Ce qu’il faut savoir avant de se faire tatouer

Salut à toi l’homo Sapiens! Alors, pas trop froid ? Cet épisode glacial m’a inspiré un article particulier dont je voulais te parler depuis longtemps. En effet, c’est devenu très à la mode de se faire marquer le corps à l’encre indélébile, et peut être que toi aussi tu as décidé de sauter le pas. Dans ce cas, je te propose ce petit article pour te donner des conseils avant de te faire tatouer.



  • Choisir son modèle Il faut bien te dire une chose mon bon Sapiens, c’est que ton tatouage, tu vas le garder à vie. Ce n’est donc pas une décision à prendre à la légère et te faire tatouer le nom de ta/ton petit(e) ami(e) peut donc s’avérer risqué. Le choix du modèle est donc très important et doit à mon sens relever d’une décision mûrement réfléchie. Que ce soit un symbole, un dessin ou encore une phrase ou un mot, il faut bien que tu réfléchisses à ce que tu veux.
    Personnellement, je savais que je voulais me faire tatouer un flocon de neige. Natif de décembre, il signifiait pour moi un symbole de ce que je suis. Une fois qu’on s’est dit ça, il “suffit” de trouver le modèle de flocon qui m’intéresse. Et pour cela je te conseille vivement de faire un tour sur Pinterest en recherchant le mot clé correspondant à ton modèle. L’avantage que tu auras en recherchant ton modèle sur ce site c’est que tu auras à la fois des modèles dessinés sur papier mais également les rendus sur des personnes qui se sont déjà faites tatouées. Autre conseil pour ta recherche, n’hésites pas à rechercher avec les mots clés en Anglais “Snowflake tatoo” dans mon cas.

  • Choisir la partie du corps :Une fois que tu as choisi ton modèle, il va encore falloir déterminer sa taille et la partie du corps sur laquelle tu veux te faire tatouer. Pourquoi c’est important ? Il y a deux raisons. La première, c’est qu’au tatouage, au moment de passer sur le billard, certaines zones sont plus sensibles que d’autres. Il faut que tu le saches, si la douleur te fait peur, autant choisir une zone moins douillette 🙂
    A titre d’exemple, je me suis fait faire 2 tatouages, un sur l’omoplate, le deuxième sur le biceps. Et bien je peux te dire que le premier je l’ai senti passé alors que le second n’a pas été douloureux du tout. Je te conseille donc d’en parler avec ton tatoueur qui saura te guider sur les zones sensibles.
    La deuxième raison, qui à mon sens est encore plus importante, c’est que ton corps évolue, et que certaines zones ne bougent pas ou peu alors que d’autres vont être amenées à affaisser avec le temps. C’est le cas par exemple des variations de poids, de la grossesse, de la musculature pour ne citer qu’eux.
    Une troisième raison, et là c’est assez propre à chacun, son tatouage on peut aussi avoir envie de le cacher par moment. Par exemple pour trouver un emploi, cela peut être pertinent de le faire à un endroit du corps où un simple T-shirt peut le masquer. C’est bête mais certains jobs demandent encore une tenue stricte et un tatouage peut encore de nos jours donner une “mauvaise impression” pour certains recruteurs. Il faut y penser, surtout si tu souhaites le faire jeune.
    J’ai trouvé cette image sur le site de Topito qui m’a fait rire mais qui pourrait t’aider dans ton choix 😉

  • Choisir son tatoueur Un bon tatoueur, c’est un tatoueur à l’écoute. Je pense sincèrement que tu as tout intérêt à aller le voir avant même de prendre rendez vous, de parler de ton projet avec lui. Il saura te conseiller et tu pourras voir avec lui ses créations, son style, ses habitudes etc… C’est extrêmement important et s’il n’a pas le temps de discuter avec toi, je te conseille de passer à un autre tatoueur. Même si c’est un petit tatouage, pour toi c’est une grande décision, et ça ne doit pas être pris à la légère.
    Le plus simple, c’est d’en parler avec des personnes qui se sont déjà fait tatouer, soit tes amis, soit sur les forums ou même pourquoi pas directement au salon du tatouage. Peu importe ce que tu choisis, fais toi conseiller, il n’y a rien de mieux pour se rassurer.
    Parle de ton projet, de tes envies, des styles qui te plaisent, ton tatoueur va devenir presqu’un ami jusqu’au jour J, c’est une relation de confiance qui, de mon point de vue, doit être aussi proche qu’avec ton médecin. Si tu as peur, et c’est normal, tu peux lui demander de te rassurer, il a l’habitude crois moi.

  • Questions pratiques:

    Le jour J est arrivé ? Courage mon bon Sapiens, tu verras, c’est pas si terrible. Je te conseille cependant de prendre un bon petit déjeuner, vitaminé et consistant, ça t’évitera une crise d’hypoglycémie ou une chute de tension. D’ailleurs tu peux aussi te prendre un petit remontant sucré pour l’après tatouage, quand la pression redescend ça fait toujours du bien au moral.
    Si tu ne te sens pas d’y aller tout seul, demande à un(e) de tes copains/copines de t’accompagner, c’est toujours plus simple de parler avec un(e) ami(e) et puis ça passe le temps. Tu peux bien évidemment discuter avec ton tatoueur également mais en général il reste concentré sur son travail, et tant mieux.
    Logiquement, le tatoueur va te déposer un pochoir sur la zone à tatouer, ça te permettra déjà d’avoir un aperçu de ton corps tatoué, ce qui n’est pas plus mal. Et ensuite, en avant, tu te mets en position et ça démarre. Tu verras, niveau douleur, c’est vraiment pas horrible, et ton tatoueur avec qui tu auras bien discuter sauras te mettre à l’aise, et puis c’est pour la bonne cause.

  •  Phase de cicatrisation :

    Voilà, ton tatouage est terminé, ne prends pas peur si tu vois du sang, on vient de couper un peu la peau, c’est tout à fait normal. Encore une fois je ne peux que te conseiller d’en parler avec ton tatoueur, mais saches que ton corps va rejeter l’encre et que forcément tu vas avoir l’impression quand tu te doucheras que ton tatouage est en train de partir.
    C’est une réaction normale du corps, et ça ne t’empêchera pas de garder ton tatouage nickel à vie. La phase de cicatrisation, c’est une phase d’une petite semaine ou deux (en fonction de la taille de ton tatouage) durant laquelle tu vas devoir mettre de la crème cicatrisante sur le tatouage pour refermer la plaie. Ton tatoueur pourra te conseiller sur ce qu’il faut que tu achètes en pharmacie, le mieux c’est d’avoir un gel pour cicatriser, puis une crème pour hydrater.
    Et voilà ensuite il ne te reste plus qu’à profiter de ta nouvelle peau. Personnellement j’ai pas l’air mécontent si ?

  • Voilà mon bon Sapiens, j’espère que j’aurai pu t’aider un peu dans ta décision et surtout te rassurer. Je l’ai fait et tout s’est très bien passé, surtout parce que j’ai beaucoup communiquer avec mes tatoueurs avant. N’hésites pas à me donner tes comptes Instagram ou Pinterest pour que je vois ce que tu as fait 😉

    // ]]>

    Amo

    Sapiens qui roule n'amasse pas mousse... Mais je suis pas contre une petite mousse par contre ! Bienvenue sur OATPT l'ami, moi c'est Amo, bientôt 10 piges que j'ai plus 20 ans, mais encore toutes mes dents. Testeur sans vergogne mon but c'est de te donner un avis objectif sur les choses que je teste.

    1 réponse

    1. Très bon guide ! Effectivement se faire tatouer est devenu très à la mode bien que cette décision n’est pas à prendre à la légère. Les personnes ne choisissent pas toujours les bons tatoueurs et finissent par regretter leurs tatouages. Avec ces informations, tout devrait bien se passer pour eux. Merci pour cet article 🙂

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

    Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

    Fermer