Manger sans Gluten, la fin des maux de ventre

Pain sans gluten

Salut à toi l’homo Sapiens! Aujourd’hui j’ai voulu partager avec toi mon expérience personnelle, ce n’est pas vraiment un test ou un avis mais plutôt un changement radical dans ma vie! Le Jour où j’ai découvert mon intolérance au Gluten et que j’ai ajusté mon alimentation. Le jour où j’ai ré-apprécié mes repas, mais surtout mes après repas.

Cela faisait presque 2 ans que je me trimbalais des gènes gastriques. Je suis passé par tous les désagréments que l’on puisse connaitre, douleur, diarrhée, constipation, gaz, remontées acides… Pas hyper glamour n’est-ce pas ?

Alors forcément, j’ai tenté d’aller voir tous les médecins que je pouvais, dans les premiers temps on te file des “pansements gastriques” et autres “Spasfon” sensés te remettre en place le transit. Sans succès bien évidemment. Et c’est là que tu commences à flipper, les médecins n’ont rien trouver d’anormal et te disent que c’est le stress pendant que Doctissimo te promet un cancer du rectum…

Forcément, mon rendez vous suivant chez le médecin est bien moins random que les autres, et je pousse pour avoir des examens approfondis, en commençant par une échographie abdominale.

Et c’est comme ça que je me retrouve un jeudi aprem, entouré de femmes enceintes à me demander ce que je fiche ici. Alors que j’ai l’image de ma rate sur l’écran, ce qui au passage est assez déroutant, l’échographe me pose THE question qui tue. “Vous avez essayer d’arrêter le Gluten ?”

Pain Sans gluten
Un pain maison sans Gluten

En temps normal, j’aurai pouffé de rire et j’aurai demandé qu’on reprenne notre sérieux, car, imbécile que j’étais, je ne croyais pas que l’intolérance au Gluten soit une réalité, mais plutôt la nouvelle pathologie à la mode qui permet d’expliquer ce qu’on a la flemme de chercher. Mais cette fois ci, je décide de prendre au sérieux l’avertissement de l’échographe et dès le lendemain, je supprime de mon alimentation le pain, les pâtes, la semoule et tous biscuits à base de farine de blé.

2 semaines plus tard, plus aucun symptôme, une véritable renaissance, je reprends un véritable plaisir à manger ! L’après repas se passe bien, je ne crains plus de manger et ça mon bon Sapiens c’est vraiment un bonheur absolu. L’intolérance au Gluten est donc bien une réalité

Mais du coup tu manges quoi ?

Et bien mon bon Sapiens, étant donné que j’essaie de suivre les principes de la chrononutrition, c’est une contrainte supplémentaire mais ne t’inquiètes pas, si tu souffre du même mal que moi, tu devrais t’en sortir.

La première chose à bannir, c’est le pain. C’est très dur, mais c’est comme ça. Heureusement pour moi, il existe quand même un substitut qui me va bien. On va pas se mentir le pain blanc à la farine de maïs c’est pas la folie folie, en revanche le pain complet aux céréales ça passe beaucoup mieux pour moi. Tu en trouves maintenant un peu partout et même en marque de distributeur.

Le midi, et plus généralement lorsque je veux des féculents, j’ai remis le riz au centre de mes plats cuisinés. C’était la solution la plus simple, mais vient le moment où j’en ai eu marre, et j’ai donc commencer à chercher les alternatives. Le Quinoa est une solution bien évidemment, mais c’est surtout vers les légumineuses que mon attention s’est portée. Les lentilles, les pois, les fèves autant de choix qui tiennent au corps et qui en plus se marient parfaitement avec mon alimentation.

Les daals de lentilles
Les lentilles et autres légumineuses sont parfait en féculent

C’est aussi le retour de la pomme de terre sous toute ses formes, la patate douce également, honnêtement, mon intolérance au Gluten m’a permis de renouer avec des aliments que j’avais complètement délaissés.

Si vraiment tu veux des pâtes, certaines marques t’en proposent à la farine de maïs… Encore une fois c’est pas ouf, mais avec une bonne sauce ça peut passer.

Des cookies sans gluten
Cookies sans gluten, pour se faire plaisir !

Pour remplacer les douceurs sucrées, il existe des biscuits sans Gluten, certains sans goût aussi d’ailleurs… Mais le Chocolat est toujours bien présent lui, et puis tu peux également utiliser de la farine sans Gluten vendu en grande surface pour revisiter tes meilleurs pâtisseries. La vie ne s’arrête pas au Gluten mon bon Sapiens.

Et pour picoler ? Y a pas du Gluten dans la bière ?

Tu marques un point, preuve que tu me connais bien, la binouze est ma boisson favorite lorsque je me retrouve dans un bar. La preuve avec cette article où j’avais tester les services d’unepetitemousse. Quelle tristesse pour moi, me séparer de la bière, voilà qui a été dur. D’ailleurs je n’ai pas vraiment complètement arrêté, je m’autorise quelques fois une bonne IPA, mais toujours avec modération… Enfin on essaie 🙂

Pinte de Cidre
Une bonne pinte de Cidre fait bien l’affaire

Mais bon ce n’est quand même pas très conseillé pour moi, heureusement, il existe des alternatives très sympa comme le vin par exemple ou encore le cidre. Hors le Cidre justement est de plus en plus à la mode en pression dans les bars que je fréquente, cela permet d’accompagner mes camarades avec une boisson fraîche et sans gluten.

Et tu le vis comment ?

L’intolérance au Gluten continue de faire rire beaucoup de gens, comme si on avait choisi de se vider après avoir manger un morceau de pain… Enfin je ne jette pas la pierre, j’étais de l’autre coté de la barrière il y a encore quelques mois… Tu sais ce qu’on dit à propos du Karma!

Mais globalement, je le vis bien, il faut juste en parler à ton entourage, pour qu’ils évitent le plat de pâtes quand ils t’invitent à dîner. Je fais aussi dès fois l’effort de me plier à ce que mange les autres et d’essayer de faire l’impasse sur des produits qui me plaisent mais qui pourraient être fatal dès le lendemain.

C’est le coté social qui est le plus compliqué, on va pas se mentir, car chez moi, j’ai juste adapter mes courses. Ma chérie ne mange plus de Gluten non plus en revanche, je sais que parfois ça lui manque alors de temps en temps on fait 2 casseroles différentes pour le repas.

Heureusement, en 2019, être intolérant au Gluten n’est plus un calvaire, les marques Sans Gluten sont nombreuses et on trouve à peu prêt tout en grande surface.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *