Test sport: un cours de Pole Dance [Guest]

Salut à toi l’homo sapiens! Alors, motivé(e) pour le sport dernièrement? Je dois avouer que je suis dans une phase de zéro motivation pour le sport. Et donc, j’ai essayé de trouver n’importe quelle activité qui puisse me remotiver, j’étais prête à tout! C’est ainsi que j’ai testé pour toi un cours de pole danse.


rsz_1rsz__dsc1844
Crédit photo: Nicolas Fleuré

 

Alors OK, j’avais beaucoup d’à priori :

– C’est plus une danse qu’un sport ? (C’est ce que je pensais avant d’essayer).

– Est-ce que le combo string/talons aiguilles est la tenue réglementaire ?

– Si c’est pour se frotter à une barre, merci, je peux le faire avec un lampadaire…

Et ainsi de suite… je pense que vous avez tous des images de clubs de striptease glauques dans des films… mais, à la fois curieuse et en toute honnêteté un peu intimidée, je me suis lancée.

Il y a plein de studios, certains qui se revendiquent plus dans la danse sexy, d’autres des hardcore du stretching et des figures improbables, et certains autres plus humbles, qui essayent juste de changer les idées préconçues sur ce sport- parce que je vous jure, c’est un VRAI sport- tout en alliant féminité et vrai dépassement de soi. J’ai eu la chance de tomber dans un studio très cool : ambiance sobre mais cozy, et surtout… prof géniale. Déjà, en voyant le corps de la prof tu te dis « ok, en fait, TOUT est musclé. » Et heureusement, parce que si le string n’est pas réglementaire, le petit-petit-shorty est nécessaire, ainsi qu’une brassière.

Note, avant d’oublier : c’est ouvert aux hommes aussi. Je n’en ai pas vu un seul, c’est vrai, mais il paraît qu’il y en a !

Le but du cours découverte c’est de passer une heure à comprendre ce qu’il faut pour réussir à faire des figures, et à s’y plaire. Je pensais en toute honnêteté qu’en une heure la prof allait nous montrer « alors voilà, ça c’est la barre » et «  ça c’est moi qui fait des choses impossibles à faire pour vous », mais pas du tout. En une heure seulement je suis passée de faire la toupie à côté de la barre, à me tenir avec une seule jambe la tête en bas et me laisser tomber tout en contrôle (en vrai, avec peu de contrôle, mais passons).

Autant vous dire que c’est dur. Ça a l’air hyper simple, mais :

1) il faut lutter contre son envie naturelle de s’agripper à la barre pour ne pas mourir

2) il faut aimer le déséquilibre

3) Il faut être musclé. Genre, les vrais muscles, pas juste les 20 abdos d’après jogging du samedi.

4) je pense que il y a des personnes qui sont naturellement gracieuses : ce n’est pas mon cas. Mais il semblerait que ça s’apprend. Soit.

5) Se plier dans tous les sens dans des positions contre nature en petite tenue, est un peu bizarre à faire en face de plein d’autres inconnues.

En fait, c’est dans des moments comme ça que tu réalises que tu ne te sers jamais de certains muscles. Mais vraiment jamais. Parce que le cours commence de façon classique, par des abdos et des pompes, et du gainage. Et là, tu te dis « ah, ça va c’est pas si dur ! »

Mais très vite tu te confrontes au poids de ta propre humanité, et là tout de suite, c’est moins drôle : « Alors, là, vous vous accrochez à la barre avec vos deux bras, et vous vous tractez vers le haut, pour surélever vos pieds, sans sauter ». Ah. C’est à dire que… je n’ai pas de muscles au bras, donc ça va être assez compliqué. Mais, c’était dur pour tout le monde. Sauf pour la dame de 55 ans qui l’a fait sans aucune difficulté, en disant « j’ai fait un petit peu d’escalade quand j’étais jeune ». Passons. Ouch mon ego.

Je ne sais pas si c’est la force de l’esprit, ou juste un ‘réveil musculaire’ mais, tout le monde finit par réussir. J’ai réussi, nous avons toutes réussi, à faire des mouvements comme le ‘Sit’, où l’on est assis, barre entre les deux jambes et on se tiens juste en pivotant le bassin, où le ‘lean back’, où l’on est accroché avec les jambes à la barre et on laisse son torse aller, et on se retrouve tête en bas… (c’est donc en essayant d’expliquer une figure à l’écrit que je me rends compte que, vaut mieux voir les images, c’est très dur à expliquer en fait.)

rsz__dsc1829Crédit photo: Nicolas Fleuré

 

A la fin de l’heure de cours, j’ai oublié que je suis à peine vêtue, je sue, j’ai mal entre les cuisses, aux chevilles, aux poignets et j’ai les mains qui brûlent, mais surtout j’arbore, et pas c’est pas seulement moi, un énorme sourire aux lèvres. Le sentiment de se surpasser complètement, de faire quelque chose de nouveau c’est vraiment super. Après, c’est toujours un peu difficile d’expliquer aux collègues le lendemain pourquoi tu marches comme un cowboy, mais ça en vaut la peine. Certes, c’est peut être pas une poussée d’adrénaline folle comme faire du saut à l’élastique, mais c’est certainement plus physique.

Warning : le lendemain est très douloureux, en tout cas quand on n’a pas l’habitude d’être accroché à une barre pendant toute une heure en portant tout le poids de son corps.

Mais vous aurez compris, je suis assez mordue ! J’ai vraiment adoré l’expérience, l’ambiance zéro jugement dans la salle, la découverte, et le fait que ce soit assez cool à raconter !

En conclusion on a testé pour toi le cours de pole danse (en mode débutant), et c’est un sapiens ravi !! Je vous laisse avec la vidéo d’une moins débutante que moi, pour vous donner une idée de ce à quoi ça peut/ doit ressembler ! L’incroyable Karo Swen.

 

[table id=38 /]

Merci au Pink Pole Studio pour cette découverte!

Merci la bande à Sapiens pour l’invitation !

Sapiens saut de joie

Vale

Hé salut les Sapiens! Souvent de passage par ici, je viens apporter un peu de douceur féminine dans ce coin d'Internet si masculin! D'habitude plutôt testeuse assidue de produits de beauté (que vous pouvez retrouver sur mon site www.joliemonster.com) je vous promets un avis franc sur tout ce que je teste!

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. Stéphanie dit :

    Bonjour,

    Super article qui donne plein d’idées …d’autant plus lorsque l’on a des tenues pour ….:)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *