Jeune intermittent : Comment j’ai perdu du poids

Salut à toi l’homo Sapiens! Alors en forme pour récupérer ton summer body ? On le sait, tous les étés approchant, c’est le même sentiment qui prédomine devant le miroir… “Je ne pensais pas avoir fait tant de réserve cet hiver moi“. Si toi aussi tu connais cet état là, l’article ci dessous devrait t’intéresser car aujourd’hui je ne te parle pas d’un nième régime, ou d’une solution de pilule miracle Anaca3 qui finalement ne m’a donné que des effets indésirables. Non aujourd’hui je te parle du jeune intermittent ou Intermittent Fasting comme disent les Anglophones.

Tu le sais, si tu me suis depuis quelques temps que je fais très attention à mon poids, que je n’aime pas les régimes privatifs car je tombe vite dans l’excès inverse à la fin tellement je suis gourmand. Ce que je te propose aujourd’hui c’est un mode de vie différent, à appliquer été comme hiver, pour garder ta silhouette tout au long de l’année. C’est une alternative à la chrononutrition dont je t’avais parlé dans cet article et qui m’avait permis de passer de 97 kilos à 88 kilos en seulement 9 mois. Oui le jeûne intermittent ou Intermittent Fasting est véritablement un mode de vie. Allez on découvre ça ensemble.

Le principe du jeûne intermittent

Avant toute chose, tu t’en doutes, je ne suis pas le créateur du concept de jeûne intermittent et si je peux te donner UN site très complet sur le sujet je te conseille le site de Fasting qui est en français et très documenté. Je vais donc essayé de te donner un bon résumé pour te faciliter la tâche mais tu pourras en savoir plus sur ce site.

Le jeûne intermittent, c’est l’idée de se laisser des périodes de jeûnes courts (c’est à dire des périodes où on ne mange RIEN, même pas un fruit) afin de bénéficier de tous les bénéfices de ce jeûne et ainsi perdre notamment du poids. C’est bien simple, si l’on considère une journée de 24 heures, l’idée serait d’avoir une période de 16 heures où on ne mange pas, et une période de 8 heures où l’on peut manger.

Le jeûne intermittent n’est pas un régime !

Ce n’est pas un régime dans le sens où vous pouvez manger ce que vous voulez durant la période des 8 heures, on ne va pas vous demander de bannir certains aliments comme le pain ou de ne manger QUE des protéines. Vous mangez ce que vous voulez et à votre faim, les bénéfices du jeûnes existeront toujours.

Casser les idées reçues sur le jeûne intermittent

Lorsque je parle autour de moi du fait que je pratique le jeûnes intermittent, la première question que l’on me pose est “Mais du coup comment tu fais pour ne pas manger pendant 16 heures ?

C’est bien simple, je ne petit-déjeune plus. Le matin au réveil, c’est un café, un grand verre d’eau et hop on démarre la journée. Oui le café, le thé, les tisanes ou l’eau ne sont pas des apports nutritifs qui casseront le jeune car leur apport en nutriment est trop faible pour le corps le considère comme apport d’énergie.

La seconde remarque que j’entends le plus souvent, et que j’avais moi même en tête avant de commencer, c’est que “Je ne pourrais pas tenir sans petit déjeuner, si je ne mange pas, je tombe dans les pommes à 11h!

Ne vous inquiétez pas vous ne ressemblerez pas à ça!

La vérité, c’est que si tu y étais obligé ton corps pourrait tenir plusieurs jours, voir semaine sans manger, perdu dans le désert, tu souffrirais plus vite du manque d’hydratation que de la faim. Mais notre société nous a appris pendant des années que le petit déjeuner était le repas le plus important de la journée avec “Un grand verre de jus de fruit, un bol de lait et 2 tartines de Nutella !” Nous y reviendrons plus tard mais cette phrase est juste un non sens d’un point de vue Biologique.

C’est même plutôt le contraire qui s’est produit pour moi, je me sens plus en forme, plus tonique, je n’ai pas la tête qui tourne, je ne suis pas “en manque de sucre” et je peux même pratiquer un activité sportive intensive avec RIEN dans le ventre.

Attention ! Je ne te dirai jamais que c’est simple, que tout le monde pourra le faire aussi facilement les uns que les autres, tu connais ton corps mieux que moi, ce que je te dis, c’est que physiologiquement, il n’y a aucune contre indication à pratiquer le jeûne intermittent et bénéficier de ses bienfaits.

Les bienfaits du jeûne intermittent

Réorganisation du métabolisme

Le corps humain est incroyable, il a une capacité à s’adapter aux changements dans nos vies de manière rapide mais progressive. Par exemple si tu n’as jamais fait de course à pied de ta vie, la première sortie sera douloureuse pour toi, tu auras du mal à garder ton souffle, tes jambes, ton dos, tes abdos te feront souffrir et je ne parle même pas des courbatures dans la semaine…

Et bien bizarrement, si tu poursuis ton entrainement, ton corps va fabriquer du muscles, ton cœur va comprendre qu’il doit pomper plus de sang pour oxygéné ton corps etc… En un mot, ton corps s’adapte. Et bien c’est pareil avec le jeûne intermittent, ton métabolisme va s’adapter à ton nouveau mode d’alimentation et déclencher la libération d’hormones aux heures les plus adéquats pour toi.

Le simple fait de jeûner va donc vous permettre de réorganiser votre métabolisme pour que votre corps vous envoie les hormones du réveil le matin, de la faim le midi et de l’endormissement le soir 🙂

Moins d’insuline

Avant toute chose, et parce qu’on est pas tous des experts en biologie anatomique humaine, l’insuline c’est l’hormone qui permet de stocker. En gros quand on mange, le corps sécrète l’insuline pour puiser dans les apports nutritifs et faire des réserves pour passer l’hiver. Bonjour Insuline ! En surpoids notamment on en produit plus car il faut toujours stocker.

Mais du coup, lorsque l’on jeûne, le corps n’a plus besoin d’en produire, ou du moins en plus faible quantité. Combine ça avec la réorganisation de ton métabolisme et tu te retrouveras à produire moins d’insuline sur le long terme, donc à moins stocker, et donc à perdre du poids, prendre plus de muscle etc…

Plus d’hormone de croissance

Ici encore, une petite explication me semble nécessaire, l’hormone de croissance est aussi appelée hormone de la jeunesse et est produite par l’homme, lors d’une activité physique. C’est elle qui permet de créer la masse musculaire et qui te permet d’éviter les courbatures après le sport.

Pour augmenter le niveau d’hormone de croissance dans le corps humain, il faut donc pratiquer de l’exercice bien évidemment ou… arrêter de manger pendant quelque temps. Eh oui, le jeûne intermittent permet aussi de sécréter plus d’hormone de jeunesse. C’est pas beau ça ?

Perte du gras

On va pas se mentir, la raison principale pour laquelle je pratique le jeûne intermittent, c’est pour perdre cette bouée de sauvetage dont je n’ai absolument pas besoin car je sais nager non d’une pipe !
Si les effets précédents m’aident directement à perdre un peu et me sentir mieux, je veux aussi perdre mon gras.

Hum, mais en fait, si je fais le calcul, moins d’insuline, je stocke moins le gras, plus d’hormone de la jeunesse, je créé plus de muscle cela signifie que je vais donc utiliser mes matières grasses disponibles pour créer du muscle non ? En effet, c’est là toute la beauté du jeûne mon bon Sapiens ! Cela signifie que sur la balance tu ne perdras pas forcément en poids, mais devant la glace tu vas te sentir bien plus fit !

Il faut savoir aussi que c’est un cercle vertueux, en effet avoir plus de muscle signifie aussi avoir besoin de plus d’énergie, donc de brûler plus de graisses… Bref tu auras compris tous ces effets sur le corps son bénéfiques pour ta perte de gras.

Autre chose ?

Certaines études montrent que le jeûne intermittent a aussi des effets positifs sur l’anxiété, le stress la dépression et permet également de limiter certains risques de maladie comme le cancer ou le diabète ou encore les maladies cardio-vasculaires.

Ainsi cela augmenterait la durée de vie de l’être humain en meilleur santé. Après honnêtement mon bon Sapiens, je suis bien incapable de te dire à ce jour si ces effets sont vérifiés sur moi.

Du coup je peux manger n’importe quoi pendant la période de 8 heures ?

Ici encore mon bon Sapiens, je pense que si tu souhaite faire le jeûne intermittent pour perdre du poids, ce ne sera pas bénéfique pour toi de te goinfrer de M&M’s, autres friandises durant ta période d’alimentation.

En toute logique, si tu veux maximiser tes chances de perdre du poids rapidement, je te conseille surtout de t’alimenter suffisamment durant cette période avec des produits dont ton corps à besoin. Pour autant, te priver ne sert à rien, et il ne faut surtout pas devenir un nutri-nazi qui compte tout les aliments, pèse tout, et mange 4 feuilles de salades pour s’alimenter. Le jeûne intermittent n’empêche pas les carences.

Hamburger, P, Frites, Ventre, La Graisse Abdominale

De mon coté, je mange plus qu’avant dans la période de 8 heures, je me fais de belles assiettes et je ne me prive pas. Viandes, oeufs, riz, pâtes, pain, légumes dans tous les sens, sauce, dessert etc… On a le droit de se faire plaisir.

La seule chose que je regarde ce sont les macros-nutriments, c’est à dire les ratios dont mon corps à besoin entre protéines, lipides (matières grasses) et glucides. Mais ceci fera l’objet d’un autre article si ça t’intéresse. En attendant tu peux toujours t’aider avec une application que j’utilise au quotidien pour suivre mon apport calorifique et mes macros-nutriments.

Conclusion

Après la chrononutrition, je me suis mis au jeûne intermittent, après 2 semaines compliquées psychologiquement j’ai pris le pas et je me sens extrêmement bien aujourd’hui, plus tonique, moins de gras et mes abdos commencent même à pointer le bout de leur nez !

1 commentaire pour “Jeune intermittent : Comment j’ai perdu du poids”

  1. Super article ! Je fais le jeûne intermittent depuis 3 mois et je vois de vrais effets positifs ! Je me sens moins fatiguée et surtout je suis plus regardante sur la composition de mes assiettes !
    Je pensais que supprimer le petit déj serait compliqué (j’étais fan des porridges le matin 🙂 )mais les effets bénéfiques sont importants donc finalement je ne le regrette pas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *