Test Vie Pratique : Consommer Bio

Salut à toi l’homo Sapiens ! Alors, ça balance ? Ca fait un petit moment que je me pose la question du « manger mieux ». Faut dire qu’on nous harcèle tellement à la téloche entre toutes les pubs de bio par ci, écologie par là. Nan mais sans dec’, même dans les pubs pour Macdo, on conclue par « Eviter de manger trop gras, trop sucré, trop salé et surtout ! Surtout ! Venez comme vous êtes ». Rajoute à ça les nombreux documentaires au coeur des usines de nos industriels qui te donneraient presque envie de vivre en autarcie, avec ton petit potager, tes 3 poules et tes vaches… C’est à s’y perdre n’est-ce pas ? Mais le message a quand même fait son chemin dans ma tête parce que depuis que je suis en âge de faire les courses tout seul, je n’ai jamais été très regardant sur la qualité des produits que j’achète. Pourquoi ? La réponse est assez simple et tient en 1 mot : Budget.
Nous sommes nombreux à compter le sous lorsque nous faisons les courses, quitte à prendre du blanc de dinde marque pouce en guise de protéine dans la salade. Mais j’ai décidé de faire plus attention, de regarder de plus près les conservateurs, la valeur nutritionnelle des aliments etc… Et j’ai finalement décidé de commencer par quelque chose : Essayer de consommer Bio.

Qu’on se le dise, il y a plusieurs manière de faire attention à ce que l’on mange, j’ai juste décidé de commencer par la consommation de produits issues de la agriculture biologique. Alors avant toute chose, qu’est-ce que ça veut dire ? Cette méthode d’exploitation de la terre, s’inscrit dans une démarche de respect de l’environnement, c’est à dire de laisser pousser nos plantes sans avoir recours à des produits chimiques de synthèse, très utilisés dans la culture industrielle et intensive des terres agricoles. Ouai donc ça veut dire à + les OGMs et les irradiations. Et comme un bonheur n’arrive jamais seul, on évite par la même occasion de s’empiffrer de saloperies pas très bonnes pour notre organisme (coucou les pesticides!!!). C’est pas plus mal finalement n’est-ce pas ?

Champ d'orge en agriculture biologique dans la Marne. Sign in an organic barley cultivation in France.

Il n’en a pas fallu beaucoup plus pour me pousser à essayer. Après tout, s’il n’y a que des avantages à consommer Bio, pourquoi s’en priver ? Et c’est bien là que le bât blesse (ouai ça s’écrit comme ça) parce que si les bienfaits sur le vivant et l’environnement sont incontestables, les bienfaits sur le portefeuille et le temps des courses est plus difficile à percevoir. Non parce que soyons honnêtes, quand on se rend pour faire les courses en hypermarché c’est aussi parce que c’est pratique et pas cher. Mieux encore, avec les services du Drive ça te prend seulement quelques minutes. Alors oui il va falloir sortir de sa zone de confort pour se rendre sur place pour consommer mieux.

produits_bio_onatestepourtoi

Déjà, où se rendre pour acheter du Bio ? Tu as de la chance mon bon Sapiens, c’est tellement tendance en ce moment qu’en te rendant en grande surface tu as toutes les chances de trouver des rayons « spécial Bio » à coté des Kinders et autres confiseries. Donc si tu es vraiment flemmard, rien ne t’empêche de garder tes habitudes mais juste de changer de rayons. Mais si tu souhaites avoir vraiment le choix, des enseignes au format grande surface complètement dédiées aux produits Bio ont émergé depuis quelques années. Tu es peut être déjà passé devant un Bio c’ bon ou encore Biocoop récemment sans jamais t’y arrêter ? Des supermarchés Bio au service du consommateur averti que nous sommes !

biocoop_onatestepourtoi

J’ai donc fait le test mon bon Sapiens. D’abord dans mon Monoprix de proximité qui me coûte déjà un bras, j’ai décidé de mixer mon panier entre des produits Bio et des produits de grandes consommations habituels. Je me suis tourné vers des produits issues de l’agriculture Biologique tels que, des fruits, des légumes ou encore des céréales et autre flocons d’avoines et du miel. L’idée c’était de ne pas changé mon alimentation mais juste les types de produits.

Résultat : Sur mon panier moyen pour les courses d’une semaine je me retrouve à une dépense d’environ 65 euros là où je ne dépensais que 57 euros sans consommer du Bio. Sur la base de 4 courses par mois on a donc une augmentation du panier de 32 euros (soit 14 % d’augmentation pour les plus matheux d’entre nous).

Mon second test, je l’ai effectué dans un supermarché Biocoop. Si tu n’y a jamais mis un pied, je te conseille l’expérience mon bon Sapiens. En fait, à première vue, c’est assez proche de ton supermarché habituel. Un système de rayon avec les produits classés par typologie. On y retrouve bien évidemment, les fruits et légumes mais ce n’est pas tout. A ma grande surprise, en plus des graines et céréales en libre service, tu retrouves également des produits d’entretiens, des cosmétiques ou encore des produits pour bébé et une cave à vin. En fait, en cherchant bien je pense que tu peux faire tes courses de la semaine entièrement dans ce supermarché. Un point positif donc, tu ne perds plus ton temps pour faire tes courses et tu peux tout centralisé au même endroit. Mais par contre, je te conseille de demander une augmentation à ton patron…

Résultat : Pour un panier composé de produit similaire à mon panier de Monoprix, je me suis retrouvé à la caisse à devoir débourser 92 euros. Si on reprend notre modèle ci dessus, cela signifie qu’à la fin du mois, je me retrouve avec une augmentation de 140 euros sur mon budget (soit 60% de plus que mon budget actuel). Inutile de dire que là ça commence à faire mal !

biocoop2_onatestepourtoi

Et en termes de goût alors ? Franchement, je vais être honnête, je ne vois pas énormément la différence. Le raisin a le goût du raisin et quand au concombre, ça n’a pas de goût de toute façon. Je pense personnellement que pour avoir des produits goûteux, il vaut mieux aller les chercher à la source, c’est à dire dans leur région d’origine 😉
Ah mais personne n’a dit que c’était simple hein !

Tu l’auras compris mon bon Sapiens, sur le papier, consommer des produits Bio, c’est bon pour la santé et l’environnement, c’est assez accessible avec l’apparition des grandes surfaces Bio mais ça reste assez coûteux. Si ton portefeuille te le permet, je te conseille quand même pour la planète de commencer à intégrer ces produits dans ton panier. Ce qui est certain c’est que l’accès aux produits Bio se développe et c’est un sacré pas en avant. 3 pas en avant, 3 pas en arrière, 3 pas sur l’coté, 3 pas d’l’aut coté ! Hey ! (Désolé mais fallait que ça sorte)

Sapiens cool

Amo

Sapiens qui roule n’amasse pas mousse… Mais je suis pas contre une petite mousse par contre !
Bienvenue sur OATPT l’ami, moi c’est Amo, 26 ans et toutes mes dents. Je teste un peu de tout, tant que ça me fait marrer, inutile de te dire que je ne testerai pas de bouffer les épinards aux oeufs dur de la cantine à nouveau…

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *