Avis série : l’ultime saison de The Big Bang Theory

Salut à toi mon cher Sapiens, alors comme ça tu aimes les séries et tu aimes rigoler ? Tu as une âme de scientifique ou de geek ? Tu connais donc forcément The Big Bang Theory, la série qui nous fait rire depuis 11 ans. Et bien accroche toi bien à ta souris, The Big Bang Theory entame sa dernière saison



Alors on va faire un petit récap, pour ceux qui auraient vécu dans une grotte depuis plus de 10 ans et n’auraient jamais entendu parler de The Big Bang Theory.
Diffusé pour la 1ère fois en Septembre 2007 sur CBS (oui en 2007, on se sent vieux mon cher Sapiens ?), la série s’est rapidement imposée comme l’un des show les plus populaires de la télévision américaine et mondiale, de nombreuses fois récompensée aux Emmys et Golden Globes. C’est simple, au démarrage de la 12ème et dernière saison, les 4 acteurs de série les mieux payés à Hollywood jouent tous dans… The Big Bang Theory…

Bon ça c’était pour la popularité, mais ça parle de quoi ?

Et bien la série raconte les aventures de 4 personnages originaux, 4 amis, scientifiques et geeks aux caractères très différents et tous plus drôles les uns que les autres.

On commence par Sheldon Cooper (plus ou moins le “héros”, il s’est imposé au fur et à mesure des saisons comme le personnage principal). Sheldon est un physicien de génie, à l’intellect hors du commun mais absolument inadapté à la vie en société, à la limite de l’autisme. Ses répliques cinglantes, son 1er degré absolu et son physique dégingandé donnent au personnage un pouvoir comique indéniable.

Sheldon Cooper, personnage phare de la série Big Bang Theory

Sheldon Cooper, personnage phare de la série Big Bang Theory

 

On continue avec Leonard Hofstadter, meilleur ami et colocataire de Sheldon, physicien lui aussi, mais un peu son alter ego. Petit, hésitant, sensible, empathique et romantique. Le bon compagnon, qui nous fait rire, un peu à ses dépens, mais qu’on a envie d’encourager !

Leonard Hofstadter

Leonard Hofstadter

 

Rajesh koothrappali, comme son nom l’indique est Indien, il est astrophysicien et vient d’une famille aisée. Éternel célibataire car le plus grand cœur d’artichaut de l’ouest ! Il tombe amoureux en 20 secondes et en fait toujours trop ! Après avoir passé plusieurs saisons sans pouvoir s’adresser à une femme !

Rajesh Koothrappali

Rajesh Koothrappali

 

On termine avec Howard Wolowitz, mon personnage préféré de la série. Il est petit et maigrichon, vivant la plus belle des Bromance avec Raj, il a un humour désopilant et un style vestimentaire (et capillaire) des plus intéressant !

Howard Wolowitz

Howard Wolowitz

 

Et les filles dans tout ça me direz-vous ?? Mais j’y viens !

L’héroïne, présente depuis la 1ère saison est Penny, qui emménage en face de chez Sheldon et Howard et vient semer le trouble dans la tête de notre petit physicien (je parle de Leonard !). Belle, blonde, rêvant de devenir actrice, la “girl next door”, inaccessible parfaite !

La séduisante Penny

La séduisante Penny

 

Au fur et à mesure des saisons, d’autres personnages féminins ont été introduit pour compléter la bande.

Bernadette, future femme d’Howard, toute petite blonde à la voix stridente et au caractère bien trempé !

Bernadette

Bernadette

 

Et enfin, Amy, (future femme de Sheldon, et oui on a tous droit à l’amour), neuro-scientifique au style vestimentaire proche de la bibliothécaire Amish, qui va découvrir la vie auprès de ses nouvelles amies !

Amy Farrah Fowler

Amy Farrah Fowler

 

Ajoutons à cela de nombreux personnages secondaires tout aussi hauts en couleurs et de nombreux Guests, de Mark Hamill au regretté Stephen Hawking en passant par Elon Musk ou Bill Gates.

Avec tout ce beau monde, les situations cocasses sont très nombreuses et le potentiel comique de la série est énorme. TBBT (pour les intimes) fait partie de ces séries, qui ont duré et dure depuis des années (11 ans !) mais qu’on prend toujours plaisir à regarder. Les nouveaux personnages deviennent rapidement incontournables et sont toujours plaisants à retrouver.

Mais… comme toute série et comme tous personnages, cela s’essouffle. On a pu reprocher aux scénaristes de donner trop de place à Sheldon qui éclipsait tous les autres personnages pendant quelques saisons. Mais c’est surtout que le pouvoir comique des situations finit par s’épuiser. La série ne se renouvelait plus vraiment depuis quelques saisons déjà et reprenait (répétait?) ce qui avait fait son succès mais sans plus de nouveauté.

Il ne faut pas parler de saison de trop, mais il était temps de s’arrêter là. On avait fait le tour et on a beaucoup rit, mais la 12ème et dernière saison n’apporte rien de nouveau. On prend plaisir à retrouver nos compagnons, l’épisode traditionnel d’Halloween fait toujours succès, mais il n’y avait plus rien à exploiter.

Et je pense qu’il vaut mieux partir pendant qu’il en est encore temps, plutôt que dans la contrainte, faute d’audience. Sans trahir de secret, la boucle sera bouclée, pour tous nos personnages et ils nous auront tous bien amusé pendant plus d’une décennie.

Si notre ami Sapiens devait te donner son avis sur cette dernière saison il ne serait pas vraiment en joie, mais pour tous les bons et loyaux et services, pour nos souvenirs et tranches de rires des saisons d’avant, on donnera bien un pouce en haut !

All started with a big bang ! BANG !

Val

Val

C'est en testant qu'on devient un Sapiens ! Salut toi Homo Sapiens, ici Val un autre Sapiens dont le seul but, bon ok, dont l'un des buts dans la vie est d'essayer, de tester, d'expérimenter tout un tas de trucs. Pas toujours intelligent, j'espère souvent intéressant, je t'invite à profiter de mes tests de films, séries, voyages ou autres activités farfelues.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer