Avis Sex education saison 2

Salut à toi l’homo Sapiens! Alors toujours partant pour un bon avis série ? Il y a un an on te parlait de la saison 1 de sex education, la pépite Netflix so British qui nous avait vraiment fait chavirer. Et bien c’est l’événement du moment, la saison 2 est disponible en intégralité sur Netflix, l’occasion pour nous de te donner notre avis sur la question. En avant, c’est parti.

Sex education, c’est la série qui aborde une thématique laissée trop souvent sous silence pour les ados, la découverte de sa sexualité. Jusqu’alors, la série avait pris une dimension légère sur le sujet tout en faisant passer des messages aux jeunes. Pour ce qu’il en est, on préfère te prévenir, cet article peut comporter quelques spoiler, donc si tu en continues la lecture, c’est à tes risques et périls ! Te voilà prévenu.

Si tu ne veux pas être spoiler ne continue pas de lire

Une saison 2 avec plus de profondeur

Otis en conseiller sexuel, c’était rigolo, mais ça puait l’essoufflement rapide. Sa relation ambiguë avec Maeve, ça criait au déjà vu ! La rebelle ténébreuse qui s’amourache du jeune héros sans charisme ni dégaine, c’est pas hyper novateur je te l’avoue. Il fallait donc que la série prenne un tournant rapidement pour continuer à susciter l’intérêt.

Sex education saison 2 Aimee Maeve et Otis
Aimee, Maeve et Otis de retour au lycée

Bim, 180° plus tard, nous voici sur la saison 2 avec beaucoup plus de profondeur, des thématiques fortes passées bien trop souvent sous silence comme l’agression sexuelle dans les transports en commun, la pression sociale pour le jeune populaire qui se renferme sur lui même et se mutile, l’homosexualité non assumée. Bref, cette saison attise les flammes, va falloir s’accrocher… Un grand bravo, c’est une réussite.

Des nouveaux personnages attachants

Cette nouvelle saison de Sex education amène aussi sur le devant de la scène de nouveaux personnages qui apportent réellement à la série. Parlons par exemple de Vivienne ou Viv pour les intimes, un personnage incroyablement charismatique et touchant dans cette jeunesse ultra-dévergondée. J’aime beaucoup l’arrivée de ce type de personne qui redonne à la série un coté plus réaliste, plus proche de ce que j’ai connu. Car oui on va pas se mentir, dans mon lycée ça forniquait pas dans toutes les salles de classe hein ! Par contre les problèmes de pression sociale, de difficulté à parler à son crush, c’est beaucoup plus proche de ce que j’ai connu.

Rahim le nouveau personnage phare de sex education saison 2
Rahim, le jeune français de passage au Lycée

De l’autre coté, un nouveau français débarque en terre bretonne (euh cocorico). Rahim, mystérieux et peu loquace, c’est pourtant lui qui va permettre à Eric de s’émanciper. Son personnage a le mauvais rôle, c’est sûr mais il permet d’adresser des questions que certainement beaucoup de jeunes hommes homosexuels se posent. Ici encore, chapeau la production.

L’arrivée d’adultes dont on se serait bien passé

La saison 2 voit aussi arrivée 2 adultes qui vont prendre une bonne partie de l’histoire ce qui à mon sens est une déviation du sujet et n’apporte peu ou pas grand chose. On retrouve notamment le père d’Otis, coureur de jupon notoire qui vient nous prendre 2 ou 3 épisodes pour se rendre compte finalement qu’il est plus malheureux qu’autre chose… Ouai merci, msieur dame, je m’en serai passé.

De l’autre coté, la mère de Maeve revient après une absence de… euh longtemps. Elle re-rentre dans la vie de sa fille assez facilement, soupçonnée régulièrement d’être toujours accro à la drogue. On va la voir quasiment dans chaque épisode pour au final s’apercevoir qu’elle est toujours pas “clean”. Super, c’était bien utile de nous l’amener si ce n’est pour encore plus briser le coeur de notre pauvre Maeve.

L’évolution des personnages principaux

La dessus, il n’y a pas à dire, la saison 2 de sex education va vraiment transformer nos protagonistes. Otis va devenir bien plus à l’aise avec son corps, affirmer ses envies, confiant, ça fait bizarre mais ça lui va pas mal. En face en revanche Maeve perd clairement de son charisme, se retrouvant un peu trop larmoyante à mon goût. Son coté Badass tombe un peu à l’eau et on la retrouve beaucoup plus fleur bleue. Bon à voir ce que ça donnera dans les prochaines saisons.

Eric de son coté c’est la transformation absolue, il rayonne du début à la fin de la saison, lui qui en a bien bavé pendant la saison 1, le voici au coeur de tous les bons coups. Il est frais, souriant et ça plait à son entourage, un beau message pour les jeunes, apprends à t’aimer toi même, les autres t’aimeront 🙂

évolution du personnage de Jackson dans la série sex education saison 2
Jackson et sa relation compliquée avec ses 2 mères

Une autre belle évolution, le personnage d’Aimée, un peu simplette dans la saison 1, elle va vivre un événement qui va la marquer dans toute la saison. Progressivement, ce souvenir va progresser et prendre le dessus sur son coté candide. Ce n’est qu’avec l’aide de ses copines qu’elle commencera à surmonter ses angoisses. Ici encore, j’ai beaucoup aimé le message subliminal derrière. Savoir s’entourer des bonnes personnes pour surmonter ses peurs.

A noter également les belles évolutions de Jackson qui affirme ses propres envies tout en surmontant le regard des autres, d’Adam toujours difficile à lire et d’Ola qui découvre sa sexualité.

En conclusion

J’ai beaucoup aimé cette nouvelle saison de sex education qui amène beaucoup d’évolution et a su prendre un tournant positif pour la série. Je te la conseille bien évidemment même si sur quelques épisodes on va pas se mentir, il y a un peu de longueur. Et toi alors ? Tu en as pensé quoi ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

nv-author-image

Sapiens qui roule n'amasse pas mousse... Mais je suis pas contre une petite mousse par contre ! Bienvenue sur OATPT l'ami, moi c'est Amo, bientôt 10 piges que j'ai plus 20 ans, mais encore toutes mes dents. Testeur sans vergogne mon but c'est de te donner un avis objectif sur les choses que je teste.