Avis insolite: Le métro Parisien

Salut à toi l’homo Sapiens ! Alors ça bouge ? Aujourd’hui, on a décidé de te redonner le sourire avec un petit article insolite qui, si tu es Parisien, devrait te rappeler des choses, et si tu ne l’ai pas, devrait te donner des conseils pour ta prochaine venue dans la capitale. On a donc testé pour toi le métro Parisien.

Dans un premier temps, il faut te mettre dans l’ambiance, tu vas devoir adopter la « Parisien attitude » et l’humeur qui va avec. Donc pour ce faire, pense à toutes les fois où tu t’es cogné le petit doigts de pied sur le rebord du lit, à tous ces gens qui disent « Au jour d’aujourd’hui », à toutes les fois où tu as oublié quelque chose à ton appartement et tu as été forcé de revenir sur tes pas pour le chercher. C’est bon ?

Juste au cas où, écoute une fois cette chanson en entier.

Ok, maintenant mon bon Sapiens tu es fin prêt pour ton immersion en plein cœur du métro Parisien. Juste une chose à dire : Bon courage !

Tout commence donc par ton entrée dans la station, tu arrives au tourniquet et tu n’as pas de pass Navigo, pauvre touriste que tu es, tu passes donc ton petit ticket dans la fente en te demandant tout logiquement s’il va ressortir par le même trou ou alors de l’autre coté. Ce suspense t’amuse ? Attention mon bon Sapiens, tu joues avec le feu, écoute derrière toi, ça peste et ça souffle déjà. Passe la porte battante et n’oublies surtout pas de la rabattre derrière toi histoire de ne pas montrer un seul signe de civisme, ces 2 secondes te seront précieuses.

Si tu as de la chance, tu es entré dans une petite station, ton chemin facilement tu trouveras (big up à Yoda pour celle là). Dans le cas contraire, commence donc par aller te faire cuir un œuf, puis ensuite cherche un agent de la RATP pour qu’il te donne un plan et enfin retourne te faire une omelette. Avec un peu de chance tu trouveras un bon touriste perdu, mais moins perdu que toi, qui aura fait 3 fois le tour et sera tombé sur le quai que tu cherches. Là commence ton périple pour atteindre le quai.

Tu remarqueras facilement les vendeurs de tour Eiffel miniatures, ou des vêtements ou encore des fruits pourquoi pas tiens. Emplies tes poumons de cet air pur et revigorant, mélangeant urine, crasse et poussière. Profites également de la culture que t’offre les murs tagués, les affiches publicitaires souillées par quelques artistes contemporains, adeptes de la représentation phallique au marqueur noir. Et puis te voilà, sur le quai, attendant la prochaine rame.

Comme on est sympa, on va faire en sorte de te prévenir sur les comportements des gens dans le métro, en t’identifiant 5 profils bien particuliers qui ne devraient donc à terme plus te surprendre et face auxquels tu sauras adopter le comportement qui convient.

1) La tortue :
La tortue  c’est cette personne qui rentre dans le wagon avec un sac à dos aussi gros que lui, et qui, au lieu de le mettre à ses pieds, le laisse sur son dos prenant donc l’équivalent de deux places. Souvent perdu, il semble contrôlé par un besoin irrépressible de se mouvoir de droite à gauche, formant un parfait arc de cercle qui délimitera son espace vital.
Comment réagir ? La chose la plus évidente est de s’éloigner de cette personne pour éviter les mauvais coups, mais si tu es un intrépide, je te conseille de tenter la Selfie avec lui en te ventant haut et fort d’avoir croisé Donatello.

 

tortue ninja_metro
2) Le « Tiens c’est quoi cette tâche par terre »
On le sait, en bon Sapiens éduqués que nous sommes, lorsqu’une femme enceinte, une personne âgée ou encore un blessé entre dans le métro et que nous sommes assis, c’est à nous de lui laisser la place. Ca s’appelle le civisme je crois, moi j’appelle ça l’humanité. Bref tu rencontreras surement le Tiens c’est quoi cette tâche par terre qui comme toi aurait volontiers laissé sa place s’il n’avait pas été tellement captivé par une tâche sur le sol du wagon. Faut dire que c’est assez inhabituel pour être signalé. Il relèvera la tête d’un air surpris en voyant la personne te remercier car au fond c’est un brave type.
Comment réagir ? La logique ici voudrait que tu ne dises rien, un petit regard réprobateur histoire de lui faire comprendre que tu as vu son stratagème mais bon au fond est-ce que ça en vaut vraiment la peine? Mais si tu es un intrépide une nouvelle fois tu peux aller le voir en disant que tu t’es levé trop vite et que tu aurais besoin de t’asseoir car tu es pris de vertige.

hqdefault

3) Usain Bolt
Alors ce profil là est très répandu dans le métro Parisien, tu ne pourras pas le louper. Usain Bolt est dans les starting block ! Le premier à vouloir rentrer ou descendre dans la rame. Pro du photo finish, il n’hésitera pas à doubler tout le monde pour s’assurer une place assise. Particularité il semble terriblement stressé à l’idée que les portes puissent se refermer sur lui. Si tu croises son chemin ne cherches pas à faire la course, car comme le sprinter Jamaïcain il ne perd jamais.
Comment réagir ? Ici encore la logique voudrait de le laisser faire ce qu’il veut, après tout si c’est pathologique, ce n’est pas complètement sa faute hein ? Mais, pour les Sapiens les plus intrépides un petit croche pied des familles n’est pas à exclure. Après tout ça arrive même à Usain de faire un faux départ, aides le simplement à se relever, on est pas des bêtes.

Usain1
4) La célébrité :
Si tu as de la chance, tu pourras certainement croiser un personnage célèbre, j’ai pour ma part eu la chance de m’asseoir à coté de Grégoire Ludig du Palmashow. Mais il se peut que tu rencontres également le profil de la célébrité. Ce qui entre nous est beaucoup moins sympa. Une des règles de courtoisie du métro est de laisser sortir les personnes avant de rentrer dans le wagon. Pour ce faire, il t’arrivera certainement de te décaler sur le coté d’une porte, laissant le flux de voyageurs sortir du wagon. La célébrité pensera alors que les autres passagers lui font une haie d’honneur et cherchera à s’engouffrer à contre courant dans le wagon, en poussant les autres passagers. Ben oui quoi la célébrité ne sort jamais de son tapis rouge, faut pas déconner.
Comment réagir ? La logique, toujours cette saleté de logique, nous pousserait à laisser la pauvre célébrité s’en prendre plein la tête étant donné que tout le flot de voyageurs lui aura soufflé au visage mais si le cœur t’en dis tu pourras également crier à la cantonade un petit « Laissez passer miss/mister égoïsme !! » en pointant du doigt le dit individu.

39929660

5) Frottman :
On le sait, les super héros ont le vent en poupe en ce moment. Même les anti-héros font leur trou dans le monde du cinéma. Et bien laisses moi te présenter Frottman, seul super héros à prendre le métro. Son super pouvoir ? Se frotter au gens. Je ne vais pas parler ici des détraqués s’adonnant à la masturbation en publique ou au pelotage en règle, il y a suffisamment de témoignages sur le net la dessus. Non je vais te présenter cet individu lambda qui on ne sait pour quelle raison décide de venir te coller aux basques, non par manque de place mais par recherche de chaleur humaine, à tel point que tu puisses sentir son souffle chaud dans ta nuque. Oui mesdames ça n’arrive pas qu’à vous… C’est aussi lui qui pense que « ça va rentrer » en poussant les gens dans le métro bondé en espérant être le dernier à rejoindre la communauté des sardines du wagon. Faut pas déconner quand même le prochain métro est dans au moins 3 minutes.
Comment réagir ? Cette bonne vielle logique te pousserait à reculer de quelques pas histoire de te mettre à l’abri de l’haleine de ton congénère mais si tu as envie de t’amuser tu peux aussi lui faire sentir ton haleine et te lancer dans un combat rapproché d’odeur buccale. A toi de voir

2406416797

Voilà mon bon Sapiens, si tu es Parisien j’espère que ça te donnera le sourire en voyant ces comportements au quotidien, sinon j’espère que tu apprécieras l’effort d’image pour te faire comprendre pourquoi « Les Parisiens font la gueule »

En conclusion on a testé pour toi le métro Parisien, et si tu peux l’éviter alors n’hésites pas une seule seconde.

 

300 px

Amo

Sapiens qui roule n’amasse pas mousse… Mais je suis pas contre une petite mousse par contre !
Bienvenue sur OATPT l’ami, moi c’est Amo, 26 ans et toutes mes dents. Je teste un peu de tout, tant que ça me fait marrer, inutile de te dire que je ne testerai pas de bouffer les épinards aux oeufs dur de la cantine à nouveau…

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *