Test application mobile : PokemonGo

Salut à toi l’homo Sapiens, alors ça geek ? Moi oui et pour cause j’ai testé aujourd’hui le rêve de mon enfance. Oui rien que ça cher Sapiens. Est-ce que tu connais Pokemon ? Suis-je idiot, bien sur que tu connais, sinon tu as clairement raté ton enfance désolé de te le dire. Ce jeu je l’ai épuisé d’abord sur Gameboy, à la lumière de ma lampe de chevet sous la couette pour pas que ma chère maman ne me la confisque. Puis sur Nintendo 64 où mes Pokemon préférés ont pris vie en 3 dimensions dans des petits jeux certes un peu débiles mais ça on s’en fout très clairement. Et aujourd’hui c’est sur mon smartphone préféré qu’avec l’application PokemonGO je suis devenu moi même un chasseur Pokemon ! Sasha n’a qu’à bien se tenir et Ondine sera bientôt à mes cotés mouahahahahahaa !

Pokemon Go1_onatestepourtoi

Bon trêve de plaisanteries, cher Sapiens il est temps de te présenter mes premiers pas dans ce nouveau monde peuplés de Pikachu, de Carapuce, et autres Ronflex !
Tout commence par le téléchargement de l’application. Officiellement PokemonGo n’est pas sortie en France mais si tu nous connais, ça va pas nous arrêter. Ne t’inquiètes pas, tout ce qui va suivre est parfaitement légal, tu ne risques pas de recevoir un mail d’Adopi ou autre. SI tu es sur Androïd c’est très simple pour toi, il te faut juste te rendre sur le site de, par exemple 01NET  et télécharger sur ton téléphone l’application. Une fois le téléchargement terminé, ton téléphone te demandera si tu souhaites l’installer et pouf c’est fait.
Si en revanche tu es sur IOS là c’est plus compliqué, comme d’habitude tu vas me dire. La firme à la pomme croquée ferme totalement ses systèmes donc forcément pour installer hors I-tunes c’est délicat. Tu retrouveras toute la procédure sur le site du Point pour installer l’application si tu es dans ce cas.

Pokemon Go2_onatestepourtoi Pokemon Go3_onatestepourtoi Pokemon Go4_onatestepourtoi

Allez, on se connecte vite fait bien fait, et après le traditionnel speech du Professeur Chen tu commences par choisir ton pokemon principal. L’occasion de te familiariser avec le lancé de Pokeball par exemple. L’idée c’est le principe de la réalité augmentée, ton appareil photo te sert de caméra sur laquelle s’ajoute le petit pokemon. Ton lancé de Pokeball doit être précis car pour le capturer il faut qu’elle touche avant le premier rebond. Et crois moi c’est pas aussi facile que ça en à l’air il te faut le coup de patte.

Pokemon Go5_onatestepourtoi Pokemon Go6_onatestepourtoi Pokemon Go9_onatestepourtoi

Bon et sinon, comment ça se présente ? Grâce à ta géolocalisation, ton téléphone va faire de ton monde, un monde virtuel rempli de Pokemon. Grâce à Google map, tu pourras également trouver des Pokestop qui sont des sortes de Checkpoints qui te font gagner des points pour augmenter de niveau, ou qui te permette de récupérer des Pokeball ou des objets comme des œufs par exemple. Pour ce faire il te faudra te rapprocher au maximum du Pokestop et faire tourner la pièce. Tu gagneras si tu as de la chance des trucs sympa ou encore des baies…  Il y a aussi des arènes que tu peux visiter pour aller affronter d’autres dresseurs Pokemon. Mais tu ne pourras y accéder qu’à partir du niveau 5. Tu pourras rejoindre l’une des 3 équipes bleue, jaune, rouge. Les arènes sont à la couleur de celui qui l’a gagné, il te faudra donc défoncer… euh vaincre l’équipe adverse pour t’emparer de l’arène.

Pokemon Go7_onatestepourtoi Pokemon Go8_onatestepourtoi

Bref la suite, c’est à toi de la découvrir puisque c’est en te baladant dans les rues munis de ton téléphone que tu pourras  devenir le meilleur. Une application qui était fortement attendue depuis son annonce et qu’on te montre rapidement dans cette petite vidéo. Soit indulgent mon bon Sapiens, je débute sur l’appli.

Pour les points un peu moins sympa, l’application  est très consommatrice de ressource et tu peux vite tomber en rade de batterie. De plus étant donné que tu passes ton temps les yeux rivés sur ton téléphone, tu auras vite l’impression d’être dans une bulle et d’oublier les gens autour. Restes quand même sur tes gardes, on est dans le monde réel avec ses voitures, ses passants et ses poteaux 🙂

NB : Le fond blanc lors de la capture des Pokemons est lié à mon système de vidéo. Sans la vidéo ça donne ça (Réalité augmentée)pokemon-go11_onatestepourtoi

Sapiens cool

 

 

Amo

Sapiens qui roule n’amasse pas mousse… Mais je suis pas contre une petite mousse par contre !
Bienvenue sur OATPT l’ami, moi c’est Amo, 26 ans et toutes mes dents. Je teste un peu de tout, tant que ça me fait marrer, inutile de te dire que je ne testerai pas de bouffer les épinards aux oeufs dur de la cantine à nouveau…

Vous aimerez aussi...

4 réponses

  1. Michel dit :

    Salut,
    Je tombe sur cet article en cherchant des news sur des éventuelles mises à jour de Pokémon GO. Ça fait presque un an que le jeu est sorti et j’ai l’impression qu’il s’essouffle un peu. J’espère que Niantic prévoit des nouveautés intéressantes. J’aime bien jouer sur mon iPhone et pour éviter de tomber en rade de batterie, j’utilise un chargeur portatif.

    • Amo dit :

      Salut Michel,

      Effectivement, j’ai le même constat que vous sur le jeu. Après un buzz au lancement, le jeu s’essouffle un peu. Tellement que de mon coté je l’ai laissé tombé et suis repassé sur le jeu gameboy via une émulation pour smartphone. Je ferai d’ailleurs prochainement un article sur le sujet car c’est vraiment sympa de pouvoir retrouver les jeu de notre enfance sur son telephone. Et c’est bien moins consommateur de batterie 😉

  2. Michel dit :

    Ah oui, je suis d’accord. Les jeux rétro, il n’y a que ça de bien ! J’attends de lire votre article. 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *