trouvais donc toujours du contenu actualisé avec un certain nombre de visages que je connaissais à force de les voir en “face-cam” sur leurs stories.

Ce que je ressentais

Outre le coté “c’est une drogue”, je me suis rendu compte que regarder les photos de la vie des autres me mettait mal à l’aise. Souvent je me faisais des réflexions du genre “Elle met vraiment en scène son enfant sur les réseaux sociaux ?”  “Il en fait un outil de promotion pour des marques…” “Et lui que fait-il dans un pays différent chaque semaine ? Il ne travaille pas ? C’est vraiment ça sa vie ? Où est-ce que j’ai raté la mienne du coup ?” Pas vraiment joyeux comme réflexion n’est-ce pas ?

De temps en temps je me disais aussi que tel ou tel photo était de très bonne qualité, ou je profitais d’une anecdote sur Harry Potter mais c’était bien plus rare. Le principal sentiment qui sortait d’un instant Instagram, c’était le dégoût.

Selfie, Mobile, Téléphone, Portrait, Hood, Hoodie

Alors le mot est un peu fort, je l’entends, mais c’était mon ressenti. Dégoût de la vie des autres, de la mise en scène qui voulait me faire croire que leur quotidien était mieux que le mien, pire encore que c’était bien le cas. Si tu es comme moi, ou comme Florence Foresti d’ailleurs dans son sketch qui m’a bien fait rigoler, ces constats t’auront sans doute donner l’envie de balancer ton téléphone par la fenêtre.

Mon bilan personnel

Mais non mon bon Sapiens, garde donc ton portable tu pourrais trouver un bon nombre de super applications pour te rebooster ! Ce n’est pas ça le problème, c’est Instagram qu’il faut jeter.

Et pourtant, en tant que Blogueur, lâcher Instagram c’était se priver d’un axe de communication pour promouvoir mes articles, ça a donc été assez difficile de prendre cette décision, et pourtant… je me sens tellement mieux.

Je me rends compte à quel point l’arrivée du Smartphone a changé ma vie et la relation avec mes proches. Plus globalement même mes relations humaines se sont transformées ces dernières années, je privilégie un Whatsapp plutôt qu’un coup de téléphone, j’ai l’impression du coup d’avoir des nouvelles un peu tous les jours mais lorsqu’on me demande “comment va un tel” je ne sais pas trop quoi répondre sinon que son dernier gif était assez drôle.

Cellulaire, L'Homme, Personne, Technologie, Smartphone

Alors forcément Instagram la dedans ne devait plus être une priorité, passer du temps à regarder des inconnus mettre en scène leur vie ne m’intéressait plus. Instagram est un premier step d’ailleurs, et il est clair que je vais certainement continuer à m’éloigner de ces réseaux sociaux qui me rendent malheureux et qui n’apportent rien si ce n’est de la mise en scène malaisante, j’en avais fait l’expérience sur Tik Tok d’ailleurs.

Et aujourd’hui ?

J’ai bien conscience que je parle “comme un vieux con” mais cela ne me dérange pas vraiment, j’ai accepté de profiter de mon assiette plutôt que de la prendre en photo, de baisser mon téléphone pour imprégner des souvenirs impérissables d’une vue dans la nature, de ne pas retoucher mes imperfections grâce à des filtres embellissant et je me sens vraiment mieux, et peut être que si tu as lu cet article tu devrais toi aussi essayé mon bon Sapiens !

Étiquettes:

1 commentaire pour “J’ai arrêté Instagram et je vais mieux!”

  1. Hello,

    Merci pour cet article. J’ai toujours eu une relation assez ambiguë avec Instagram, qu’on peut qualifier des vas-et-viens… Comme toi, j’ai décidé d’apprécier les minutes que l’on a à disposion une fois que l’on est plus sur Insta à réfléchir quelle photo on va poster, celle du dîner ou du coucher de soleil? Peut-être même un selfie ;)?
    Il faut je pense surtout se rendre compte que l’on peut continuer à écrire, à partager sans Insta, simplement différemment, en apprenant à se réinventer aussi. J’aurais encore un tas de choses à dire mais juste merci et courage à tous ceux qui souhaiteraient s’en passer, en réapprend à vivre et à se connaître plus en profondeur, à devenir plus smart que nos téléphones…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *