On a testé de dormir chez l’habitant au Vietnam

Salut les Sapiens ! Je suis Martina, un auteur invité. Comme tu peux le remarquer dans le titre, j’ai testé un séjour chez l’habitant au Vietnam. Ce fut l’une des plus belles expériences de ma vie et j’aimerais t’en faire part. Pour résumer en un seul mot, je dirai juste « wow ». Le Vietnam est tout simplement génial. Je ne sais pas si tu y a déjà été, mais moi, j’ai eu la chance d’y séjourner récemment pour faire des randonnées pédestres dans une région reculée.

Il s’agit de la vallée de Muong Hoa où plusieurs merveilles se cachent. Au nord du Vietnam, cet endroit regroupe de magnifiques rizières en terrasse. On y trouve aussi des villages authentiques où j’ai passé quelques nuits chez les habitants et vécu une aventure inégalée. Je te raconte tout.

Les paysages de campagne au Vietnam
Des paysages magnifiques au Vietnam

Loger chez l’habitant, une expérience unique

Dormir chez l’habitant va au-delà d’un simple hébergement. En effet, on n’y va pas seulement pour dormir, mais aussi, et surtout, pour s’immerger dans la culture locale. Pour mon cas, cette expérience m’a permis d’avoir un grand aperçu de l’histoire et de la tradition du Vietnam. De plus, elle m’a aidé à me familiariser avec la vie quotidienne des locaux, notamment mes familles d’accueil. J’ai pu découvrir leur mode de vie, notamment leur façon de s’habiller, de travailler, de manger, de cuisiner, etc.

En effet, lors de mon séjour au Vietnam chez l’habitant, j’ai été amené à participer à quelques tâches quotidiennes. Par exemple, j’ai travaillé dans les rizières. J’ai également aidé dans la préparation du dîner. Le Pho, ce mets centenaire du Vietnam, est celui que j’ai su le mieux cuisiner. D’ailleurs, c’est l’un de mes plats vietnamiens préférés. J’en prépare de temps à temps à la maison depuis le retour de mon voyage.

Une occasion de découvrir les trésors vietnamiens

Un des grands avantages de dormir chez l’habitant est aussi la possibilité de découvrir de
magnifiques endroits qui restent encore secrets pour un bon nombre de touristes. Très
serviables et d’une grande gentillesse, les Vietnamiens n’hésiteront pas à te faire partager leur beau pays. Ce que mes familles d’accueil m’ont proposé. Elles m’ont fait découvrir d’autres horizons éblouissants loin du tourisme de masse.

La gentillesse des Vetnamiens
La gentillesse Vietnamienne

À pied ou à vélo, nous avons exploré plusieurs lieux peu fréquentés. À la fois pittoresques et impressionnants, on repart avec un souvenir de voyage impérissable. Parmi les sites qui m’ont beaucoup passionné, je peux citer entre autres les maisons de culte familiales, les temples confucéens ou taoïstes ainsi que les pagodes. Malheureusement, je ne me souviens pas de leurs noms. Ils sont si difficiles à retenir, mais les images sont fixées dans ma tête.

Les points forts et les points faibles de passer la nuit chez l’habitant

Si vous aussi vous souhaitez tenter l’aventure de séjourner chez l’habitant durant votre voyage au Vietnam, je vous ai listé ci-après, selon moi, les points forts et les points faibles de cette option.

Les points forts

  • L’immersion dans la culture vietnamienne.
  • La participation aux tâches quotidiennes.
  • La dégustation des spécialités culinaires locales.
  • La joie de manger en famille.
  • La découverte des endroits idylliques méconnus des touristes.
  • Le dépaysement total.

Les points faibles

  • De simples rideaux sont utilisés pour créer de l’intimité.
  • Les douches et les toilettes sont à l’extérieur.
  • On fera exactement comme les habitants, se lever tôt le matin.
Étiquettes:

1 commentaire pour “On a testé de dormir chez l’habitant au Vietnam”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

nv-author-image

Martina

Salut à tous, c'est Martina, passionnée de voyage, je viens ici vous parler de mes expériences en espérant vous donner l'envie de vous aussi, vous lancer dans la découverte du monde.