Test complet : le Google Pixel 3a

Samsung ou Apple ? Dans l’éternelle bataille entre les deux grands du marché des mobiles, chacun à ses fervents partisans. Mais pour ceux qui hésitent encore, Pixel est là pour mettre tout le monde d’accord. Nous avons réalisé un test complet du Google Pixel 3a pour en décortiquer les aspects qui pourraient te faire changer d’avis et abandonner ton ancien téléphone.

Google Pixel 3a
Le Google Pixel 3a

Une prise en main facile

La transition vers un nouveau mobile n’a jamais été aussi simple. Inclus dans la boîte du Google Pixel 3a, un petit adaptateur permet de connecter son ancien téléphone au nouveau pour y transférer toutes les données (photos, contacts, applications, paramètres, etc.). Une démarche encore plus facile si l’utilisateur disposait déjà d’un compte Google (Gmail). La première prise en main du téléphone est accompagnée par les « Pixel Tips », des petits textes et vidéos qui expliquent les fonctionnalités du mobile.

Au niveau de la navigation, les nouveautés apportées par Pixel par rapport aux autres mobiles sont impressionnantes. En faisant glisser le doigt de gauche à droite sur le petit trait en bas de l’écran, il est possible de passer d’une application à une autre d’un simple geste lorsque deux sont ouvertes. Inédit également, la possibilité de diviser son écran pour utiliser deux applications au même moment, comme par exemple vérifier les derniers résultats du Borussia Dortmund, et en même temps aller voir que la cote d’une victoire du PSG en Ligue des Champions est de 1.15 le 8 janvier sur un site de paris sportifs en ligne.

Enfin, pour déverrouiller son téléphone, Pixel permet de choisir plusieurs options. Soit de mettre un code à 4 chiffres, soit d’enregistrer son empreinte digitale sur le capteur rond situé à l’arrière du téléphone (un peu comme sur l’iPhone 8). En revanche, pas de déverrouillage par reconnaissance faciale contrairement à l’iPhone X, mais cela est inclus dans le Pixel 4.

L’atout numéro 1 : l’appareil photo

La qualité impressionnante de l’appareil photo et ses fonctionnalités, détaillées par le site 01net, sont les arguments les plus convaincants. Plusieurs nouveaux modes sont disponibles : le mode « Portrait » permet de prendre des photos de personnes nettes avec l’arrière plan flou, « Vision de Nuit » optimise les captures avec une faible lumière, et « Photo Sphere » permet de prendre des photos à 360°. De plus, en activant le mode « Motion Photo », vos captures d’images sont accompagnées de courtes vidéos, exactement comme le mode « Live » de Apple.

Côté pratique, « Lens » permet de reconnaître les objets filmés et apporter des informations en temps réel : acheter un produit en ligne, sauvegarder et traduire un texte, etc. Et côté amusant, «Playground » ajoute des personnages en réalité augmentée aux photos et vidéo, comme par exemple, prendre un selfie avec Pikachu.

Les petits plus qui séduisent

Ce qui pourrait plaire à beaucoup est la fonctionnalité nommée « Now Playing ». C’est comme Shazam, mais sans avoir besoin d’ouvrir l’application. « Now Playing » reconnaît tout seul les sons de votre environnement, trouve le titre de la chanson jouée, et le sauvegarde dans une liste pour que vous puissiez le retrouver plus tard.

L’autre particularité propre et unique au Pixel est le « squeeze », un geste qui consiste à serrer les rebords du téléphone pour pouvoir déclencher l’assistant Google d’une autre façon qu’en disant « OK Google ».

La liste s’allongera avec le temps à l’aide des « Pixel Feature Drops », qui sont des arrivées régulières de nouvelles fonctionnalités via des mises à jour fréquentes qui viennent constamment améliorer plusieurs aspects du téléphone.

Quand même quelques inconvénients

Mais comme rien n’est parfait, le Google Pixel 3a vient avec son lot de petites déceptions. La plus grande est qu’en raison de sa taille réduite par rapport à son grand frère XL, le 3a n’offre pas la possibilité de mettre deux cartes SIM à la fois. Ce qui peut être très embêtant pour les personnes qui voyagent souvent, par exemple, ou qui ont une ligne professionnelle et une perso tout en voulant garder qu’un seul mobile.

De même, la limite des 64GB de stockage ne peut pas être dépassée en insérant une carte mémoire en plus. Mais à cela, Google répond par ses nombreux services de cloud efficaces et appropriés à tous types de médias (Play Music, Google Photos, Google Drive, etc.).

Smartphone Google Pixel 3a

Les points forts et les points faibles du Google Pixel 3a

Les points forts

  • Un transfert des données et une prise en main facilités
  • Une navigation intuitive et simplifiée
  • Des fonctionnalités inédites et qui évoluent
  • Un excellent rapport qualité/prix

Les points faibles

  • Pas de possibilité de mettre deux cartes SIM
  • Pas de place pour une carte mémoire

Pour conclure

Depuis sa première apparition en 2016, Pixel a permis à Google de montrer à quel point son expertise mobile grandit rapidement. Opter pour un Google Pixel ne se résume pas à choisir Android, mais plutôt sa version améliorée, tout en trouvant un compromis pour les amateurs d’iPhone. Le juste milieu parfait.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *