Test grand format de l’e-cigarette Eleaf iStick Pico 75 W

Eleaf iStick est l’un des noms les plus connus dans le monde du vapotage, et pour cause. Les mods de cette série quasi-légendaire sont faciles à prendre en main, fiables et, surtout, très abordables. Pendant des années, la société chinoise Eleaf a été à la pointe de l’innovation dans ce secteur hautement compétitif, et le dernier né de la série iStick, l’iStick Pico 75 W, le prouve encore une fois, donnant aux fumeurs une opportunité en or de réaliser un sevrage tabagique sans à-coups en passant à la cigarette électronique.

Vous envisagez l’acquisition d’une e-cigarette ? la marque eleaf sur Vapoclope, ou bien évidemment tu peux la trouver dans la sélection iStick sur Amazon. Passons sans plus attendre au test de l’iStick Pico 75 W !

iStick Pico 75 W : le test

La première chose que vous remarquerez à propos de l’iStick Pico est sa taille compacte. Avec seulement 70,6 x 45,2 x 23,2 mm, sans compter le réservoir Melo, ce modèle fait partie des mods les plus compacts du marché. Ces dimensions réduites se traduisent par une meilleure prise en main. L’appareil pourra facilement être glissé dans une poche ou un petit sac à main. Fait encore plus surprenant : le Pico est plus petit que sa batterie 18 650 ! Comment est-ce possible ? C’est l’une des innovations qui ont fait le nom de la marque Eleaf, qui a inventé un bouchon d’extension de la batterie qui lui permet de dépasser un peu de l’appareil.

Le capuchon est très facile à enlever et à remettre en place lorsque vous devez remplacer la batterie et ne gêne pas du tout le vissage du réservoir. C’est une nouvelle conception qui ne convient peut-être pas à tout le monde, mais elle remplit sa fonction : elle permet de loger une batterie de 18 650 dans un mod ultra compact.

L’autre élément intéressant dans la conception de l’iStick Pico est le positionnement des boutons. Un bouton d’activation incurvé est positionné au ras d’un côté de l’appareil, juste au-dessus d’un écran LCD de bonne taille et d’un port micro-USB de chargement / mise à jour (oui, il est possible de mettre à jour le Pico en le connectant à un PC sous Windows). Il s’agit ici d’un mod variable avec contrôle de la puissance / température. Les boutons « + » et « – » pour effectuer les réglages nécessaires se trouvent tout en bas du mod. De cette façon, vous n’avez plus à vous soucier d’appuyer dessus par accident lorsque vous placez l’iStick Pico sur une surface plane. Cela dit, vous risquez de trouver ce positionnement un peu gênant, ou contre intuitif au début, mais on s’y habitue très vite.

Le mini-réservoir Melo 3… maillon fort du modèle

Au-delà du fait que l’iStick Pico 75 W soit un très beau mod, pratique et compact à souhait, il brille surtout par son réservoir Melo 3 mini. Il a une capacité d’e-liquide de 2 ml, ce qui peut sembler très peu par rapport aux modèles concurrents comme le SMOK TFV4 ou le UD Simba, mais n’oublions pas qu’il s’agit d’un « mini » réservoir et, surtout, il est conforme à la nouvelle directive européenne sur le tabac. Les bobines Eleaf EC qui accompagnent le Melo 3 sont moins gourmandes que les têtes de bobines du TFV4.

La partie supérieure du réservoir Melo 3 Mini est composée d’un épais embout goutte-à-goutte en acier inoxydable qui est censé rester froid même en cas d’utilisation intensive à haute puissance, et d’un bouchon supérieur amovible qui dissimule le système de remplissage par le haut. Il suffit de dévisser le bouchon métallique et de verser l’e-liquide à l’intérieur du réservoir par les deux grandes fentes latérales, et non par la cheminée centrale. Dans la partie inférieure, sous le tube de verre, vous trouverez un anneau en acier inoxydable qui dissimule le système de débit d’air réglable du réservoir. Cet élément de conception particulier améliore l’aspect général du réservoir, surtout lorsqu’il est monté sur l’iStick Pico.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *