Le billard: conseils de base pour le bar

Salut à toi mon bon Sapiens. Tu as déjà joué au billard ? Oui, moi aussi. Mais est-ce que tu SAIS jouer au billard ? Je veux dire, est-ce que tu sais faire un peu plus que taper un peu fort dans le tas et espérer qu’avec suffisamment de rebond, la bonne bille finira par tomber dans un des 6 trous ?

Bon déjà, si c’est le cas, tu auras peut-être compris que je parle là du billard américain. Parce que oui, il y en a de plusieurs types, dont voici quelques exemples (pardonnez-moi amis puristes si jamais je simplifie trop, voire si je me trompe)

Billard dans un pub
Le billard comme on l’aime, dans un pub

Le billard anglais, c’est le plus célèbre, celui qu’on retrouve dans tous les pubs. La fameuse table avec les 6 trous, (1 à chaque angle + 2 au milieu de chaque long côté), la boule noire, la blanche et les billes jaunes et rouges.

Le billard américain : proche de son cousin anglais mais billes sont de différentes couleurs, et numérotées de 1 à 15.

Le snooker, sorte de cousin du billard anglais, qui utilise 21 billes.

Le billard français ! Cocorico, nous aussi on a notre billard à nous. Apparemment on y jouait déjà au 17 ème siècle, et pour le coup, il est quand même un peu moins populaire que son cousin américain. Le billard français se joue sur une table sans trou et avec 3 boules. Si tu veux en savoir plus, je te conseille l’excellente vidéo ci-dessous qui explique ça plus clairement que moi

Bon maintenant qu’on a fait les présentations, je voulais simplement te parler un peu plus de ce sport (oui, je te vois venir, c’est un sport). Il faut dire que la dernière fois que je suis allé au pub, je me suis pris une rouste j’ai constaté ma marge de progression et j’ai décidé de me renseigner un peu. Et puis je me suis dit que ça pouvait t’intéresser toi aussi. Alors allons y pour quelques bases : On joue avec une queue.

Oui, le bâton qui sert à taper les bouboules, ça s’appelle une queue. Et oui, quand comme moi tu vas jouer au billard une fois de temps en temps dans le bar irlandais du quartier, tu n’as pas franchement le choix de la queue, c’est sûr. Mais sache que bien choisir sa queue de billard est primordial pour tout joueur un peu sérieux. On ne choisit pas n’importe quelle queue, et ça dépendra du type de billard et de tes préférences personnelles. Et comme je sens que tu es en train de te chauffer pour te lancer dans une carrière de billardiste (terme officiel), voici un lien pour t’acheter une bonne queue de billard américain. De rien

Billard américain
Billard américain

Alors je ne vais pas te faire ici une liste de TOUTES les règles du billard, parce que c’est long. Mais il me semble qu’il y a quand même 2 ou 3 principes de base à retenir. Avant de commencer à jouer, il faut positionner les billes sur la table, généralement à l’aide du triangle mis à disposition. Allez, je te mets là le modèle de répartition des billes dans le triangle,
parce que je sais que tu galères à chaque fois pour t’en souvenir.

Ensuite on décide quel joueur va commencer. De notre côté, on utilise la fameuse technique du Shifumi, mais libre à toi de choisir une autre technique. Le premier coup s’appelle alors « la casse » et comme son nom l’indique, il consiste à casser le triangle de billes qu’on vient de mettre en place. Ensuite, c’est là où tout se complique et varie en fonction du type de billard. Mais globalement, on peut dire qu’il s’agit de taper la bille blanche à l’aide de la queue, pour qu’elle aille percuter les autres billes. Et si possible avec plus de précision et de panache que son adversaire. Voilà voilà.

Ou alors, tu peux aussi t’entrainer aux « trick-shots ». Là aussi, il y a des compétitions !

Et puis pour finir, quelques remarques en vrac :

  • Les boules s’appelles des billes en fait.
  • On ne décale pas la bille blanche quand elle est trop près de la bande
  • C’est pénible quand ton adversaire te regarde et dit « ah tu vas vraiment jouer celle-là ? ». Donc n’hésite pas à le faire dès que tu peux.
  • Le champion du monde 2019 de snooker est Judd Trump. Aucun lien, fils unique
  • Non, essayer de « sauter » la bille pour taper celle de dernière n’est pas une bonne idée
  • Et enfin le plus important, on ne pose pas sa bière sur le bord de la table. C’est risqué pour la table et pour la bière

Voilà, mon bon Sapiens, tu sais tout ce que je sais, maintenant il te faudra quand même t’entraîner bien évidemment, on a beau connaitre la théorie, rien ne vaut la pratique.

Ben

Ben

Un Sapiens sachant tester doit savoir tester sans son chien... Ca tombe bien, je n'ai pas de chien de toute façon. Bienvenue sur OATPT cher lecteur. Je me présente : Ben, 30 ans testeur de jeux-vidéo, livres ou voyages. Mon rêve après amener la paix dans le monde serait de convaincre mes collègues Sapiens d'ouvrir une section "bières du monde" sur ce blog. En attendant, j'espère que nos tests te seront utiles!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer